Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race, suite et fin

 

La France est la Nation championne de toute catégorie dans l’utilisation d’un vocabulaire qui jette le discrédit sur les communautés minoritaires de ce pays les éloignant du centre de gravité sociétale qu'est la SOLIDARITE des peuples

 

Aissi donc on relève les entrants..Communautarisme séparatisme qui attaquent de front le monde musulman les Africaine et autres afrodescendants, et le dernier arrivé… « Privilège blanc » qui ouvre la porte à toutes les exactions raciales perpétrées par les identitaires très nombreux en cette terre française.

 

Mais alors pourquoi vouloir supprimer le mot Race dans le langage populaire et les écrits alors que les expressions, Noir, Blanc font les beaux jours de la presse, marquant une différence très nette entre les individus, faisant la part belle à la race précisément indo européenne.

 

Car la France semble oublier que les troubles de nos jours sont la conséquence d’un passé peu glorieux…

 

…qu’on se rappelle qu’en 1945 elle fut sauvée de justesse de la domination allemande grâce à une mobilisation mondiale entraînant de millions de morts, qui eut dû entrainer de la modestie dans sa diplomatie… 

 

…Car dès la fin de la guerre elle se livrait à des luttes colonialistes contre des peuples qui revendiquaient leur liberté, entre autre l’Indochine et l’Algérie.

 

Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que jus qu’à le moitié du 20ème siècle la France exerçait une tutelle sur plus de 110 millions non pas de citoyens mais des indigènes aux droits réduits…

 

…qu’après la période dite de décolonisation, elle a conservé les territoires dits outre mer qui lui vaut d’occuper deux tiers des océans, avec de revenus conséquents.

 

Alors il ne faut perdre de vue que toutes les mémoires ne sont pas courtes…

 

…que demain sur le sol français on sera confronté aux commandos libyens syriens et autres en guise de représailles dont le peuple en souffrira à cause du peu des discernement de ses dirigeants passés et présents.

 

Mais quoiqu’il en soit, il y aura toujours des Nègres des Asiatique les Latinos de indoeuropéens, qui font partie intégrante de la Race Humaine 

 

Hymne de CUBA, Ile de la CARAIBE

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

 

Deux ans déja...

 

Des centaines de messages sont tombés dans ma boîte, pour saluer cet Evènement, hors du commun, auquel il faut retenir que dans leur logique , les internautes ont compris ,toutes catégories confondues, qu’un tel chambardement historique, allait dans le sens de mes préoccupations, pour le bien être de ce Continent, et la Dignité du Monde Nègre…

Avec mes remerciements chaleureux, qu’ils retrouvent ci dessous une réponse collective. Le combat continue avec force et honneur...

         ////////////////////////////////////////////////////////////////////

...J’ai pour coutume de dire que les hommes sont de moins en moins courageux depuis l’invention de la poudre à canon, mais avec ce coup de tonnerre sous le ciel du Maghreb, je suis contraint pour un temps, de réviser ce jugement.

Il y a des jours, où l'on éprouve de la fierté d’être de ce Monde pour saluer le courage…

Car du courage il fallait en avoir, et comme jadis le peuple haïtien en 1804, le peuple de Tunisie en 2011 a recouvré la qualité de grand peuple devant l’Histoire ; ce ne sont pas l’espace géographique et l’influence géopolitique qui confèrent de la dimension certaine  à une Nation, mais la capacité surréaliste de ses habitants à un moment décisif de dire Non, pour servir d’exemple à toute l’Humanité.

Tant qu’il y aura des hommes de cette trempe, le Monde poursuivra sa route en toute quiétude.

Ce sont les hommes qui font l’Histoire, histoire d’un jour, histoire d’une heure, histoire d’une seconde,  une Histoire qui retentit à jamais dans l’Eternité…

Et je me prends à rêver... La croisade militaire du nom de code BEHANZIN que j’ai initiée, lire  sur AFCAM, menu point de vue, Opération BEHANZIN , aurait-elle débuté d’une façon implacable et inattendue en terre tunisienne, avec la chûte brutale les uns après les autres, de tous ces dictateurs, ces corrompus en tous genres sur l’ensemble du Continent africain ,malgré la cupidité et le soutien coupable de certaines nations de l’Occident…

Par la suite, l’union s’imposerait d’elle-même comme étant la solution incontournable, pour permettre à l’Afrique de prendre rang parmi les grands de ce Monde, en toute légitimité.

Voilà une hypothèse fort plausible qui devrait conduire à une certaine réflexion, mes frères de la diaspora africaine en Europe, pendant qu’il est encore temps.

Je voudrais poursuivre, en remémorant ce coup de tonnerre du 4 Novembre 2008, ponctué par le mémorable 20 Janvier 2009, sous le ciel glacial de Washington, que j’ai salué en son temps avec le message sous le titre... Ce jour là, et que je rediffuse pour cette échéance proche du 20 Janvier 2011, suivant le titre… Deux ans déjà…

Tant qu’il y aura des hommes…

Léonce Lebrun

« 

« 

« 

 Un couple de Nègre à la Maison de Blanche, un Nègre prenant possession du Bureau ovale, qui l’eût cru , et pourtant les internautes savent que c’était pour moi une quasi certitude figurant dans mon disque dur virtuel...

 Oui ce jour Mardi 20 Janvier 2009 à 12 heures 01Barack Hussein  OBAMA , entre dans l’Histoire des Etats-Unis d’Amérique, son pays, une nation forte , avec un grand peuple, oui un peuple grand…

Alors il ne me reste plus qu’à lui dire ...bon vent Monsieur le Président, que les dieux soient avec vous dans ce combat politique de titan qui vous attend au quotidien… que Michelle, votre épouse soit toujours à vos cotés, car sans elle vous n’auriez pas atteint ce sommet là.

A moi de diffuser une dernière fois pour l’Honneur, ma folle nuit fictive du 5 Novembre 2008 dans HISTORIQUE version Google, fichier joint -avec des coquilles- que les internautes surpris par cet environnement alcoolique me pardonnent, mais il me fallait donner une ambiance particulière à l’Evènement.

Etrange, cette association de deux êtres liés par l’Histoire, prémonitoire je dirais, l’ un afro américain, l’autre afro caribéen, ayant donc les mêmes racines, l’un  a remporté dans son pays la bataille décisive pour le Pouvoir, l’autre aspire de gagner même à titre posthume ce combat de l’union politique économique militaire de l’Afrique, pour la dignité du Monde Nègre…

Ils partagent pour l’Homme, la même culture de la compétence, seul critère de promotion au-delà de toutes considérations de race de sexe et de religion , habités par cet idéal de voir gagner leur race…

Léonce Lebrun

 

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy