Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race,notre patrimoine

 

L’Etat major des forces armées françaises en Afrique, communique à grand renfort de publicité, avec le soutien de médias médicres, la mort de 50 djihadistes au Sahel dans le cadre de l’Opération Barkhane.

 

Voilà le type d’information  qui relève d’une parfaite manipulation  en direction des citoyens pour  assoir cette conviction , que la présence française en Afrique, est justifiée dans la lutte qu’elle conduit contre un mystérieux terrorisme….

 

…Mais il s’avère que ces « terroristes »  sont des combattants Maliens,  Burkinabés, Thadiens, Nigériens,  Mauritaniens, tous en lutte contre des dirigeants de leur pays, incompétents, corrompus, au service de l’Occident et bien entendu à la solde de l’ex-puissance colonialiste…

 

D’autre part comment peut-on expliquer que dans cette soi-disant  guerre,  50  hommes sont tués d’un coté, que dans les rangs de l’Armée française il n'est signalé aucune victime (tués ou blessés…

 

…Bizarre de bizarrre, en face nous avions  des robots et comme je l’ai affirmé dans cette rubrique, les soldats français ne sont pas au combat au Sahel...

 

...mais bel et bien pour siroter le thé avec les Touaregs du Nord du Mali  et maintenir en  Afrique une présence française bien  colonialiste et impérialiste

 

… en somme des dépenses inutiles, mais avec un «  nouveau monde » qui a donné de la vigueur à la monarchie républicaine

 

...on peut gaspiller sans compter ni contrôle, les impôts des contribuables, en vertu du « domaine réservé » de L’Etat… pourtant la guerre algérienne est loin derrière nous…

 

Mais alors si le Gouvernent français  trompe les citoyens sur la réalité de la situation au SAHEL... 

 

...en vertu de quel pouvoir il peut d’une façon unilatérale supprimer l’expression Race  dans la pratique languistique…

 

…Oui mais le  qualificatif «  NOIR », pour désigner une personne non indoeuropéenne, qui est incontestablement un signe d’infériorité raciale, fait les beaux jours  des médias et des identitaires...

 

...alors la France par cette manœuvre douteuse, cherche t’elle  à amadouer les Africains et autres afro descendants...

 

...des communautés fragiles et naïves, avalant toutes les couleuvres venanti de «  buana » personne de race indoeuropéenne...

 

...  malgré leur combat au titre de  la Réparationpour les conséquences d’une histoire humiliante imposée à nos ancêtres...

 

..mais au fait que pensent les Asiatiques, autres Latinos.. et l’ensemble de notre Humanité

 

Prochainement

 

La fête des cuisinières à la Guadeloupe

 

https://www.youtube.com/watch?v=xwmtBeWPHeE&t=281s

 

Une stratégie de l'écrevisse

 

 

Comme suite aux nombreux retours dithyrambiques même  en langue créole que je maîtrise parfaitement, ça ne s’oublie jamais, tombés dans ma boite, consécutifs à l’Editorial 28 MAI 1802, le message d’un internaute européen enseignant à Toulouse, avait  particulièrement  retenu mon  attention.

L’honorable correspondant qui a saisi le sens de mon concept… La stratégie  de l’écrevisse, a avancé en substance…

«  Cher monsieur Lebrun, je suis votre combat depuis fort longtemps sur le web vous êtes brillant, cultivé, d’une rare audace, pas mal pour un –étranger- (vous avez compris l’allusion) ce que vous faites sur internet est fantastique, des cas de figure retentissant, de la profondeur, vous ne faites pas comme on dit, dans la dentelle…

...Oui mais vous n’aurez pas de résultat dans l’immédiat car vous avez au moins deux générations d’avance par rapport à vos compatriotes, qu’ils soient africains ou de la Caraïbe comme vous dites… »…

 Bref peu encourageant…

 En première analyse, je fus surpris et dubitatif par le contenu de cette note laconique… du lard ou du cochon, car en politique on escompte toujours sur un résultat tout au moins à moyen terme ; mais après réflexion je compris que l’internaute avait vu juste au regard de nos problématiques spécifiques.

Dans ces conditions,  il est préférable de viser le long terme, un temps nécessaire pour assimiler et agir en conséquence.

Alors me voilà donc versé au rang de pionnier de la cause du Monde Nègre, une perspective qui ne m’enchante guère, en ma qualité de militant de terrain, mais ai-je  le choix  en raison des circonstances de faits , pensant  tout de même que ce que l’on fait dans la vie résonne pour l’Eternité…

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy