Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

Belize

 

 

 

Géographie

 
D'une superficie de 22965km², Le Belize est un petit pays montagneux, entouré de récifs coralliens, sur la côte de la mer de la Caraïbe Les basses terres du Nord sont situées à moins de 60m d'altitude et envahies de marécages tout au long des côtes.
 Plus au sud, les monts Mayats traversent le pays depuis la frontière du Guatemala et culminent, à 1122m seulement, au Victoria Peak. Le climat est caractérisé par des pluies abondantes.

Le nord du Belize consiste principalement en des plaines côtières plates et marécageuses, aux lieux fortement forestiers.

 

Au sud se trouve un registre de basse montagne des montagnes Maya, dont le point le plus élevé au Belize est la crête de Victoria culminant à 1 160 m. Le Belize est situé entre les fleuves Hondo et Sarstoon, avec le fleuve Belize s'écoulant au centre du pays. Tout le long des côtes de la mer des Caraïbes se trouvent des cayes, récifs de corail 

 

Le climat local est tropical et est généralement très chaud et humide. La saison des pluies se déroule de mai à novembre avec des risques habituels mais fréquents comme les ouragans et les inondations.

 

  • Données géographiques /

    • Superficie ,22 966 km2

    • Densité de population , 13 hab/km2

    • Frontières terrestres , 516 km ,Guatemala , 266 km ,Mexique ,250 km.

    • Littoral , 386 km

    • Altitude minimale , 0 m

    • Altitude maximale , 1 160 m

 

Population

La population est composée de métis , 43,6 % , d'anglophones , 29,8 %, d'Indiens maya , 11 %,  et de Garifunas 6,7 %. Il existe aussi une minorité allemande , 3,9 %, et indienne d'Asie , 3,5 %. Les catholiques sont les plus nombreux , 57,7 %, suivis par les protestants , 34,7 %.

La population anglophone et les Garifunas vivent sur la côte, alors que Indiens vivent dans l'arrière pays. Belize City  la capitale, compte plus de 70000 habitants.

 

La plupart des Béliziens sont d'origine multiraciale. Environ la moitié de la population est d'ascendance maya et européenne, 25 % africaine et créole , 10 % maya et environ 6 % afro-amérindien ,garifuna.

 

Le reste des Béliziens est composé d'Européens, Indiens, Chinois, Moyen-Orientaux et Nord-Américains.

 

La langue officielle du Belize, qui est également celle la plus parlée par les Béliziens, est l'anglais. Selon le recensement de 2010, 63% des Béliziens sont capables de soutenir une conversation en anglaisL'anglais et le créole anglais prédominent le long de la côte ainsi que dans le centre et le sud du pays.

 

Dans l'ouest et le nord, l'espagnol est plus répandu. L'espagnol est la seconde langue du pays, utilisée par 56,6% de Béliziens. Les divers groupes mayas parlent encore le maya ainsi qu'un dialecte du créole anglais, similaire aux dialectes créoles des îles anglophones des Caraïbes. Des communautés du sud du pays parlent surtout le garifuna.

 

D'après le recensement de 2010, environ 40 % de la population est catholique ,contre 50 % en 2000. L'Église anglicane ainsi que les communautés protestantes représentent environ 32 % de la population. À peu près 5 % appartiennent à la communauté mennonite parlant l'allemand ou le bas-allemand.

 

  • Population ,314 522 habitants ,en 2010.

    • 0-14 ans , 42,04 %

    • 15-64 ans , 54,43 %

    • + 65 ans , 3,53 %

  • Espérance de vie , 75,9 ,en 2005

    • Hommes , 69 ans ,en 2001

    • Femmes , 74 ans ,en 2001

  • Taux de croissance , 2,7 % ,en 2001

  • Taux de natalité , 31,69 ‰ ,en 2001

  • Taux de mortalité , 4,7 ‰ ,en 2001

  • Taux de mortalité infantile , 25,14 ‰ ,en 2001

  • Taux de fécondité , 3,15 enfants / femme ,en 2012

  • Taux net de migration , 0 ‰ en 2012

Histoire

Le Belize, de 1862 à 1981, est une colonie britannique qui porte le nom deHondurasbritannique. Il devient indépendant en 1981 et prend le nom de Belize.

 Membre du Commonwealth, il n'a été reconnu que très récemment par les Etats latino-américains. Malgré l'hétérogénéité de sa population, le Bélize dispose d'un régime démocratique.

 

  • XVIe siècle av. J.-C.–IVe siècle , expansion de la civilisation maya depuis le nord de la péninsule du Yucatan

  • Au XVIIe siècle, on comptait parmi les repaires de corsaires, pirates et flibustiers, huguenots ou puritains, la côte de Belize.

  • 1588 , victoire britannique sur l'Armada espagnole

  • 1763 , les Britanniques exportent le bois, et en échange ils protègent les Espagnols contre la piraterie.

  • 1783 , les Britanniques quittent la côte des Mosquitos ,au Nicaragua

  • 1798 , bataille de St George's Caye , lors des Guerres de la Révolution française, une expédition navale montée par les Espagnols, alliés de la France, est repoussée le 10 septembre.

  • 1802 , immigration du peuple garifuna depuis l'île Saint-Vincent

  • 1862 , la colonie est baptisée Honduras britannique

  • 1954 , le droit de vote est accordé aux femmes

  • 1981 , indépendance du Belize, en qualité de Royaume du Commonwealth

  • 1983 , tentative d'annexion partielle par le Guatemala

  • 1994 , le Guatemala réclame un accès à la mer de la Caraïbe

  • 2000 , l'ouragan -Keith- dévaste le pays

  • 2002 , accord bilatéral avec Cuba pour promouvoir le tourisme

Le Belize est une démocratie parlementaire et membre du Commonwealth. Le chef d'État est actuellement la reine Élisabeth II, représentée dans le pays par un gouverneur général, qui doit avoir la nationalité du pays.

L'organe exécutif primaire du gouvernement est le conseil des ministres, mené par le premier ministre qui est chef du gouvernement. Les ministres du conseil sont des membres du parti politique majoritaire au parlement et tiennent habituellement des sièges d'élus en même temps que leurs positions de ministre.

 

Le parlement bicaméral du Belize est l'Assemblée nationale, qui se compose d'une chambre des représentants et d'un sénat. Les 29 membres de la Chambre des représentants sont habituellement élus pour cinq ans maximum.

 

Les membres du sénat sont au nombre de huit, cinq sont choisis par le premier ministre, deux par le chef de l'opposition, et un par le gouverneur général conformément à l'avis du comité consultatif du Belize.

 

Le Sénat est dirigé par un président, qui est un membre abstentionniste désigné par la partie régissant. Le Belize est un membre actif de la Communauté de la Caraïbe -Caricom-.

Bénin

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy