Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

Les élections américaines et la diaspora afro caraïbéenne 

 

 

Que la communauté afro caribéenne de la diaspora cesse ses gesticulations à propos des évènements politiques outre atlantique, et qu’on l’on retienne à juste titre que Barak OBAMA est un citoyen américain, qui brigue son premier mandat de Président de la République de son pays. 

 

Ce n’est pas le candidat de la communauté afro des USA ni celui des Nègres, et encore moins celui de la diversité, de l’intégration ou toute autre stupidité de ce genre.

 

Et penser ne serait ce qu’une lune, que la victoire politique éventuelle du Sénateur de l’Illinois, aurait une influence quelconque sur les pratiques en Europe, c’est méconnaître totalement la société américaine et son évolution au même titre que les institutions du pays dans lequel nous vivons. 

 

Les Américains évoluent vers une société de compétence ou chacun a sa place quelles que soient ses caractéristiques propres -lire sur AFCAM dans Chronique "De l'autorité de la chose jugée", alors qu’en Europe nous sommes placés sous le culte de la race dont le système démocratique en est un support essentiel.

 

Si à titre personnel mon choix se porte vers un soutien pour OBAMA c’est en raison de son appartenance au Parti Démocrate avec lequel je partage certains idéaux.

Sauf  la politique au Moyen Orient au titre de laquelle le locataire de l’Elysée avait vis-à-vis de l'un des belligérants tenu en son temps, des propos qui sont toujours d’actualité, et le nucléaire uranien au regard duquel le même responsable de l’Exécutif avait engagé le processus de la dissuasion… nucléaire.

 

Ce qui est tolérable pour un pays doit l’être pour toute la Planète. - voir à ce sujet, point de vue sur AFCAM menu Forum- 

 

Si les républicains avaient investi Madame Condoleezzee RICE l’actuelle Secrétaire d’Etat ou le Général Colin POWEL ancien chef d’Etat major des armées US, tous deux de race Nègre, je n’aurais pas levé le petit doigt… mon choix est donc essentiellement politique, c’est la cohérence.

 

Ainsi donc les tenants de ce lubie qu’est la Diversité se trompent totalement  d’analyse, dans l’hypothèse d’une entrée de Barack OBAMA à la Maison Blanche le 20 Janvier prochain , qui aurait des effets bénéfiques ailleurs.

 

 Et pour trois raisons dont sans entrer dans les détails je rappelle brièvement, les barrières incontournables des institutions et leur fonctionnement, le rôle essentiel des partis politiques et leur choix implacable, enfin le comportement du corps électoral - le secret de l’isoloir- 

 

OBAMA est le résultat de longues luttes aux Etats-Unis, à l’occasion desquelles dans la communauté afro-américaine des hommes ont laissé leur vie.

 

 J’ai eu le bonheur d’approcher certains d’entre eux, des être fiers, fiers d’appartenir à une grande nation, et conquérants, ne rasant pas les murs, sachant qu’à terme ils gagnerons dans une société qui donne sa place à la compétence.

 

 Concrètement, à l’occasion des luttes concernant les sans papiers, - lire "Sans papiers" sur AFCAM dans Chronique-, dans la foule des manifestants j’ai relevé à peine 1o% d’africains, quelques timides caraïbéens…

 

Et que dire de MARCHEZ AVEC NOUS -Mai 2008-, étroitement lié à notre Histoire, pour lequel 90% étaient des indo européens -autochtones- sur un effectif de 3600 volontaires, dont la dernière inscrite, âgée de 66 ans...désolée de n’avoir pu concrétiser son soutien…- à nouveau, mes remerciements sur la toile ce jour-

 

Quel contraste par rapport à nos frères américains d’origine africaine, toujours promptes à se serrer les coudes dans l’adversité.

 

 

Le respect commence par une solidarité collective active responsable et intelligente… nous en sommes très loin…nous devrions réviser sérieusement le bien fondé de nos fondamentaux avant de revendiquer un hypothétique partage du Pouvoir dans ce pays...

https://www.youtube.com/watch?v=skKljQ_2O7I 

Léonce Lebrun 

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy