Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race, suite et fin

 

La France est la Nation championne de toute catégorie dans l’utilisation d’un vocabulaire qui jette le discrédit sur les communautés minoritaires de ce pays les éloignant du centre de gravité sociétale qu'est la SOLIDARITE des peuples

 

Aissi donc on relève les entrants..Communautarisme séparatisme qui attaquent de front le monde musulman les Africaine et autres afrodescendants, et le dernier arrivé… « Privilège blanc » qui ouvre la porte à toutes les exactions raciales perpétrées par les identitaires très nombreux en cette terre française.

 

Mais alors pourquoi vouloir supprimer le mot Race dans le langage populaire et les écrits alors que les expressions, Noir, Blanc font les beaux jours de la presse, marquant une différence très nette entre les individus, faisant la part belle à la race précisément indo européenne.

 

Car la France semble oublier que les troubles de nos jours sont la conséquence d’un passé peu glorieux…

 

…qu’on se rappelle qu’en 1945 elle fut sauvée de justesse de la domination allemande grâce à une mobilisation mondiale entraînant de millions de morts, qui eut dû entrainer de la modestie dans sa diplomatie… 

 

…Car dès la fin de la guerre elle se livrait à des luttes colonialistes contre des peuples qui revendiquaient leur liberté, entre autre l’Indochine et l’Algérie.

 

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que jus qu’à le moitié du 20ème siècle la France exerçait une tutelle sur plus de 110 millions non pas de citoyens mais des indigènes aux droits réduits…

 

…qu’après la période dite de décolonisation, elle a conservé les territoires dits outre mer qui lui vaut d’occuper deux tiers des océans, avec de revenus conséquents.

 

Alors il ne faut perdre de vue que toutes les mémoires ne sont pas courtes…

 

…que demain sur le sol français on sera confronté aux commandos libyens syriens et autres en guise de représailles dont le peuple en souffrira à cause du peu des discernement de ses dirigeants passés et présents.

 

Mais quoiqu’il en soit, il y aura toujours des Nègres des Asiatique les Latinos de indoeuropéens, qui font partie intégrante de la Race Humaine 

 

Hymne de CUBA, Ile de la CARAIBE

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

 

Le temps de la réflexion et des vérités

 

Et voici qu’en terre martiniquaise d'après mes informations que des mots nouveaux apparaissent dans notre paysage exotique à savoir…

… noirisme, bekéhisme, métisisme…

… avec des explications farfelues relevant d’un folklore local.

…Tout cela n’apporte aucune nouveauté en terme de prise de conscience au regard de nos problématiques spécifiques et notre situation politique « d’attaché à perpétuelle demeure »

Tout au moins à travers ce vocabulaire nouveau qui traduit un malaise sociétal, je relève une tentative de «  mimétisme » de la tendance française qui a placé dans les usages courants un effet pléthorique de mots allant de Liberté…en 1789 jusqu’à la dernière « islamophobie ».

Mais souhaitons que pour la Martinique, c’est un effet de mode qui passera rapidement pour faire place aux choses sérieuses.

Au fait je vous fais grâce de nombreuses injures parues sur les sites dits sociaux à propos de la victoire de notre compatriote guadeloupéenne le week-end dernier, au concours de MISS France 2020.

…Vous avez dit Fraternité…Ah bon…mais ces diatribes n’entrant pas dans l’asphère politique, je ne ferai pas de commentaire particulier.

Car les internautes européens me suivent particulièrement sur la toile, et voici l’énigme soulevée par une honorable…

… « «  Monsieur Lebrun bonjour, mes amis et moi sommes toujours attentifs au contenu de vos messages, et nous avons estimé que vous faites partie des élites de ce pays, que vous le vouliez ou pas en terme intellectuel bien entendu…

…logiquement vous n’êtes pas versé dans la catégorie des pieds nickelés de l’obscurantisme, et pour nous c est un mystère, car dans certains textes, nous relevons une extrême sévérité vis-à-vis de ces privilégiés du Système…

…comment expliquez-vous cela… » »

En vérité je ne m’attendais pas à une telle demande qui en terme de réponse nécessite un long développement inadaptée dans le contexte de la toile…

…néanmoins je peux avancer qu’à travers mes messages je ne stigmatise pas de groupes en raison de spécificité sociétale, me situant toujours dans le cadre politique général.

… et donc il m’a semblé que dans la vie pour toute personne en phase avec les problématiques…

…on ne naît pas…

…révolutionnaire

…anarchiste

…nationaliste

…humaniste

… c’est le destin qui arrête le choix en fonction des spécificités de chacun, lui concédant toutefois son libre arbitre…

Ainsi donc pour moi les choses sont claires, élevé par mes grands-parents, en particulier une grand-mèrefantastique, prenant congé de notre Monde, ce même mois de Juin…

… qui me propulsait à 10 ans dans un établissement prestigieux de l’Ile du second degré scolaire, victorieux du concours national d’entrée en 6èmepassage obligé à l’époque

… étrange destin qui léguait à ce garçon si jeune un lourd héritage politico-spirituel provenant de l’éducation parentale, reçue avec une feuille de route…

…que dans ma situation d’adulte évoluant avec un «  coma artificiel »,je tente d’assumer en me disant que…

partout où elle est, Grand-mère sera toujours fière de son petit Nègre de garçon.

Plus tard en Europe après de nombreux cycles d’études, je compris et repris à mon compte, la pensée d’un éminent Homme politique disparu…que…

la Culture est ce qui reste quand on a tout oublié…

…que j’ai rajouté, sauf l’essentiel.

Et nous voiçi au cœur du débat concernant tous les NEGRES de l’Afrique, la Caraibe et autre lieu, étrangement habités par cette tare de la Servitude héritée de la période esclavagiste…

…de se poser cette éternelle et essentielle question…

…d’où je viens.

Et nous voici en 1848, au titre duquel je ne me livre pas à un cours d’Histoire, mais à une synthèse des faits, et des silences du système pédagogique français portant sur sa période colonialiste sur les territoires dits outre-mer.

Nous sommes en 1848 dis- je, où tout va mal en France dans la gestion politique du pays, avec un Gouvernement en vacances et un monarque Louis Philippe en fuite…

…autant dire que c’est un climat insurrectionnelqui n’a pas échappé aux afro descendants de la Martinique, malgré la distance de plus de 8000km…

… dans ce contexte de guerre civile, un gouvernement provisoire mis en place en catastrophe, fut rapidement débordé par moult pressions et de revendications dont le lobby sucrier du Nord, et ce bruit de révolte venue de le Martinique…

C’est ainsi que dans un coin de table est rédigé le fameux décret du 27 Avril 1848_sensé abolir L’Esclavage dans les territoires sous tutelle de l’Administration française…

… placé sous le suivi d’un Sous- Secrétaire d’Etat à la Marine, dont nous savons qu’il prendrait effet deux mois après sa réception dans chaque territoire concerné…

…mais à la Martinique les choses se présentent autrement, car depuis le début de l’année la colère monte chez les afro descendants, sur l’axe Trinité, Morne Rouge, Saint Pierre, Le Prêcheur, Grand Rivière, entre autre…

…les coutelas sont  prêts, la fin brutale des esclavagistes est programmée, et c’est dans ce contexte périlleux que le Gouverneur de l’Ile contraint et forcé, prend un arrêté mettant fin à l’Esclavage, juste avant l’assaut final

 c’était un 22 Mai 1848…

en ce jour du 22 Mai 1848, le peuple martiniquais a fait l’HISTOIRE pour l’Eternité, et tous les faits suivants…

… 27 Mai pour la Guadeloupe, 10 Juin pour la Guyane et plus tard 20 Décembre pour la Réunion…

…relèvent du folklore au pire de la gesticulation et la manipulation colonialiste avec la complicité d’historiens partisans proches des Pouvoirs politiques, pour masquer la réalité historique du 22 Mai

Plus de 171 ans après j’en éprouve une légitime fierté au niveau de la grandeur de cet évènement qui rejoint mon mode de pensée…

… car peuple de la Guadeloupe, la Guyane et la Réunion ne vous faites aucune illusion sur le passé, nous sommes entrés dans l’ère de la LIBERTE (juridique) grâce au courage et à la fermeté des afro descendants de la Martinique…

… ce n’est pas une Abolition qui donne, octroie, mais belle et bien, une conquête qui s’est arrachée au bout du coutelas.

L’Histoire nous révèle, il s’avère que la nouvelle assemblée nationale n’aurait jamais donné une suite favorable à un acte politique...

...dans un pays trop convaincu de sa supériorité raciale, toujours de nos jours (‘y reviendrai) vous avez dit …vivre ensemble, maïs de qui se moque-ton.

Ne nous mettons pas la tête dans le sable pour évacuer les réalités car nous sommes...

...des populations fragiles, naïves très influençables par l’extérieur, à la mémoire courte, toujours dominées par cette servitude individuelle et collective héritée de la période esclavagiste…

…qui fait tant de dégâts de toute sorte dans nos sociétés, alors qu’elle convient parfaitement à la mentalité de domination des Occidentaux…

… mais attention, la connaissance de l’Histoire est un fantastique vecteur de Liberté et de Révolution.

… tienbé wed pas moli (gardons le cap, on gagnera) avec Kasika

https://www.youtube.com/watch?v=Wpt8tZY7BKU

La suite, prochainement avec la nouvelle vie des hommes libres et les réparations

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy