Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race,notre patrimoine

 

L’Etat major des forces armées françaises en Afrique, communique à grand renfort de publicité, avec le soutien de médias médicres, la mort de 50 djihadistes au Sahel dans le cadre de l’Opération Barkhane.

 

Voilà le type d’information  qui relève d’une parfaite manipulation  en direction des citoyens pour  assoir cette conviction , que la présence française en Afrique, est justifiée dans la lutte qu’elle conduit contre un mystérieux terrorisme….

 

…Mais il s’avère que ces « terroristes »  sont des combattants Maliens,  Burkinabés, Thadiens, Nigériens,  Mauritaniens, tous en lutte contre des dirigeants de leur pays, incompétents, corrompus, au service de l’Occident et bien entendu à la solde de l’ex-puissance colonialiste…

 

D’autre part comment peut-on expliquer que dans cette soi-disant  guerre,  50  hommes sont tués d’un coté, que dans les rangs de l’Armée française il n'est signalé aucune victime (tués ou blessés…

 

…Bizarre de bizarrre, en face nous avions  des robots et comme je l’ai affirmé dans cette rubrique, les soldats français ne sont pas au combat au Sahel...

 

...mais bel et bien pour siroter le thé avec les Touaregs du Nord du Mali  et maintenir en  Afrique une présence française bien  colonialiste et impérialiste

 

… en somme des dépenses inutiles, mais avec un «  nouveau monde » qui a donné de la vigueur à la monarchie républicaine

 

...on peut gaspiller sans compter ni contrôle, les impôts des contribuables, en vertu du « domaine réservé » de L’Etat… pourtant la guerre algérienne est loin derrière nous…

 

Mais alors si le Gouvernent français  trompe les citoyens sur la réalité de la situation au SAHEL... 

 

...en vertu de quel pouvoir il peut d’une façon unilatérale supprimer l’expression Race  dans la pratique languistique…

 

…Oui mais le  qualificatif «  NOIR », pour désigner une personne non indoeuropéenne, qui est incontestablement un signe d’infériorité raciale, fait les beaux jours  des médias et des identitaires...

 

...alors la France par cette manœuvre douteuse, cherche t’elle  à amadouer les Africains et autres afro descendants...

 

...des communautés fragiles et naïves, avalant toutes les couleuvres venanti de «  buana » personne de race indoeuropéenne...

 

...  malgré leur combat au titre de  la Réparationpour les conséquences d’une histoire humiliante imposée à nos ancêtres...

 

..mais au fait que pensent les Asiatiques, autres Latinos.. et l’ensemble de notre Humanité

 

Prochainement

 

La fête des cuisinières à la Guadeloupe

 

https://www.youtube.com/watch?v=xwmtBeWPHeE&t=281s

 

Vigilance

 

L'actualité va vite, très vite.

Un fait divers, chasse un autre, non moins divers.

Faut-il dans ces conditions ne pas évoquer le meurtre de Marseille, que dis-je, ce lâche assassinat dont a été victime un Comorien, âgé seulement de 17 ans, un crime odieux qu'on ne peut placer en aucun cas dans le contexte d'une campagne électorale plus que médiocre au regard des enjeux.

D'autant plus que nous venons de connaître l'Arrêt de la Cour de Cassation, juridiction suprême, qui confirme dans tous ses attendus le jugement qualifié de raciste de la Cour d'Assise de Nice, dans l'affaire dite de - OMAR - un prévenu marocain.

Bien entendu, en professionnel du droit, il ne s'agit pas pour moi de remettre en cause une décision de justice, les magistrats et le jury -populaire- s'étant, comme on dit, prononcés en toute connaissance de cause, en leur âme et conscience.

Mais, en l'espèce, je ferais preuve de lâcheté, en me camouflant derrière ce jargon juridique.

Car, en fait, ce qui est important, dans les deux affaires citées, assassinat de Marseille et le jugement de Nice, les victimes sont des étrangers non européens, les faits se sont déroulés en France, terre des droits de l'homme nous dit-on, étrange conception en vérité.

Des incidents, entre colleurs d'affiches de camps adverses, il y en a toujours eu ,cela fait partie de la campagne électorale et relève du folklore.

Mais à Marseille, la volonté de tuer un étranger, basané de surcroît, était évidente.

Lors du procès, en cour d'assise, le doute doit profiter à l'accusé.

Mais à Nice, les avocats de la défense, malgré leur talent, n'ont pû renverser la tendance dès lors que leur client était un étranger basané.

Alors, de partout aurait dû monter dans ce pays, -bastion des Droits de l'Homme - des vagues de protestations indignées.

Or qu'a-t-on observé à Lyon à l'occasion des manifestations organisées précisément pour faire connaître à l'opinion publique de ce pays, que les Droits de l'Homme ont un caractère universel, et ne concernent pas uniquement le monde indo européen.

Qu'a-t-on observé, dis-je, et vous l'aurez deviné, une absence totale dans les cortèges, du monde de l'Emigration, de délégations caribéennes, guyanaises réunionnaises ou autre phénomène relevé et dénoncé à juste titre le Dimanche 26 Janvier dernier par une auditrice de race indo européenne à l'émission dédicacée de SUN FM

Chez ces gens là, chère auditrice, on ne fait pas de ploitique

Chez ces gens là, chère auditrice, ce sont les autres qui doivent penser pour eux.

Pour ces gens là, chère auditrice, Frantz FANON a eu, et aura toujours raison, -c'est peau noire et masque blanc-

Mais rassurez-vous, chère auditrice, nous ne sommes pas tous pareils, peu nombreux dans ce pays, nous nous battons avec courage, conviction et détermination.

Tenez, l'homme qui vous parle en ce moment est un Nègre, fier de l'être, qui appellera toujours ses frères de race, à plus de VIGILANCE

Lèonce Lebrun

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy