Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race, suite et fin

 

La France est la Nation championne de toute catégorie dans l’utilisation d’un vocabulaire qui jette le discrédit sur les communautés minoritaires de ce pays les éloignant du centre de gravité sociétale qu'est la SOLIDARITE des peuples

 

Aissi donc on relève les entrants..Communautarisme séparatisme qui attaquent de front le monde musulman les Africaine et autres afrodescendants, et le dernier arrivé… « Privilège blanc » qui ouvre la porte à toutes les exactions raciales perpétrées par les identitaires très nombreux en cette terre française.

 

Mais alors pourquoi vouloir supprimer le mot Race dans le langage populaire et les écrits alors que les expressions, Noir, Blanc font les beaux jours de la presse, marquant une différence très nette entre les individus, faisant la part belle à la race précisément indo européenne.

 

Car la France semble oublier que les troubles de nos jours sont la conséquence d’un passé peu glorieux…

 

…qu’on se rappelle qu’en 1945 elle fut sauvée de justesse de la domination allemande grâce à une mobilisation mondiale entraînant de millions de morts, qui eut dû entrainer de la modestie dans sa diplomatie… 

 

…Car dès la fin de la guerre elle se livrait à des luttes colonialistes contre des peuples qui revendiquaient leur liberté, entre autre l’Indochine et l’Algérie.

 

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que jus qu’à le moitié du 20ème siècle la France exerçait une tutelle sur plus de 110 millions non pas de citoyens mais des indigènes aux droits réduits…

 

…qu’après la période dite de décolonisation, elle a conservé les territoires dits outre mer qui lui vaut d’occuper deux tiers des océans, avec de revenus conséquents.

 

Alors il ne faut perdre de vue que toutes les mémoires ne sont pas courtes…

 

…que demain sur le sol français on sera confronté aux commandos libyens syriens et autres en guise de représailles dont le peuple en souffrira à cause du peu des discernement de ses dirigeants passés et présents.

 

Mais quoiqu’il en soit, il y aura toujours des Nègres des Asiatique les Latinos de indoeuropéens, qui font partie intégrante de la Race Humaine 

 

Hymne de CUBA, Ile de la CARAIBE

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

 

Le 10 Mai 2013 à Lyon

 

 

Malgré un long viaduc, le programme mis au point par les associations afro caribéennes motivées de l’agglomération lyonnaise, autour de la dimension politique historique et culturelle de la journée annuelle du 10 Mai...

 

...remporta un succès conséquent sur tous les plans, avec un public répondant nombreux à l’invitation de l’Organisation qui a surpris par son ampleur. 

Un public avide de savoir sur une problématique trop longtemps occultée qui n’a pas livré tous ses dessous loin s’en faut, laissant donc un boulevard aux historiens...

 

... à la condition sine qua none que  pour certaines villes, les familles descendant des négriers, ouvrent leurs archives pour connaître tous les contours...

 

...notamment en nombre des déportés et esclaves du commerce triangulaire de la Traite négrière transatlantique de l’Occident, ayant touché le Continent africain. 

Après mon introduction de 20 minutes mettant en lumière brièvement les aspects historiques humains juridiques et politiques de la loi Taubira du 10 Mai 2001...

 

...son origine incontestable de la marche massive à Paris du 23 Mai 1998, les débats suivants riches de contenus, ont clairement fait ressortir, toutes catégories confondues...

 

...que si ce texte avait le mérite d’exister, vidé de son contenu initial, tout en posant des principes, n’avait pas résolu les incohérences que traîne la société... 

 

...dont les membres baignés par le pseudo dogme de la patrie droits de l’homme qui génère une supériorité universelle et morale sur les autres Nations, donc usurpée...

 

...admettent encore difficilement que leur Histoire n’est pas tapissée de gloire et de roses, dressant ainsi un sérieux barrage à ce bizarre concept de vivre ensemble… 

Prochainement mon éditorial portera sur un compte rendu revenant en particulier et sans ménagement sur les différents empoisonnant les relations des communautés caribéennes et africaines...

 

...basés sur des rumeurs non fondées historiquement, scientifiquement et donc incompréhensibles intolérables et inadmissibles, dans un 21è siècle dominé par une large vulgarisation  et diffusion des connaissances et des cultures. 

 

En clair nous caribéens devrons chercher ailleurs les raisons de nos turpitudes qui empêchent la route d’une solidarité raisonnable et assumée en toute connaissance de cause.

 

 Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy