Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race( suite)

 

Ce grand défi est de comparer sur la toile le sort réservé en France  à deux sœurs jumelles, Race etReligion...dont l’une, La Race a été placée au banc des accusés comme responsable des « coup de sang raciaux «  périodiques que connait ce pays depuis quelques années

 

Oui mais s’agissant de la mouvance musulmane, on ne peut exclure la politique française  partisane, au Moyen orient, les coups bas de l’Etat hébreu au regard de la Palestine en devenir, la destruction de la Libye en 2011 dont la France était en pôle position, une ingérence manifeste depuis 2012 en Syrie dont on voit mal la fin de ce conflit.

 

Bref, dans toute manifestation violente au sein de  la Société il  faut  établir les causes consécutives à une diplomatie de la petite semaine  et dénoncer avec force les vrais responsables.

 

Cela  dit pourquoi la problématique raciale a pris une telle proportion en France alors qu’en Europe les pays à démocratie comparable bénéficient d’une paix sociale apaisée.

 

Et nous sommes en ce jour historique du 7 Janvier 2015 …

 

…un attentat est un acte de guerre à carctère politique, conduit par des militants cultivés, motivés.

 

… l’opération est préparée longtemps à l’avance, et au jour convenu les choses se passent sans bavure, et les hommes  disparaissent ne laissant aucune trace de leur mission.

 

Or en ce 7 Janvier avec l’attaque de l’imprimerie « Charly Bebdo » nous avons eu affaire à une petite bande de  dégénénés, choisis au hasard  pour un mauvais coup, sans doute drogués, qui restent dans les parages proches, pour être « logés » rapidement et tués par les forces de police…

 

….qu’un jour l’Histoire nous révelera les commanditaires.

 

 Car ces hommes n’avaiet pas le profil de soldat, d’homme de guerre, mais manipulés pour tuer.

 

Et du reste les politiciens au Pouvoir sont tombés dans le piège par naïveté ou imcompétence pour hurler au Monde entier que « la France était victime d’un   odieux attentat »…

 

…invitant tous « les grands de la Planète »  à une marche à Paris le 11 Janvier 2015, pour la défense de la «  liberté d’expression »,un abus  de la vision des réalités, car seuls quelques rares médias non affidés usesnt avec parcimonie de ce privilège.

 

Par contre l’ancien Président améridain a décliné cette invitation ne voulant sans doute pa s’acssocier à cette  mascarde.

 

Mais des dirigeants africains étaient bien présents en nombre une bonne quinzaine en tête du cortège, venus remercier «  buana » l’impérialiste de l'Occident pour son soutien à ces 3èmes mandats, ou à la modification permanente de leur constitution à des fins  de mauvaises gouvernance. ces crétins de négrillons…

 

…ah la bonne affaire qui politiquement ine finé , na pas payé.

 

Mais les premières personnes visées par ces évènements tragiques furent les communautés musulmanes, affublées de tous les péchés d’Israel.

 

En fait ce n’est pas le seul but recherché par ces despérados, car le mode opératoire par la suite, des citoyens agressés mortellement tout à fait anonymes, indique sans doute que certains veulent installer dans la pays un climat de peur et de terreur pour renversr les institutions de la République.

 

Sur cette dernière hypothèse on peut avancer que ces ennemis invisibles ont gagné, face à un peuple déjà plongé dans la peur qui a accepté sans résistance une décision illégales, autoritaire d'un long confinement sanitaire …

 

… et en sas d’une guerre civile ou un coup d’Etat  militaire je ne pense pas que les citoyens seraient traversés par un sentiment de révolte face à l’adversité …

 

…l’avenir nous le dira…

 

 

Et voila q’un groupe  du nom « des identitaires », jette le masque en faisant état de concepts, « racisme anti blanc  anti francais » et « privilège blanc »inconnus jusqu’alors dans les échanges de la société civile.

 

La suite prochainement

 

 Déja 10 ans Patrick est parti vers d'autres cieux...

https://www.youtube.com/watch?v=abw9sBMFBdM&list=RDabw9sBMFBdM&start_radio=1

 

Référendum

 

 

Quand je vois ce qui passe dans vos pays, je relis vos écrits, et me dis «  ce n’est pas demain la veille que ces  gens là seront respectés »…

 

...propos d’un internaute que je subodore avoir relu des textes dans Archives chroniques…  Un rêve  et   Prémonition Précisément,

 

 Vous avez dit …Référendum…Voilà un dispositif qui rend fou, dérange et inquiète les gouvernants, un mode de consultation populaire bien légitime...

 

...mais dont les résultats ont toujours donné lieu à des controverses, au regard de l’interprétation qui en est faite.

Ainsi donc si Bonaparte et ses amis,  en ont au début des années 1800, eu recours par trois fois, qui l’aura conduit entre autre au sacre du 2 Décembre...

... Il a fallu attendre la fin de la guerre d’Algérie à partir de 1959, pour que le Chef de l’Etat de l’époque, remette au gout du jour la pratique du référendum...

 

...pour forcer le destin conduisant à la souveraineté du peuple algérien à compter du 1è Juillet 1962 , et régler quelques situations épineuses .

Dans ce cadre, le corps électoral connut un boumerang sans précédant en cette soirée du 27 Avril 1969, sanctionnant par un Non sans équivoque une démarche engagée par le Pouvoir, et longtemps après on peut se poser cette question légitime...

... Les électeurs ont-ils refusé les propositions du Gouvernement , la suppression du Sénat notamment ...

 

...ou voulaient-ils se débarrasser à titre définitif de l’Homme du 18 Juin 1940, après le séisme politique de Mai 1968… aux Historiens de trancher…

 En tout cas que l’on soit pour ou contre, il faut admettre qu’une magnifique leçon a été donnée aux démagogues de tous bords...

De ce fait le référendum est devenu un outil dangereux, utilisé seulement quatre fois de 1972 à  2005 ,  mauvais souvenir pour les partisans du Oui au Traité constitutionnel…

... Mais alors pourquoi cette forme de consultation est proposée aux peuples martiniquais et guyanais dans des conditions aussi obscures que Kafka n’aurait pas déjugées.

Nous sommes dans cette affaire en pleine incohérence historique et constitutionnelle, car si on retient le sacro saint concept de la République une et indivisible...

 

...ce devrait être l’ensemble du corps électoral qui aurait droit à se prononcer sur une modification du dit concept aussi minime soit-elle.

Du reste pour corroborer ce propos j’ajoute que le Gouvernement en Otobre 1988 n’a eu aucune peine pour faire approuver par référendum les accords dits de Matignon , réglant à titre partiel la crise politique de KANAKY.

C’était une occasion unique pour faire connaître aux citoyens de ce pays, que nos territoires ne sont pas seulement réservés pour le bien être des touristes occidentaux de passage, ou des fonctionnaires en mal d’exotisme et d avantages exhorbitants.

L’élargissement de ce scrutin aurait eu aussi pour conséquence de permettre aux électeurs originaires de nos pays, de se prononcer en tout état de cause au titre d’un vote, dont le résultat serait noyé dans la masse.

Car une telle participation doit avoir ses limites pour contenir les assauts de ceux, d’entre nous, qui appellent de leurs vœux une modification du code électoral pour participer au scrutin du 10 Janvier prochain.

 Connaissant leurs arguments aussi plats qu’un papier de cigarette, des personnes ayant perdu toute dignité, tout sens de l’Honneur dans la nuit du 27 au 28 Avril 1848...

 

...  qui ,dans une guerre révolutionnaire anticolonialiste seraient passées par les armes pour haute trahison.

Encombrant les couloirs de la Kommandantur , pour dénoncer leurs  frères au combat, au profit d’une assiette de topinambour ou d’un verre de tolomant…

La politique se fait avec la tête, et non par le ventre, que l’on soit d’accord ou pas avec le Gouvernement Central  et son mode de fonctionnement sur ce dossier...

 

...il n’a jamais été question de remettre en cause les droits acquis par nos compatriotes...

 ...dans les domaines économiques et sociaux, soutenir le contraire pour égarer l'électorat local et empêcher toutes démarches vers plus de liberté politique,  relève de la bêtise humaine, et de l’escroquerie intellectuelle.

On peut regretter à juste titre que d’une affaire politique et économique, les élus de nos pays aient par leurs manœuvres dilatoires, fait le jeu du Pouvoir de Paris, en versant dans le juridisme, sur ce point je reviendrai ultérieurement.

En définitive le code électoral doit rester en l’état, et ce n’est pas le Professeur Guy Carcassonne cet éminent constitutionaliste qui me démentira.

Léonce Lebrun 

Référendum (suite et fin)

 

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy