Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le terrorisme

 

 

En ce 21 siècle nous vivons dans un monde de fous, où tous les coups diplomatiques sont servis, mensonges manipulations des masses...

 

...et dans ce tableau peu réjouissant les Occidentaux  sont en pôle position , avec deux nations qui se détachent, Les Etats Unis d’Amérique et la FRANCE de l'Europe

 

Car voici venu le temps des commémorations de tous genres, 11 Septembre 2001, les Etats Unis, 13  Novembre 2015 la  France avec un procès  à grand  renfort  de publicité  et  des médias très actifs.

 

Qu’à travers ces démonstrations hypocrites les Occidentaux veulent passer ce message au Monde, qu’ils ont eu un comportement exemplaire dans leur politique et leur diplomatie, alors que ce sont des lâches mécréants qui les   ont attaqués.

 

Qu’en cette nouvelle forme de guerre peu de moyens sans troupes, qu' ils  ont transformé par dérision en terrorisme, plus facile pour tromper les peuples, alors qu'ils pratiquent des frappes aeriennes, peu recommandables pour la morale et la philosiphe militaire.

 

Allons bon qu’au cours des 20   30 annes écoulés  notre monde a vu passer  entre autres  le massacre du Rwanda Afrique Avri 1 994  avec des interférences plus ou moins directes de Nations européennes,

 

Sans oublier le crise Yougoslave des années 1990 avec une jeune  Nation en pleine prospérité  que j’ai visité, mais que malheureusement des Ets européens  démangaient, ce qui a acconduit à le destruction  de l’oeuvre du Maréchal TITO et la dispersion des populations Serbes, Croates etc, demain l’Histoire nous dira plus.

 

Que les Etas unis ont multiplié les méfais en Amérique du Sud et dans la Caraïbe

 

S’agissant de la FRANCE dont elle occupe une partie de l’Afrique sous prétexte de terrorisme malgré la forte opposition deS populations concernées.

 

Et nous sommes en Mars 2011 avec une France  rongée par une forte affaire de financement libyen dans la campagne présidentielle de 2007 .

Une affaire gênante pour une des partis dans ce pays, alors il n’y a qu’une solution  de faire disparaître un témoin gênant,

 

Et d’ailleurs sans vergogne et suivantLL les excitation d'un pseudo philosophe, la France a décidé d’écraser la Lybie avec le soutien de certains membres de l'OTAN...

 

...dont l’Allemagre et  La Grande Bretagne malgré les recommandations du Conseil de Sécurité e l’ONU portant sur la non utilisation des armes lourdes, au titre d’une opération limitée dans le temps et l’espace.

 

 

Cette offensive de plus de 6 mois a laisser sur le terrain des milliers de victimes et d’orphelins dont personnes ne s’en  soucis, et pour moi tous les Officiers généraux ayant pris part à la campagnes libyenne...

 

...et certains membres du Conseil de sécutité et de l'OTAN que vous les connaissez, auraient dû être arrêtés et traduits pour être juger par la CPI

 

Il est évident que si la Libye avait disposé de l’Arme nucléaire, elle n’aurait pas subi un tel sort, d'où  ma préoccupation que toutes les Nations membres de l'ONU DEVRAIENT DISPOSER DE  CETTE HAUTES TECNOLOGIE POUR ËTRE EN PAIX

 

Et  nous voici  en cette  soirée du  13 Novembre 1915 à Paris, face à un étrange commando, composé de pieds nickelés, embarqués  sans stratégie ni connaissance des combats de rue...

 

...dans une opération qui  a tourné en jus de boudin, tous les assaillants ayant été tués, sauf un qui dan un procès fleuve dira  sa vérité alors que personne n’a en mémoire des victimes  Libyennes

 

Mais un tel spectacle fait le bonheur des charlatans politiens de tous poils

 

Enfin la nouvelle Administration américaine a  décidé de déclassifier des documents top secret à propos du crash du 11 Setembre établi par le FBI ...

 

..où l’on apprend que l’Afghanistan n’avait  aucun  rôle dans ce drame  dont le donneur d’ordre était l’Arabie Saoudite

 

Enfin j’ajoute, q' aussi  spectaculaire que fut les crash du 11  Septembre il n'a en rien apporter des solutions aux problèmes de fond que sont l’arrogance des Occidentaux ...

 

...et une  un économie ultra florissante  sans partage, acquise grâce à l’exploitation des Esclaves africains par les Etats unis,la France et la Grande Bretagne

 

Rome fut grand mais Rome sombra à vous d’ en juger

Prochainement Le Séparatisme

 

https://www.youtube.com/watch?v=U3yFpG2E7JE&list=RDU3yFpG2E7JE&start_radio=1

Population

L'Amérique du Sud compte plus de 300 millions d'habitants. Bien que cette région constitue environ 12 p. 100 de la surface terrestre du globe, elle ne représente que 6 p. 100 de la population mondiale.

Toutefois, l'accroissement de cette population fut rapide, en particulier dans les pays en développement des tropiques, et la population urbaine augmenta fortement dans toutes les régions sud-américaines.

L'immigration en Amérique du Sud est minime depuis 1930. Bien que la densité démographique globale soit de 17 habitants au kilomètre carré, la population se concentre dans les grandes villes le long des côtes.

À l'intérieur des terres, la densité démographique est de moins de 2 habitants au kilomètre carré, tandis que Rio de Janeiro, Buenos Aires et Sao Paulo sont des villes surpeuplées. La population de Sao Paulo, par exemple, dépasse les 15 millions d'habitants.

De gros problèmes d'urbanisation se posent dans ces immenses agglomérations, les bidonvilles, appelés "favelas" au Brésil, abritent parfois plus du quart de la population urbaine totale, d'où des difficultés de toute sorte (insalubrité, insuffisance des transports et des équipements, chômage, pollution, délinquance).

Le peuplement de l'Amérique latine est formé d'Amérindiens descendants d'Espagnols, de Portugais et d 'Africains, ainsi que des populations combinant un ou plusieurs de ces éléments.

Les métis d'origine ibérique et indienne sont très nombreux; les mulâtres (d'origine ibérique et africain) sont moins nombreux et le groupe de descendance africaine et indienne est encore plus réduit.

Les indiens sont surtout implantés dans les Andes. La population d'origine espagnole est plus nombreuse en Argentine et en Uruguay. C'est au Brésil que les portugais forment le groupe ibérique le plus important avec les noirs et les mulâtres.

La population africaines est également importante dans les Guyanes et sur les côtes de la Colombie et de l'Équateur

Le flot d'immigrants espagnols, régulier mais relativement ralenti au cours de la période coloniale et dans les années qui suivirent l'indépendance, augmenta à la fin du XIXe siècle puis dans les années 1930, avec l'arrivée de plusieurs millions d'italiens, qui s'établirent principalement en Argentine, au Brésil et en Uruguay, mais aussi d'allemands, de polonais et d'autres européens.

Parmi ceux-ci, ce sont surtout les allemands et les italiens qui fondèrent des colonies agricoles. Les allemands, par exemple, furent nombreux à s'installer au centre du Chili.

Les autres se dirigèrent vers les villes, rejoignant le secteur industriel et les entreprises. Des libano-syriens furent également nombreux à immigrer. La majorité des immigrants asiatiques de la fin du XIXe siècle arrivèrent des Indes, d'Indonésie et de Chine!; la plupart se fixèrent en Guyane britannique et au Surinam néerlandais comme main-d'œuvre engagée par contrat après l'abolition de l'Esclavage.

Toutefois, c'est en particulier depuis 1900 que de nombreux japonais s'installèrent dans le sud-est du Brésil. Il existe également des colonies de japonais et d'asiatiques d'Okinawa au Paraguay et en Bolivie, ainsi que des communautés japonaises dans le nord et le nord-est du Brésil.

En Amérique du Sud, l'antagonisme lié aux origines ethniques est moins marqué que dans d'autres régions du monde et les rivalités liées aux différences de statut économique et culturel prennent le pas sur la xénophobie.

La population de l'Amérique du Sud a plus que doublé entre 1960 et 1990. Un peu plus de la moitié de cette population se concentre au Brésil; plus d'un cinquième demeure en Colombie, au Venezuela et en Équateur; les derniers se sont partagés en deux groupes et se sont installés, d'une part, au Pérou, en Bolivieet au Chili et, d'autre part, en Argentine, en Uruguay et au Paraguay.

Le taux de croissance moyen de la population approchait 2,4 p. 100 par an entre 1965 et 1990, bien quel'Argentine et l'Uruguay connaissent une croissance plus lente, comme, dans une moindre mesure, le Chili et laBolivie.

L'augmentation de la population est surtout due à l'excédent naturel, le taux de natalité atteignant plus de 25 naissances pour 1 000 habitants, pour un taux de mortalité d'environ 8 p. 1 000. Dans de nombreuses régions, le taux de mortalité a chuté depuis plusieurs décennies, alors que la tendance à la baisse du taux de natalité n'est que récente.

On ne peut prévoir une stabilisation avant la fin du XXe siècle en raison de l'importante tranche de la population en âge de procréer. Dans de nombreux pays, environ la moitié de la population a moins de quinze ans. Ce n'est qu'enArgentine, en Uruguay et au Chili que plus de 60 p. 100 de la population ont quinze ans ou plus.

L'accroissement naturel et l'émigration à partir de régions rurales contribuèrent à accroître de 4 p. 100 par an la population urbaine. En Argentine, au Chili et enUruguay, la croissance urbaine ralentit, mais, dans les pays du centre et du nord, les villes s'étendent rapidement.

Dans les zones les plus urbanisées des plus grands pays - l'Argentine, le Chili,l'Uruguay et le Venezuela - au moins 80 p. 100 de la population vivent dans les zones urbaines, alors qu'en Bolivie, en Équateur et au Paraguay, les villes regroupent moins de 60 p. 100 de la population.

Langues

L'espagnol est la langue officielle de neuf des treize entités politiques de l'Amérique du Sud. Le portugais est la langue officielle du Brésil, l'anglais celle de la Guyane, le néerlandais celle du Surinam et le français pour le territoire de la Guyane.

Parmi les nombreuses langues indiennes, le quechua, l'aymara et le guarani sont parlés par la majorité de la population (voir amérindiennes, langues). Le quechua est surtout parlé dans les régions montagneuses des Andes centrales; l'aymara est utilisé dans les régions montagneuses de la Bolivie et du Pérou. Le guarani est, avec l'espagnol, une langue officielle du Paraguay.

 

Histoire

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy