Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seul pays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nous sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mais un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlante raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer  la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants...

 

...par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’Esclavage à la Guadeloupe...

 

...une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque...

 

...malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines,...

 

...arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804.

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

L’Alliance sino-africaine

 

Un vent de panique, et d’affolement traverse les chancelleries des pays occidentaux, à la suite de cette fantastique information qui est diffusée par toutes les agences de presse de la planète, à savoir que ce matin à 1h 35 GMT, la Fédération des Etats-Unis de l’Afrique (la FEA) a procédé a son premier essai nucléaire.

Un engin de plusieurs mégatonnes que les spécialistes estiment être supérieur en puissance par rapport aux deux bombes thermonucléaires larguées sur les villes japonaises de Hiroshima, et Nagasaki les 6 et 9 Août 1945….

Ce qui est extraordinaire réside dans le fait que tous les services de renseignements étrangers présents sur le Continent africains depuis de nombreuses années, n’ont rien décelé d’une opération qui a été menée dans le plus grand secret.

En fait dès la naissance du nouvel Etat fédéral, les dirigeants ont fait le forcing pour combler des retards dans les domaines sanitaires et éducatifs, par ailleurs les chercheurs scientifiques de haut niveau et des physiciens africains sortis des meilleures grandes écoles, qui avaient contribué à assurer les beaux jours des laboratoires occidentaux, ont décidé de rentrer dans leur pays.

Pour participer à l’effort commun de ce grand ensemble, et comme l’Afrique est bien pourvue de matières premières ; la symbiose a été parfaite, pour mener à bien l’opération qui est connue ce jour.

Nous apprenons que le gouvernement américain a adressé une vigoureuse protestation, en direction de Koussabéna, la Capitale Fédérale, mais la réponse est venue outre-atlantique, par la voie du Haut Représentant de la FEA, au Conseil de Sécurité des Nations Unies, (nouvelle formule depuis la réforme).

M.Carl OUSSABEE, qui a déclaré d’une façon claire et sans ambiguïté, que son pays n’ayant pas signé de traité de non prolifération, s’agissant des armes nucléaires, ne se sentait pas concerné par les propos peu diplomatiques et outranciers des USA qui relèvent d’un autre âge.

Ajoutant en substance que l’Amérique et ses alliés doivent se rendre compte que pour l’Afrique, le temps de l’humiliation, et de la soumission, était définitivement terminée.

Et que la Fédération africaine poursuivrait son programme nucléaire en toute indépendance Il va s’en dire que nous entrons dans une période de forte turbulence, restez à l’écoute…..

Scénario catastrophe pour certains, alors que pour d’autres débute un longue ère de gloire et de prospérité.

Ainsi va ce Monde, qui il y a un peu plus de 2000 ans a vu s’écrouler Rome, (lire dans Croisade, Archives croisades Dure sera la chute, et dans Dossier, Le temps de l’Action, Au service d’une Puissance respectée)

Après ce moment d’intense de bonheur virtuel, je reviens à l’actualité un peu plus calme qui nous emmène à Pékin qui a connu en fin de semaine dernière ce premier sommet entre la Chine et certains pays du Continent africain.

Que peut-on en penser de cet évènement…, et l’Afrique en tirera t-elle un profit de ce rapprochement à moyen ou long treme…

Il est encore trop tôt pour se prononcer sur le fond, on peut retenir par le passé que la Chine a tenté des alliances, soit avec l’ex Union soviétique, soit avec le Japon, qui ont échoué pour des raisons diverses et en particulier en raison d’un torpillage certain conduit par la diplomatie du monde occidental.

En première analyse il n’échappera pas à l’observateur que la partie n’est pas équilibrée entre une Chine puissante, bien organisée, et des territoires dont il est tout à fait inutile d’indiquer les carences.

D’autant que le gouvernement de Pékin n’accordera pas une confiance totale dans les affaires, à des pays trop inféodés à l’Occident, en vertu de la théorie du cheval de Troie.

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy