Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race,notre patrimoine

 

L’Etat major des forces armées françaises en Afrique, communique à grand renfort de publicité, avec le soutien de médias médicres, la mort de 50 djihadistes au Sahel dans le cadre de l’Opération Barkhane.

 

Voilà le type d’information  qui relève d’une parfaite manipulation  en direction des citoyens pour  assoir cette conviction , que la présence française en Afrique, est justifiée dans la lutte qu’elle conduit contre un mystérieux terrorisme….

 

…Mais il s’avère que ces « terroristes »  sont des combattants Maliens,  Burkinabés, Thadiens, Nigériens,  Mauritaniens, tous en lutte contre des dirigeants de leur pays, incompétents, corrompus, au service de l’Occident et bien entendu à la solde de l’ex-puissance colonialiste…

 

D’autre part comment peut-on expliquer que dans cette soi-disant  guerre,  50  hommes sont tués d’un coté, que dans les rangs de l’Armée française il n'est signalé aucune victime (tués ou blessés…

 

…Bizarre de bizarrre, en face nous avions  des robots et comme je l’ai affirmé dans cette rubrique, les soldats français ne sont pas au combat au Sahel...

 

...mais bel et bien pour siroter le thé avec les Touaregs du Nord du Mali  et maintenir en  Afrique une présence française bien  colonialiste et impérialiste

 

… en somme des dépenses inutiles, mais avec un «  nouveau monde » qui a donné de la vigueur à la monarchie républicaine

 

...on peut gaspiller sans compter ni contrôle, les impôts des contribuables, en vertu du « domaine réservé » de L’Etat… pourtant la guerre algérienne est loin derrière nous…

 

Mais alors si le Gouvernent français  trompe les citoyens sur la réalité de la situation au SAHEL... 

 

...en vertu de quel pouvoir il peut d’une façon unilatérale supprimer l’expression Race  dans la pratique languistique…

 

…Oui mais le  qualificatif «  NOIR », pour désigner une personne non indoeuropéenne, qui est incontestablement un signe d’infériorité raciale, fait les beaux jours  des médias et des identitaires...

 

...alors la France par cette manœuvre douteuse, cherche t’elle  à amadouer les Africains et autres afro descendants...

 

...des communautés fragiles et naïves, avalant toutes les couleuvres venanti de «  buana » personne de race indoeuropéenne...

 

...  malgré leur combat au titre de  la Réparationpour les conséquences d’une histoire humiliante imposée à nos ancêtres...

 

..mais au fait que pensent les Asiatiques, autres Latinos.. et l’ensemble de notre Humanité

 

Prochainement

 

La fête des cuisinières à la Guadeloupe

 

https://www.youtube.com/watch?v=xwmtBeWPHeE&t=281s

 

Ce Mercredi 29 Janvier 2014

 

 

Les animateurs d’AFRICA 50, une association dédiée à la diaspora  africaine et caribéenne de l’Agglomération de Lyon, ont le plaisir de vous inviter à l’inauguration de leur siège le Mercredi 29 Janvier 2014  à 18 heures…

Une nation dit-on qui a oublié son Histoire est une nation perdue

 

Un peuple, une communauté qui a perdu sa mémoire, est en voie de disparition, et c’est bien cette catastrophe qui guette la diaspora caribéenne dans ce pays, si elle n’y prend pas garde.

 

Pour ma part je tente de me retremper dans la fantastique vie associative des années 1970 à 1990, avec l’AGTAG le RTA ASAG des structures que j’ai dirigées. avec des femmes et des hommes qui avaient le sens du respect des autres, une solidarité affirmée, une connaissance de leur Histoire, et une affirmation de la dignité due à leur race (qui est bien humaine)

 

 

C’était le temps où circulait dans la ville cette étrange rumeur distillée par une officine gouvernementale à l’adresse des nouveaux émigrés… « Ne fréquentez pas ces messieurs Abel Odry et Léonce Lebrun ces gens là font de la politique, des autonomistes, partisans de Césaire Aimé, qui nous fabriquent une mauvaise réputation vis-à-vis des européens ».

 

Nous pensions qu’il fallait classer cette propagande au rayon du big bang cérébral toujours actif chez certains  et avec mes amis(es) de véritables " militant- soldat "  nous arrachâmes de grands succès au rang desquels il faut retenir la chute du BIMIDOUM , organe gouvernemental, véritable négrier des temps modernes, et plus tard à Lyon les premières assises nationales des Associations Outre mer en Juin 1993, une réussite saluée en son temps par le Maire de cette ville.

 

Césaire Aimé a disparu mais sa pensée  sera toujours véhiculée, qu’en à moi il n’y a jamais  eu aucune modification sur le fond, qui a été affiné pour tenir compte de l’évolution de la technologie et la rapidité de la diffusion des informations.

 

Alors, soyons nombreux à ce rendez-vous de la  diaspora afro caribéenne pour assurer la pérennité de notre Histoire, notre culture nos valeurs et traditions ,dans cette ville de Lyon.

 

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy