Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race,notre patrimoine

 

L’Etat major des forces armées françaises en Afrique, communique à grand renfort de publicité, avec le soutien de médias médicres, la mort de 50 djihadistes au Sahel dans le cadre de l’Opération Barkhane.

 

Voilà le type d’information  qui relève d’une parfaite manipulation  en direction des citoyens pour  assoir cette conviction , que la présence française en Afrique, est justifiée dans la lutte qu’elle conduit contre un mystérieux terrorisme….

 

…Mais il s’avère que ces « terroristes »  sont des combattants Maliens,  Burkinabés, Thadiens, Nigériens,  Mauritaniens, tous en lutte contre des dirigeants de leur pays, incompétents, corrompus, au service de l’Occident et bien entendu à la solde de l’ex-puissance colonialiste…

 

D’autre part comment peut-on expliquer que dans cette soi-disant  guerre,  50  hommes sont tués d’un coté, que dans les rangs de l’Armée française il n'est signalé aucune victime (tués ou blessés…

 

…Bizarre de bizarrre, en face nous avions  des robots et comme je l’ai affirmé dans cette rubrique, les soldats français ne sont pas au combat au Sahel...

 

...mais bel et bien pour siroter le thé avec les Touaregs du Nord du Mali  et maintenir en  Afrique une présence française bien  colonialiste et impérialiste

 

… en somme des dépenses inutiles, mais avec un «  nouveau monde » qui a donné de la vigueur à la monarchie républicaine

 

...on peut gaspiller sans compter ni contrôle, les impôts des contribuables, en vertu du « domaine réservé » de L’Etat… pourtant la guerre algérienne est loin derrière nous…

 

Mais alors si le Gouvernent français  trompe les citoyens sur la réalité de la situation au SAHEL... 

 

...en vertu de quel pouvoir il peut d’une façon unilatérale supprimer l’expression Race  dans la pratique languistique…

 

…Oui mais le  qualificatif «  NOIR », pour désigner une personne non indoeuropéenne, qui est incontestablement un signe d’infériorité raciale, fait les beaux jours  des médias et des identitaires...

 

...alors la France par cette manœuvre douteuse, cherche t’elle  à amadouer les Africains et autres afro descendants...

 

...des communautés fragiles et naïves, avalant toutes les couleuvres venanti de «  buana » personne de race indoeuropéenne...

 

...  malgré leur combat au titre de  la Réparationpour les conséquences d’une histoire humiliante imposée à nos ancêtres...

 

..mais au fait que pensent les Asiatiques, autres Latinos.. et l’ensemble de notre Humanité

 

Prochainement

 

La fête des cuisinières à la Guadeloupe

 

https://www.youtube.com/watch?v=xwmtBeWPHeE&t=281s

 

La coopération Chine-Afrique est une affaire gagnant-gagnant, selon un commissaire de l'UA (INTERVIEW)

 
French.news.cn   2015-01-30     

ADDIS ABEBA, 30 janvier (Xinhua) -- La coopération Chine-Afrique est une affaire gagnant-gagnant visant à promouvoir le développement régional durable, a estimé Elham Mahmoud Ibrahim, commissaire à l'Infrastructure et à l'Energie de la Commission de l'UA, dans une interview exclusive accordée à Xinhua en marge du 24e sommet de l'UA.

"La contribution de la Chine à la construction d'infrastructures à travers le continent africain est évidente et j'apprécie sincèrement de telles contributions", a affirmé M. Ibrahim, ajoutant que la Chine est toujours un bon partenaire pour les pays africains.

Selon des statistiques du ministère chinois des Affaires étrangères, la Chine a complété 1 046 projets en Afrique, dont 2 233 kilomètres de chemins de fer et 3 530 kilomètres de routes.

Le responsable de l'UA a indiqué que la riche expérience de la Chine en construction de routes et de chemins de fer est bénéfique pour certains des pays africains en processus de modernisation.

Le responsable a également rejeté les accusations selon lesquelles les projets d'infrastructures financés par la Chine à travers le continent constituent une forme de néocolonialisme, indiquant que de telles remarques sont sans fondement.

"Pour le colonialisme, je crois qu'un côté en bénéficie alors que l'autre est perdant, mais la coopération Chine-Afrique peut bénéficier aux deux", a expliqué le responsable, ajoutant qu'une telle coopération est gagnant-gagnant, alors que l'Afrique développe son continent pendant que la Chine fait simplement des affaires.

En plus de la coopération dans le secteur de l'infrastructure, la coopération Chine-Afrique connaît une augmentation considérable dans le secteur commercial au cours de ces dernières décennies.

Le volume des échanges commerciaux entre la Chine et l'Afrique a dépassé les 200 milliards de dollars américains pour la première fois en 2013, et la Chine est le plus important partenaire commercial de l'Afrique depuis les cinq dernières années.

M. Ibrahim a par ailleurs salué la participation de la Chine à l'Agenda 2063 de l'Afrique. "Nous apprécions également l'initiative de la Chine de travailler avec nous pour atteindre nos objectifs d'infrastructure et de l'agenda 2063", a ajouté l'officiel de l'UA.

Initié en 2013 par les dirigeants africains lors des célébrations du 50e anniversaire de l'Organisation de l'unité africaine, l'ancêtre de l'UA, l'Agenda 2063 est un programme panafricain destiné à développer la trajectoire de croissance de l'Afrique pour les 50 prochaines années.

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy