Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

Pour vous...

 

Vous êtes dans une fête, et rien de plus plaisant qu’un inconnu vous interpelle, vous disant… « Vous êtes un martiniquais Monsieur … »

…. Oui, comment vous le savez…

….Votre façon d’évoluer sur cette piste, unique… j’ai devinai, génial avec beaucoup de plaisir à regarder (Pour les connaisseurs, « Lèlène chérie , Angélica ,ami yo…, ») une compilation très créole, que l’opérateur m’ayant sans doute repéré, a concocté par courtoisie , ce dont je l’ai remercié avant de quitter les lieux…avec les applaudissements de la salle comme au théâtre…

Evidemment ça change vis à vis des valses passo et autre tango du week-end…

« « Merci, ce plaisir de danser, de donner du plaisir à la partenaire, remonte à la nuit des temps, transmis de génération en génération… » »

Du coup je me suis rappelé, être baigné de plusieurs cultures, super, capable de tenir un sévère réquisitoire contre le néo-colonialisme de l’Occident, et tomber   l’instant d’après dans un kompa   haïtien toute une nuit, sans être fatigué au petit matin …Nègre je sui né…Nègre je suis …Nègre je partirai…

Et me rappeler il y a quelques années d’un séjour   à Cuba, où un ami et moi entrâmes dans l’une de ces rares boîtes de nuit ouvert e à la Havane, pour découvrir un spectacle de rêve, avec des cubaines lancées dans une salsa venue d’ailleurs…

Mon camarade indo européen me dit…

… « « Je ne sais comment tu fais Léonce, tu es dans ton élément, c’est ton style, moi je sorts, sinon je vais tout droit vers un divorce, je ne rentre plus à Paris… » » Oui mais gare à l’abandon de famille, qui coût cher ,pour un amour sans lendemain …

Outre que ces femmes étaient des déesses de la danse, mais d’une beauté à maudire un Saint, pas de péripatéticiennes, avec cette police d’Etat aux aguets partout qui ne pardonne aucun écart aux touristes…

Par la suite j’expliquai à mon camarade que cette faculté d’établir un symbiose parfait entre le son le rythme et le corps était un privilège caraïbéen, rencontré nulle part ailleurs, faisant le bonheur la joie des visiteurs de passage qui tentent mais en vain….

Et comme nous entrons dans la tradition de Noël , je vous transfère avec bonheur trois vidéos qui mettront un soleil virtuel dans les familles en ce froid de Décembre,

Cliickez sur l’adresse ou faites un copier coller dans votre navigateur …

https://www.youtube.com/watch?v=Wpt8tZY7BKU

hthttps://www.youtube.com/watch?v=Ey9QTrfIMx0tps

Bonne fête à toutes et tous, avec modération sur le punch et autre planteur

Léonce Lebrun

 

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy