Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race( suite)

 

Ce grand défi est de comparer sur la toile le sort réservé en France  à deux sœurs jumelles, Race etReligion...dont l’une, La Race a été placée au banc des accusés comme responsable des « coup de sang raciaux «  périodiques que connait ce pays depuis quelques années

 

Oui mais s’agissant de la mouvance musulmane, on ne peut exclure la politique française  partisane, au Moyen orient, les coups bas de l’Etat hébreu au regard de la Palestine en devenir, la destruction de la Libye en 2011 dont la France était en pôle position, une ingérence manifeste depuis 2012 en Syrie dont on voit mal la fin de ce conflit.

 

Bref, dans toute manifestation violente au sein de  la Société il  faut  établir les causes consécutives à une diplomatie de la petite semaine  et dénoncer avec force les vrais responsables.

 

Cela  dit pourquoi la problématique raciale a pris une telle proportion en France alors qu’en Europe les pays à démocratie comparable bénéficient d’une paix sociale apaisée.

 

Et nous sommes en ce jour historique du 7 Janvier 2015 …

 

…un attentat est un acte de guerre à carctère politique, conduit par des militants cultivés, motivés.

 

… l’opération est préparée longtemps à l’avance, et au jour convenu les choses se passent sans bavure, et les hommes  disparaissent ne laissant aucune trace de leur mission.

 

Or en ce 7 Janvier avec l’attaque de l’imprimerie « Charly Bebdo » nous avons eu affaire à une petite bande de  dégénénés, choisis au hasard  pour un mauvais coup, sans doute drogués, qui restent dans les parages proches, pour être « logés » rapidement et tués par les forces de police…

 

….qu’un jour l’Histoire nous révelera les commanditaires.

 

 Car ces hommes n’avaiet pas le profil de soldat, d’homme de guerre, mais manipulés pour tuer.

 

Et du reste les politiciens au Pouvoir sont tombés dans le piège par naïveté ou imcompétence pour hurler au Monde entier que « la France était victime d’un   odieux attentat »…

 

…invitant tous « les grands de la Planète »  à une marche à Paris le 11 Janvier 2015, pour la défense de la «  liberté d’expression »,un abus  de la vision des réalités, car seuls quelques rares médias non affidés usesnt avec parcimonie de ce privilège.

 

Par contre l’ancien Président améridain a décliné cette invitation ne voulant sans doute pa s’acssocier à cette  mascarde.

 

Mais des dirigeants africains étaient bien présents en nombre une bonne quinzaine en tête du cortège, venus remercier «  buana » l’impérialiste de l'Occident pour son soutien à ces 3èmes mandats, ou à la modification permanente de leur constitution à des fins  de mauvaises gouvernance. ces crétins de négrillons…

 

…ah la bonne affaire qui politiquement ine finé , na pas payé.

 

Mais les premières personnes visées par ces évènements tragiques furent les communautés musulmanes, affublées de tous les péchés d’Israel.

 

En fait ce n’est pas le seul but recherché par ces despérados, car le mode opératoire par la suite, des citoyens agressés mortellement tout à fait anonymes, indique sans doute que certains veulent installer dans la pays un climat de peur et de terreur pour renversr les institutions de la République.

 

Sur cette dernière hypothèse on peut avancer que ces ennemis invisibles ont gagné, face à un peuple déjà plongé dans la peur qui a accepté sans résistance une décision illégales, autoritaire d'un long confinement sanitaire …

 

… et en sas d’une guerre civile ou un coup d’Etat  militaire je ne pense pas que les citoyens seraient traversés par un sentiment de révolte face à l’adversité …

 

…l’avenir nous le dira…

 

 

Et voila q’un groupe  du nom « des identitaires », jette le masque en faisant état de concepts, « racisme anti blanc  anti francais » et « privilège blanc »inconnus jusqu’alors dans les échanges de la société civile.

 

La suite prochainement

 

 Déja 10 ans Patrick est parti vers d'autres cieux...

https://www.youtube.com/watch?v=abw9sBMFBdM&list=RDabw9sBMFBdM&start_radio=1

 

Laisser mourir les mourants

 

La semaine dernière, branle bas de combat dans les médias, on apprend qu’un quart de la Planète ne dispose ni de blé et pas assez de riz, aliment de base pour certains …alors

…Laissez mourir les mourants… voilà un titre, et le contenu lui étant dédié, qui aurait plu au poète parti sans laisser d’adresse, car
Césaire Aimé ne se raconte pas pour un Nègre, il se vit, pour un Nègre, pour tous les Nègres de cette Planète.

 Du moins celles et ceux qui se considèrent comme tels, la Négritude étant un combat qui se mène au quotidien, pas à coup d’assimilation d’intégration, et autre diversité…

De l’homme je n’ai plus rien à exposer, ou du moins, il y a beaucoup trop de choses à dire depuis que nous nous sommes rencontrés un beau jour de 1956, moi un jeune scolaire perdu sur la savane de la ville, et lui tenant un discours enflammé devant une foule indescriptible...

...Pour s’élever contre un Budapest Hongrie à feu et à sang, envahi par les troupes du Pacte de Varsovie, après avoir fait un beau pied de nez au Parti Communiste Français, et créant dans la foulée le Parti Progressiste Martiniquais. PPM

Etrange que dans mon mode de fonctionnement se mêlent les pensées de Fanon, de Césaire (voir portrait sur AFCAM et ma grand-mère, ces gens qui savaient dire NON…lire AFCAM dans chronique... Un
rêve et Prémonition

Ma grand-mère petite fille d’esclave, cette dame à qui je dois tant, avec son merveilleux créole d’antan, tenant sa pipe bourrée d’un tabac aussi âgé, me disait sans animosité…je cite

« Cé vié blanc an Kouè ki yo pli malin ki nou, ou tan ne Yiche moin… » Traduction … Les blancs pensent qu’ils sont plus intelligents que nous, tu as entendu  compris mon fils…

Bien plus tard, loin du pays, je compris le sens et la grande portée de ces propos, dont Aimé Césaire ne me démentirait pas, lui qui a vécu toute sa vie dans ce contexte.

Mais revenons à laissez mourir les mourants, une perspective qui n’aurait pas dérangé certains, un excellent moyen de se débarrasser de ces crèves la faim, ces vas nu pieds, ces damnés de la terre, une petite famine par çi, un petit sida par là une méthode souple qui évite l’utilisation des armes de destruction massive…

 La solution finale du problème africain… à nous les grands espaces, les matières premières, le bois précieux, les mimerais inépuisables et tout ça à bon compte sans bourse déliée.

Car voyez vous dans les années 1970 des experts avaient déjà proposé que pour les personnes dites du 3è âge que l’on cessât de leur dispenser des soins pour solutionner le problème du coût élevé de la couverture légale des assurances maladie et vieillesse…

En fait, pour bien comprendre ces solutions extrêmes il faut savoir que la planète n’est pas extensible, alors que les populations augmentent, et que la production n’est pas suffisante pour satisfaire les besoins.

Alors pour résoudre la quadrature du cercle des âmes bien nées sont tentés par des pratiques sanctionnées me semble-t-il lors du procès de Nuremberg en 1945…

Et nous vivons dans ce grand bain de l’hypocrisie et de la malhonnête intellectuelle que j’ai qualifié de mamelles de la bêtise humaine lire sur même site dans Forum
OBAMA le magnifique, suite et fin, quand des politiciens proposent du sparadrap...

Alors qu’ils défendent leur agriculture nationale à grand renfort de subventions et de maintien du PAC en l’état, vous savez, la fameuse politique agricole commune..

En vérité, et tous les spécialistes des questions alimentaires sont unanimes, la production mondiale est largement suffisante pour satisfaire l’ensemble des populations, alors pourquoi ce tohu bohu, parce que certains ont décidé de laisser mourir les mourants…

Ce qui m’autorise à donner la parole à Césaire Aimé avant qu’il parte à jamais, n’ayant plus le courage de poursuivre…


…Il faudrait d’abord étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral….

..Le colonisateur, qui pour se donner bonne conscience, s’habitue à voir dans l’autre la bête, s’entraîne à le traiter en bête, tend objectivement à se transformer lui-même en bête. C’est cette action, ce choc en retour de la colonisation qu’il importait de signaler....


Extrait de Discours sur le Colonialisme d’Aimé Césaire


Au revoir
Monsieur CESAIRE Aimé, cher compatriote, rendez -vous est pris sous d’autres cieux sans doute, ce qu’on fait dans la vie résonne pour l’Eternité

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy