Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

Le Président OBAMA en campagne

 

 

 

Il y  eu le film…Le jour où la Terre s’arrêta… une excellente production de la MGM...Mais aussi en grandeur nature…

…Le jour où l’Amérique chavira…

 En effet, voici déjà quatre ans, nous assistions, incrédules ou émerveillés, à l’un des plus gigantesques combats politiques que les Etats-Unis d’Amérique aient connu depuis longtemps, pour la conquête du Bureau ovale à Washington ( USA) 

Avec en virtuel de part et d’autre du front , deux corps d’armée, composés des meilleurs marines de l’Armée américaine, divisés en escadrons et bataillons ultra mobiles, équipés de matos à la pointe du progrès, dirigés dans les états major et sur le terrain par de brillants généraux , des officiers supérieurs et des officiers de haut niveau, tous sortis de West Point ( Etat de New-York), la meilleure académie militaire du monde… une académie qui m’aura reçu pour un stage d’un an, avant de prendre le commandement suprême des forces révolutionnaires de la rébellion martiniquaise, à la demande expresse du G P R M , le Gouvernement provisoire de la République de la Martinique, en exil à Kingston (Jamaïque)

Rappelez vous cet épisode virtuel au cours duquel, sur dénonciation anonyme d’un négrillon, ma cachette et mon quartier général furent pris d’assaut par surprise, arrêté suivi d’un procès expéditif, je fus condamné à mort pour haute trahison, et fusillé à l’aube endeuillée d’un grand jour  de l’Histoire des luttes  anticolonialistes  du peuple martiniquais.

 Après mon exécution , quand ce séjour à West Point fut ébruité, s’en suivit une crise diplomatique sans précédant entre les deux pays, à l’occasion de laquelle Paris accusa les Etats-Unis  d’avoir financé et contribué à la formation tactique et technologique à la guérilla urbaine, de l'un des plus redoutable et dangereux nationaliste martiniquais… avec le temps, viendra la réconciliation de ces "deux amis ennemis" de plus de deux cent ans…

Vous qui passez à la Martinique, ne manquez pas de visiter le mausolée toujours bien fleuri de l'Homme qui a su dire NON à un système qui n'était pas le sien, ni celui de son peuple...

 Mais revenons sur terre pour relever qu’avec le discours tenu à Philadelphie ce 15 Mars 2008 , que je rediffuse ce jour avec un grand intérêt, qui garde toute son actualité, la cause serait entendue à brève échéance… l'Amérique allait chavirer...

Car Hilary Clinton jeta l’éponge dès la fin Mai , se retirant de l’arène, d’un combat politique de tétranosaure, pour lequel  vaincue certes ,elle n’avait pas démérité loin s’en faut, deux démocrates, que ce choix fut cornélien, avec les mêmes valeurs, à compétences égales, c'est dans ces moments que l'on se rend compte du caractère cruel d' un destin...

Madame Hilary Clinton qui a reçu malgré tout  les honneurs justifiés de ce champ de bataille, laissera pour l'Histoire des Etats unis, le souvenir d’une très Grande Dame.

Et voici à nouveau le Président Barack Obama en campagne pour le renouvellement de son mandat, car durant les quatre années écoulées rien n’aura été épargné à cet homme, par les médias de ce côté de l’Atlantique, lui reprochant de ne pas marcher sur l’eau, en reproduisant les miracles d’il y a plus de 2000 ans en terre palestinienne.

En réalité, je subodore sans risque de me tromper qu’il n 'a pas été pardonné à un corps électoral composé de plus de 80% d’indo européens, d’avoir envoyé à la Maison Blanche un Afro américain, alors que dans ce pays, aucun Nègre ou Maghrébin de quelle que origine, n’aura accès à l’Elysée( France)  ou à d’autres centres significatifs de pouvoir civil et militaire, la question centrale,  le débat de fond sont à ce niveau sociétal et pas ailleurs, au pays des droits de l'homme, cela fait désordre dit-on

 En tout cas les Etats-Unis d’Amérique, malgré les défauts qu’on peut leur  reconnaître, demeurent en pôle position dans tous les paramètres de notre Monde, et aux détracteurs de Barack Obama, je leur donne rendez vous dans la nuit du 7 Novembre 2012 prochain...

 Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy