Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

L'Ile de Gorée

 

 

Au large, à moins de trois kms au sud-est deDakar, Gorée ,700 hab présente seize hectares , 600 m long sur300 m de large en moyenne, de petites rues sans automobiles, de jardins clos exubérants, de vieilles maisons aux couleurs pastels, de plages et de promenades de charme.

 Et pourtant le lieu d'un des grands drames del'Humanité ,la traite des esclavesafricains

Historique

Autrefois désert, l'îlot volcanique de Gorée a néanmoins connu une histoire mouvementée

A l'origine, ce rocher bombé, à quelques encablures de Dakar, n'attirait pas les populations lébou du continent en raison de son manque d'eau douce.

La fortune de Gorée commence vraiment en 1444, lorsque le navigateur portugais Dinis Dias la découvre et en fait une escale sur la fameuse route maritime des Indes  qui sera bouclée quelques décennies après par Vasco de Gama.

 A l'époque, les Portugais appelaient l'île, Beseguiche, nom d'un chef de la Presqu'île du Cap Vert.

La position stratégique de Gorée n'échappera pas non plus aux autres grandes puissances maritimes européennes qui se disputeront l'îlot tout au long des siècles suivants .

Les Hollandais en délogeront les Portugais en 1617et lui donneront son nom, Gorée, déformation de goede reede , la bonne rade .

En 1677, l'amiral français d'Estrées, enlève Gorée aux Hollandais , par la suite l'île sera l'enjeu de la rivalité franco-britannique , au XVllle siècle, Gorée sera quatre fois anglaise et cinq fois française .

Tout au long de leur occupation, les puissances européennes ne cesseront d'y élever des bastions, des fortifications, et des batteries de canons qui portent leur marque , forts des Portugais, Nassau, d'Orange, Saint Michel, d'Estrées. 

Mais aussi de charmantes maisons aux couleurs pastels, avec étages, patios et galeries intérieures recelant de ravissants jardins exotiques.

Cependant la prospérité de Gorée a surtout tenu à l'essor de l'abominable trafic négrier.

Grand entrepôt de , Bois d'ébène, Gorée était l'un des points de rassemblement de tous les esclaves razziés à l'ouest du continent africain en ses innombrables , esclaveries.

Une fois triés, marqués au fer rouge, ils effectuaient l'horrible voyage vers l'Amérique et les plantations de la Caraïbe , le port de Gorée accueillait un millier de bateaux de toutes catégories par an,  plus des deux tiers mouraient pendant le transport.

Au XVllle siècle, six mille personnes résidaient sur cette île minuscule, travaillant au trafic .On considère que plus de 50 millions d'africains furent ainsi arrachés à leurs foyers jusqu'à ce que l'Esclavage fut aboli en France en 1848.

Gorée, comme tous les autres comptoirs, entra alors en déclin.

Avec l'abolition de l’Esclavage, la fortune de Gorée ira en déclinant alors que sa voisine d'en face, Dakar, voit monter son étoile.

De 6000 personnes, la population de Gorée est tombée aujourd'hui à environ 700 et l'île ne joue plus aucun rôle politique ou économique

http://www.planete- senegal.com/senegal/goree.php

Dakar

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy