Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le Sahel

 

 Bizarre la vie, durant mon service militaire légal, ma meilleure relation était un Officier d’active, brillant saint-cyrien, de Famille aristocrate, Capitaine à 29 ans. 

et qui a quitté l’Armée avec le grade de Général de Division (3 étoiles) alors que pour moi à terme, il avait l'étoffe de Gouverneur d’une Région militaire...

 

...avec bien entendu les attributs de Général d’Armée (5 étoiles) mais voilà, le destin en a décidé autrement.

 

L’Homme, "superviseur" des champs de tir  durant les périodes de classe, avait été frappé par mes techniques de combat vis à vis des autres appelés...

 

...normal, j'avais derrière moi 3 années de préparation militaire volontaire( PME, PMS)  ouvert aux étudiants bénéficiaires d’un sursis, et il me voyait déja un brillant Officier d’avenir…

 

…. Oui, mais ce n’était pas mon goût, ni la vocation , voire même dans mon choix de carrière professionnelle, et quand est venu pour moi le temps de lever l’ancre, le Capitaine m'avance en substance…

 

… « « Léonce tu vas retrouver la vie civile, ne changes rien de ton comportement, face à des gens prétentieux orgueilleux...

...qui n’arrivent pas à ta cheville, mais nourrissent toujours des sentiments de race supérieure » »…

 

Venant de la part d’un futur Général de l’Armée française, c’était un Conseil qui valait son poids de diamant, et que j’ai utilisé à bon escient si je voulais m’en sortir de ce bassin de requins...

 

...grâce à ma stratégie intitulée l'Ecrevisse et le caïman qui consiste à laisser croire à l'autre (indo européen) qu'il a toujours raison, le laissant mijoter dans son ignorance...

 

...ce gui m’autorise à parler et prendre positon fort et clair…Il est gonflé ce Nègre

 

En effet contrairement à ce que j’ai avancé dans un précédant message, la troisième guerre mondiale m’aurait pas lieu à cause du cluster "sahelien" , de guerre et pour cause.

 

Quand on connait son Histoire, limitons nous au terme des 19è en partie ,20è er 21è siècle, la France a été au cœur ou partie prenante de toutes les crises qui ont traversé notre Monde.

 

Passons rapidement en revue...

 

… 1870  conflit avec la Prusse, défaite cuisante et perte des Régions de l'Alsace et la Lorraine cédées à l'ennemi...

 

...1914, conflit avec l’Allemagne (première guerre mondiale)...

 

...1940  nouvelle crise avec l’Allemagne (deuxième guerre mondiale) pour ces deux conflits le pays est sauvé de justesse...

 

...grâce à la participation active des forces alliées sous la conduite des Etats Unis d’Amérique...

 

A ce propos on relève que le 8 Mai  est récupéré chaquue année sans vergogne en commémoration de l'Armistice du 8 Mai 1945

 

...il s'en suit une certaine confusion bien entretenue qui ferait croire à certains que la France est la seule vainqueur du conflit en cause...

 

.... une confusion qui relève de l'escroquerie intellectuelle, car les seuls vainqueurs de l'Allemegne à savoir ,les Américains, les Britanniques les Russes de l'ex- URSS et les Canadiens...

 

....qui peuvent commémorer légitimement cet évènement historique...

 

... que du reste la France qui était le centre de cette tragédie, son dispositif de défense ayant volé en éclat en Juin 1940 face à la déferlante des forces armées du 3è Reich allemand...

 

...  n'a pas été invitée à cette grande Conférence de Yalta de Février 1945, réunissant les représentants de l'Union Soviétique, les Etats unis d'Amérique et la Grande Bretagne...

 

... avec pour principale mission de régler la situation et l'avenir de l'Allemagne à la fin de cette guerre...                                                                                                 

 

...de 1945 à 1962, guerres de décolonisation engagées contre l’Indochine et l’Algérie....

 

... de Mars à Novembre 2011 destruction de la Nation libyenne avec le concours de l’OTAN...

 

...dont en 2012 le même sort était réservé à la Syrie, mais le barrage ferme des Américains a freiné toute dérive en ce sens

 

Et comme il faut absolument trouver des terrains de conflits, l’Afrique est bien dans la ligne de tir, grâce au concours imbécile de dirigeants corrompus et incompétents.

 

Car le choix du Sahel n’est pas un hasard avec ses 5 territoires, autour du  Mali en pôle position...

 

...bien pourvus de matières premières indispensables à l’économie de l’Occupant occidental...

 

...et il constitue un excellent socle de départ pour la future conquête du Continent dont le plan a été minutieusement établi à Paris...

 

...sous couvert  d’un discours de mensonges et de manipulations des masse, avec pour pilier le terrorisme et le jhadisme islamiste comme instruments idélogiques de combat.

 

Mais voilà si les dirigeants africains sont des incapables, par contre les peuples ne sont pas endormis comme jadis...

 

...et dès qu’ils auront cerné la supercherie, ils demanderont à la France de quitter le Continent, qu’elle refusera d'obtempérer  animée de son bon droit d’occupant...

 

Face à une colère grandissante, l’Exécutif français donnerait l’ordre à ses mercenaires de tirer sur les foules ,faisant des milliers de victimes.

 

A  ce stade, Russes et Chinois appelés en renfort vont délivrer un ultimatum à la France  lui sommant de quitter le territoire africain sous peine de guerre sur son territoire en Europe

 

Et comme la France ne dispose d’aucun soutien occidental, dans cette folle entreprise impérialiste...

 

...elle devra s’exécuter comme en 1954 sur le Canal se Suez (Egypte) sous la pression d'une coalition ponctuelle soviéto-américaine...

 

...ordonnant à la Grande Bretagne et la France de retirer leurs forces armées en ces lieux sous peine de gros dégâts militaires imminents.

 

Ces deux Nations ont respecté l'ultimatum.

 

Ainsi aura pris fin une nouvelle tentative  de recolonisation insidieuse de l’Afrique...

 

...et surtout l’emballement d’un conflit mondial dont la France aurait tout à perdre pour son peuple.

 

https://www.youtube.com/watch?v=gXZVhKvvMVU

 

PME... préparation miltaire élémentaire

PMS...préparation militaire supérieure

 

Nicaragua

 

 

 

Géographie

 

Le Nicaragua est entouré par la mer de la Caraïbe à l'est, l'océan Pacifique à l'ouest, le Costa Rica au sud, et le Honduras au nord.

 

Il occupe une superficie de 129 494 km2 dont 120 254 km2 de terre. Le pays compte environ 5,8 millions d'habitants.

 

Le Nicaragua est un pays relativement montagneux. Les plaines côtières ,Caraïbe et Pacifique, s'élèvent progressivement vers la chaîne centrale ,sédimentaire, où culmine le Mogoton ,2 438 m.

 

Les plus hauts sommets se situent au nord, près de la frontière du Honduras. Le Sud du pays, à la frontière du Costa Rica, est marécageux.

 

Les plaines qui longent le Pacifique sont ponctuées de nombreux volcans, notamment ceux de la cordillère des Maribios, et accueillent les deux grands lacs du pays, le lac Nicaragua ,ou Cocibolba,et le lac de Managua.

 

Le lac Nicaragua compte plusieurs îles, dont l'île volcanique d'Ometepe et l'archipel des Îles Solentiname. Les lacs représentent environ 7 % de la superficie du pays.

 

Autour de ces lacs, des rivières qui les alimentent et des fleuves qui les traversent et le long de la côte Pacifique vit la majorité de la population, dans des vallées humides, sur les flancs de montagnes et sur les plaines sèches de brousse.

 

La partie est du pays, exposée aux fortes précipitations, ouragans et cyclones qui traversent régulièrement la mer de la Caraïbe, est très peu peuplée, sauf sur quelques ports de la côte atlantique et sur les îles de la mer de la Caraïbe.

 

Le pays est situé sur une zone tectonique active, et est souvent secoué par des tremblements de terre et des éruptions de ses nombreux volcans, dont 40 qui sont présentement en activités.

 

Le climat est tropical dans les basses terres, plus frais sur les plateaux. La côte caraïbe reçoit beaucoup plus de précipitations que la côte pacifique. La température globale du Nicaragua varie entre 28 et 33 degrés Celsius.

 

Population

 

 Au Nicaragua la population est composée en grande majorité de métis , 69 %. Les Hispaniques ne représentent que 17 %, les Africains 9 % et les Indiens 5  %.

La population hispanique de type européen comprend les descendants espagnols des conquérants, alors que les Africains sont les descendants des premiers esclaves introduits dans le pays.

 La population est en majorité urbaine , 56 %. Les villes principales sont Managua la capitale, Masaya et Chinandega.

 

Le premier recensement mené au Nicaragua date de 1778 avec une population dépassant à peine 100 000 habitants. Les chiffres officiels de l'Institut national de la statistique et du recensement donnaient pour 1906 501,849 personnes et, pour 1950 1 049 611.

 

Enfin le dernier recensement de 2005 donne un total de 5 142 098 habitants pour une densité de 42,7 habitants par kilomètre carré

 

La population du pays croît à un rythme de 1,8 % par an ,un des plus élevés de l'hémisphère nord. Cette forte croissance est due à un taux de naissance élevé de 24/1000 et une baisse du taux de mortalité à 4,5/1000, ce qui laisserait une croissance naturelle de 2,03 % par an.

 

Mais le taux de migration est nettement négatif, de sorte que la croissance de la population tombe à 1,8 % par an.

 

Globalement on estime de 1,5 à 2 millions le nombre de nicaraguayens qui vit à l'étranger, un grand nombre de façon clandestine. L'émigration a fortement augmenté depuis 1990 à cause de la pauvreté et du chômage.

 

Les Nicaraguayens sont parmi les populations d’Amérique Centralequi émigrent le plus aux États-Unis. Une partie importante de ce flux d'émigration traverse le Honduras le Guatemala puis le Mexique dans le but de gagner les États Unis.

 

Une émigration vers les autres pays d'Amérique centrale, notamment au Costa Rica, et le Mexique est mineure mais existante.

 

Selon le recensement effectué par l'INEGI en 2000, 2464 Nicaraguéens vivaient au Mexique soit 0,5 % de la population de ce pays se déclarant être née à l'étranger. Ce chiffre est certainement sous estimé en raison de la situation de sans papiers de nombreux Nicaraguayens.

 

La majorité de la population nicaraguayenne est composée à 69 % de métis ,mélange amérindiens et européens. Les 17 % d’européens  proviennent de l'immigration d'origine espagnole, allemande, italienne, portugaise et française.

 

Métis et européens résident principalement dans la région occidentale du pays et constituent donc 86 % de la population nicaraguayenne, soit environ 4,8 millions de personnes.

 

Environ 9 % de la population du Nicaragua est de race noire ou afro-nicaraguayenne et résident principalement sur la côte atlantique. Il s'agit des descendants des esclaves provenant de la Jamaïque alors que la région était sous protectorat britannique de fait.

 

Les 5 % restants sont les amérindiens, les descendants des peuples autochtones du pays. Le Nicaragua pré-colombien comportait de nombreuses tribus autonomes.

 

Dans la région les Nicarao, qui ont donné leur nom au pays, et de nombreux autres groupes sont proches par la culture et la langue des Mayas. La côte caraïbe du Nicaragua était habitée par des peuples autochtones du groupe Chibcha provenant d'Amérique du Sud , Miskitos, Sumos et Ramas.

Histoire

Des populations semi- nomades vivent d’abord dans la région. En 1521, le Nicaragua, envahi par les espagnols, est rattaché à la Capitainerie générale du Guatemala A partir de 1936, une dictature s’installe, soutenue par les américains et menée par, assassiné en 1956.

Il est remplacé par ses fils, puis par des membres de son clan jusqu’en 1979. Anticommunistes convaincus, les deviennent les garants des intérêts des Etats-Unis dans la région.

Mais, à partir de 1978, l’opposition s’unit et prend le pouvoir à travers un mouvement insurrectionnel dirigé par les membres du front sandiniste de libération nationale.

 En 1980, les modérés quittent le gouvernement qui se rapproche de plus en plus de Cuba Mais, dès 1983, les américains et les militaires soutiennent les contre-révolutionnaires, les  ,contras.

Finalement, en 1984, Daniel Ortéga, un sandiniste, est élu président. Il accorde dès 1987 des droits aux Indiens. En 1990, Violeta BarriosdeChamorro, candidate de l’opposition, est élue présidente et prône une politique de réconciliation.

En 1996, le candidat de droite, Arnoldo Aleman, remporte à son tour les élections présidentielles, contestées par Daniel Ortéga.

 

Le Nicaragua est une république présidentielle. Elle est conformée par quatre organes institutionnels /

 

le pouvoir exécutif ,président élu au suffrage universel

 

le pouvoir législatif ,Assemblée nationale, unicamérale

 

le pouvoir juridique ,a Cour suprême de justice, conformée par 16 juges élus par l'Assemblée nationale pour cinq ans

 

le pouvoir électoral ,Conseil suprême électoral ou CSE, conformé par 10 magistrats, dont 7 magistrats propriétaires et 3 magistrats remplaçants, les dix étant élus par l'Assemblée Nationale


entre des listes proposées par le président et les députés avec plus de 60 % des voix, pour cinq ans , les magistrats jouissent d'immunité du fait de leur fonction.

 

Quatre-vingt-douze députés siègent à l'Assemblée nationale.

 

Quatre- vingt-dix sont élus au scrutin proportionnel, les partis obtiennent une quantité de sièges à l'assemblée équivalente au pourcentage que le candidat présidentiel a obtenu aux présidentielles, 1 siège revient à l'ancien président, 1 siège pour le candidat présidentiel qui obtint la deuxième place à l'élection.

 

Le président est élu pour un mandat de cinq ans dès novembre 1994 avant l'amendement de novembre 1994, la Constitution de 1987 accordait un mandat de six ans au président.

 

Son président est l'ancien révolutionnaire sandiniste Daniel Ortéga élu au 1er tour de l'élection en novembre 2006 contre Eduardo Montealegre ,candidat de l'Alliance libérale. Les États-Unis d'Amérique ont réagi prudemment à la victoire de l'ancien marxiste.

 

Les États-Unis travailleront avec leurs dirigeants sur la base de leurs engagements et de leurs agissements en faveur de l'avenir démocratique du Nicaragua , a déclaré le porte-parole du Conseil de la sécurité nationale, Gordon Johndroe.

Les dirigeants vénézuélien Hugo Chávez et cubain Fidel Castro, se sont, quant à eux, félicités de cette victoire .

 

Panama

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy