Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seu lpays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nos sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mai un an après, 1815 avec le comeback de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlant raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer    la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants, par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’esclavage à la Guadeloupe, une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque, malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines, arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804;

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

10 Mai, 23 Mai

 

Si vous aviez quel que doute sur ma capacité de riposte politique, alors prenez connaissance de mon dernier bien « point de vue » sur AFCM, qui manifeste un soutien sans faille et circonstancié sans « langue de bois » aux musulmans de France.

Et Ce matin figure sur mon agenda, la mention « Caraïbe »….

Effectivement, actualité oblige, il y a moult évènements a évoquer…

et de bonnes nouvelles en provenance de la Martinique…

Tout d’abord des habitants d’un secteur du sud de l’Ile, à Sainte Luce, ont fait sauter les barrières qui n’empêchaient toute personne d’avoir accès librement au domaine maritime (plage mer)

Mais ce n’est pas un cas isolé qui poussent trop de nos compatriotes « propriétaires immobiliers » souvent sans titre sans doute, à ne pas respecter cette obligation des « 50 pas géométriques ».

Une zone sur la plage relevant du domaine publique, accessible à toute personne et ne peut supporter aucune construction bien souvent sauvage,  donc sans permis, délivré par le Maire de la commune en cause.

Des incidents de cette nature se renouvelleront souvent prenant à terme un caractère insurrectionnel, avec toutes les gravités que l’on peut supposer…

…Une nouvelle information portant sur l’organisation en Juin prochain sur le campus universitaire de Schœlcher (Martinique), d’un congrès international du Zouk, avec la participation active du Groupe KASSAV…

…  à l’occasion duquel les participants apporteront leurs témoignages et débattront sur l’apport de ce rythme musical pour nos populations en terme de progrès notamment de culture de politique…

…dommage que je ne serai pas sur l’Ile à cette période.

Enfin les Martiniquais devront se prononcer sur le choix d’un drapeau et d’un hymne suivant une initiative de la Collectivité territoriale, dont le résultat sera connu le 10 Mai prochain…

…mais face à cette hardiesse, ce coup politique, quelle sera la positon de Paris…

Pour ma part j’aurais apprécié que la Guadeloupe soit associée à une telle initiative, mais connaissant l’évolution politique de ce territoire depuis le XIX ème siècle, une telle offre ce serait heurtée à un refus « poli ».

S’agissant de la Guadeloupe que je prétends bien connaître depuis ce premier contact d’Aout 1976 à l’occasion d’une mission humanitaire en rapport avec les désagréments des soubresauts de ce volcan, la Soufrière, toujours actif…

…Un coup de foudre diront certains, mais je n’ai pas la mentalité de touriste, et dès mon retour en Europe j’ai voulu m’intégrer au développement économique de ce pays...

...en proposant aux pouvoirs publics de l’époque, un plan concernant la pêche maritime intensive sur la « Côte sous le vent » une magnifique région de la Basse Terre.

Avec le plein accord des administrations concernées de Paris et le soutien de certains élus, la BAILLARGENTAISE fut crée… une SARL (Société à responsabilité limitéé)

… et ce fut un parcours fantastique, de 1982 à 1986 qui se heurta à une méconnaissance de certains fondamentaux humains ...

...vous connaissez la suite irréversible, malgré les regrets des fonctionnaires de l’Administration des Affaires Maritimse de Pointe à Pitre …

…qu’avec il est vrai, un programme d’investissement de 5 Millions de franc, envolé

Les résidents de Baillargent (localité rattachée à Pointe Noire) de l’époque, connaissant ce dossier vous feront revivre cette épopée si vous avez l’occasion de visiter la Basse Terre.

Toujours dans ce même contexte volcanique, je revins à la Martinique pour visiter la Montagne Pelée (à ne pas s’engager sans l’assistance d’un guide, pour les touristes et autres)

… ce qui me permis de publier la Volcanite, un essai sur l’exploitation industrielle des volcans...

...pour conclure qu’ils sont les amis des hommes, et non des dieux dont on redoute les manifestations périodiques, comme le Piton de la Fournaise à la Réunion.

Mais voilà que l’inscription de la Caraïbe m’est revenue à l’occasion de ce tumulte autour de notre Histoire

…et me rappeler que quand je suis de passage à la Martinique, mon grand plaisir un devoir même, et de rendre visite à mes vieux maitres…

…, ces faiseurs de cerveau, aimant l’enseignement comme une vocation, presque tous disparus à ce jour…,

…dont l’un, intellectuel de haut niveau très féru d’Histoire, qui m’a donné le goût de m’approprier cette discipline à titre personnel...

...Capitaine d’infanterie de réserve de son état militaire, un solide marxiste de philosophie, me disant toujours avecun excellent créole d’antan …

sa ou ka aten pou fouté difé a sou vieu blanc en,fouté yo de wo,pay nou

Traductionqu’est ce que tu attends pour faire la guerre aux colonisateurs européens pour les chasser de notre pays.

…et moi de lui répondre, qu’une Révolution indépendantiste se conduit avec des femmes et des hommes motivés décidés cultivées ...

que ces conditions ne sont pas réunies dans nos pays à cause d’un big bang cérébral bien installé dans les esprits…

… conséquence d’une assimilation bien poussée conduisant à une véritable catastrophe psychologique

…qu' à ce sujet vous avez en mémoire mon état d’esprit, dont je suis certes un civil, mais assisté d'une mentalité de Soldat ,avec le comportement qui s'y attache, volontarisme, courage, esprit de conquête...

…et donc, nous sommes au 21é siècle, l’observateur engagé et averti, doit mettre tout en œuvre...

...pour combattre la fausse Histoire qui nous a conduit dans cette posture de tutelle  de dépendance politique...

...et rétablir la vérité au service de la Dignité de nos peuples…

C’est ce que j’exposerai prochainement dans la suite de 10 Mai 23 Mai...

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy