Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race,notre patrimoine

 

L’Etat major des forces armées françaises en Afrique, communique à grand renfort de publicité, avec le soutien de médias médicres, la mort de 50 djihadistes au Sahel dans le cadre de l’Opération Barkhane.

 

Voilà le type d’information  qui relève d’une parfaite manipulation  en direction des citoyens pour  assoir cette conviction , que la présence française en Afrique, est justifiée dans la lutte qu’elle conduit contre un mystérieux terrorisme….

 

…Mais il s’avère que ces « terroristes »  sont des combattants Maliens,  Burkinabés, Thadiens, Nigériens,  Mauritaniens, tous en lutte contre des dirigeants de leur pays, incompétents, corrompus, au service de l’Occident et bien entendu à la solde de l’ex-puissance colonialiste…

 

D’autre part comment peut-on expliquer que dans cette soi-disant  guerre,  50  hommes sont tués d’un coté, que dans les rangs de l’Armée française il n'est signalé aucune victime (tués ou blessés…

 

…Bizarre de bizarrre, en face nous avions  des robots et comme je l’ai affirmé dans cette rubrique, les soldats français ne sont pas au combat au Sahel...

 

...mais bel et bien pour siroter le thé avec les Touaregs du Nord du Mali  et maintenir en  Afrique une présence française bien  colonialiste et impérialiste

 

… en somme des dépenses inutiles, mais avec un «  nouveau monde » qui a donné de la vigueur à la monarchie républicaine

 

...on peut gaspiller sans compter ni contrôle, les impôts des contribuables, en vertu du « domaine réservé » de L’Etat… pourtant la guerre algérienne est loin derrière nous…

 

Mais alors si le Gouvernent français  trompe les citoyens sur la réalité de la situation au SAHEL... 

 

...en vertu de quel pouvoir il peut d’une façon unilatérale supprimer l’expression Race  dans la pratique languistique…

 

…Oui mais le  qualificatif «  NOIR », pour désigner une personne non indoeuropéenne, qui est incontestablement un signe d’infériorité raciale, fait les beaux jours  des médias et des identitaires...

 

...alors la France par cette manœuvre douteuse, cherche t’elle  à amadouer les Africains et autres afro descendants...

 

...des communautés fragiles et naïves, avalant toutes les couleuvres venanti de «  buana » personne de race indoeuropéenne...

 

...  malgré leur combat au titre de  la Réparationpour les conséquences d’une histoire humiliante imposée à nos ancêtres...

 

..mais au fait que pensent les Asiatiques, autres Latinos.. et l’ensemble de notre Humanité

 

Prochainement

 

La fête des cuisinières à la Guadeloupe

 

https://www.youtube.com/watch?v=xwmtBeWPHeE&t=281s

 

A propos du 10 Mai
 
Par définition il n’appartient donc pas à la diaspora "caribo- africaine" de prendre en charge  le contenu des manifestations officielles inhérentes à cette journée, tout au plus les associations peuvent avoir un rôle de consultant, pour éviter les incohérences consécutives au manque de connaissances historiques.

 Il s’en suit que les collectivités devraient mettre tout en œuvre, conformément aux directives gouvernementales -logistique, finances, informations,  invitations en amont-, pour faire de la journée du 10 Mai , un temps fort  de la République dans sa lettre et son esprit.

 Or pour certaines villes, ce n’est pas le cas, on assiste aux tribulations de femmes et d’hommes se battant avec de moyens dérisoires , engageant leurs fonds propres dans ces opérations, qui seront suivies d'un remboursement lointain , une pratique anormale, pour le respect du souvenir de leurs ancêtres et leur propre dignité, et qui constatent avec regret  et consternation,  une absence totale des responsables des exécutifs locaux et autres autorités civiles, une attitude anti républicaine qui n'est ni concevable ni acceptable.

Un éditorial cet exercice qui met en exergue la capacité de l’auteur de revisiter le passé pour bien comprendre le présent, et mieux se projeter dans l’avenir…

Mon message de début d’année a débuté par la mise en évidence de cette précieuse qualité qu’est la confiance en opposant un chef d état fictif, et son officier de sécurité, ces deux hommes ne s’aiment pas, mais ils ont animés par un profond respect l’un envers l’autre qui va bien au-delà d’un sentiment d’affection.

Et voilà qu’à la lecture de la page d’accueil, des internautes m’avouent leur parfaite ignorance des personnages DIOP et GARVEY.

Je n’avais jamais entendu parler de ces gens me dit…Mme… j’ignorais totalement l’existence de ce monsieur GARVEY avance Mle…

Et bien oui chères internautes, l’Africain DIOP né au Sénégal, et le Jamaïcain GARVEY inconnus de vous, mais pas des spécialistes, deux géants de lhistoire du Monde Noir qui ont apporté en leur temps dans leur domaine respectif une touche déterminante dans la lutte qui est menée pou notre Honneur.

Il y a de forte que l’on ne se renconte jamais, mais grace à internet vous avez enrichi vos connaissances en ma concédant cette confiance, qui est essentielle pour la motivation et la suite des évènements
Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy