Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

10 Mai -suite et fin-

 

Par ces temps de menace sanitaire, au réveil on est tout heureux de constater que sa réserva d’oxygène pourra encore être utilisée…

Ce n’est pas de la parano, mais un réflexe de réalisme, parce que nul n’est épargné nous avons chacun sur la tête une épée de Damoclès.

Mais en tant que militant politique mille questions montent à El Passo, si je devrais partir ai-je fait le Job, mon passage dans ce Monde a-t’il été de quelle que utilité…

Raté, car dans mes rêves fous, en osmose avec la pensée de Fanon que « toute personne est porteuse d’un idéal qu’il exécute ou trahi «  je me voyais porté sur cette dernière portion de route terrestre qui conduit vers l’Eternité par mes compagnons de combat…

https://www.youtube.com/watch?v=oh3l-a-MlHE

… après une salve d’honneur qui aura fait trembler un ciel endeuillé…

… tombé à leur tête dansune violente insurrection armée anticolonialiste au service de la Dignité de ma Race NEGRE, et la Liberté de mon pays, la Martinique …

… voire même à multiplier les foyers de tensionen Afrique sur des points stratégiques, conduisant cet immense et riche Continent à une gigantesque révolution populaire dont dépend son avenir.

Car celles et ceux qui me connaissent depuis des années sur la toile, savent que ne suis pas du genre hypocrite, «  peau noire et maque blanc » …dixit du même auteur ci dessus

… un Civil, certes, mais imprégné par une âme de Soldat qui ne croit qu’en la force de la lutte pour gagner face au Pouvoir colonialiste.

Car précisément, Africains de l’Ouest, Caraïbéens nous avons ce désagréable comportement de tendre la main à l’impérialiste colonisateur pour accepter sans lutte et réflexions, les miettes du Système…

…décret du 27 Avril, indépendance octroyée, loi du 23 Mai 2001, journée du 10 Mai etc.…

… sans se poser des questions sur les fondements de l’Histoire dont à juste titre le 10 Mai est une excellente fenêtre de tir pour rebondir et porter l’estocade de la contestation politique.

Mais qu’est ce que l’HISTOIRE 

C’est l’ensemble des évènements vécus dans un pays donné, rapportés de générations en générations successives, compilées par des chercheurs universitaires agrées, dont les conclussions peuvent être contestées, car l’Histoire n’a jamais été uns science exacte.

Prenons le cas de la France, où rapidement je remonte depuis la Gaulle (avant JC) pour passer par Charlemagne puis la Guerre de cent ans, Francois premier, le massacre de la Saint Barthélemy (Août 1572,…

… Herri IV,  et Ravaillac son assassin (1610) Louis XIV et le Code Noir, la Prise de la Bastille (Juillet 1789) la Terreur (1793 1794) avec Napoléon Bonaparte Austerlitz (1804) et Waterloo (1815

)...1870 avec la perte de l’Alsace et la Lorraine au profit de l’Allemagne prussienne, 1914 et l’assassinat de Jean Jaurès…

…Mai 1945 avec la victoire des Alliés sur L’Allemagne du 3è Reich, 1958, René Cotty et la fin de la IV République….

Voilà quelques évènements non exhaustifs sortis de mes souvenirs d’études et de lecture qui ont fait plus de 3000ans d’histoire s’agissant la France dans son périmètre européen.

D’où la réflexion à juste titre qu’un pays qui n’a pas d’histoire ne peut avoir d’avenir…

Et nous arrivons au cœur du débat nous opposant à la France et son système de colonisation fort éloigné de celui des Britanniques.

Car sans entrer dans les détails on peut affirmer que la France s’est peu souciée de faire connaître aux colonisés, leur origine, leur Histoire qui ne se confond avec celle du colonisateur sauf pour la période couvrant la traite négrière transatlantique, l’Esclavage et la colonisation du XVI au XXI siècle.

D’où en terre caraïbéenne nous est collé à la peau cette étrange origine gauloise, car pour le système français d’occupation colonialiste notre Histoire a commencé à partir d’Avril 1848, car avant cette date L’Afro descendant serait sans âme.

Autant dire qu’avec sa politique d’assimilation, la France a délibérément laissé sur le terrain une bande d‘abrutis qu’ils soient indépendants ou élevés au statut de département ou autre collectivité outre –mer

En tant que Nation soit disant de civilisation, la France sait que nos populations sont faibles, naïfs, peu cultivées au regard desquelles on peut nous servir n’importe nourriture politique avariée, elle sera consommée sans contestation.

Au titre de l’Histoire les exemples font légion, j’ai retenu quelques uns comme les indépendances africaines au contenu vide sans monnaie ni diplomatie autonome une économie nulle, avec comme conséquence des populations les plus pauvres de la Planète

Avant d’évoquer le mythe du 10 Mai je souligne quelques mots à propos du décret du 27 Avril 1848 qui est une insulte à nos peuples…

https://www.youtube.com/watch?v=AncTsaNSPsY&t=2127s

… un texte destiné à l’indemnisation des négriers alors qu’il n’avait aucune incidence sur la libération des esclaves dont je rappelle, que la fin de l’exploitation de l’Homme par l’Homme sur nos territoires a été le seul fait de la révolte des afro descendants de la Martinique.

Pour la petite histoire il n’existe aucune trace de soulèvement à la Guadeloupe, la Réunion et la Guyane au cours de l’année 1848 mais le colonisateur a vu autrement en falsifiant le déroulement des évènements…

Peu importe l’Histoire ne retiendra que la date du 22 Mai 1848 pour le fin de l’Esclavage sur l’ensemble des territoires sous la tutelle française..

Enfin j’en arrive à ce rendez-vous annuel du 10 Mai qui ne correspond à aucun fait majeur historique nous concernant, pour lequel l’enthousiasme de certains me laisse rêveur…

… que la France est le seul pays au monde qui a adopté une telle mesure, lit-on

….sans entrer dans les détails je leur rappelle que l’ONU comprend 193 membres, que seuls 5 pays de l’Europe ont eu recours à la pratique de l’Esclavage sur nos territoires, dont la France la Grande Bretagne, la Hollande l’Espagne le Portugal…

…que les méthodes de la France ont été les plus dures vis-à-vis de nos ancêtres avec son Code Noir

…qu’il n’y a aucun motif pour que les autres Nations soient associées à cette tragédie.

… qu’il n y a pas de crime contre l’Humanité mais bel et bien des crimes contre les peuples africains et caraïbens au regard desquels la France est redevable d’une lourde réparation, que ne prévoit pas la loi du 23 Mai 2001, que je considère à bon droit, comme vide de contenu.

Pour terminer j’ajouterai que ce sont les femmes et les hommes qui font l’Histoire  et non les politiciens à la petite semaine…

…que cette Histoire de mémoire nous l’avons faite à Paris entre Bastille et Nation en ce Samedi ensoleillé du 23 Mai 1998, au milieu d’une foule immense avec des participants venus de partout, seule date qui pour nous les Nègres doit être retenue et honorée

Que sera demain… alors j’ai parlé.

https://www.youtube.com/watch?v=FGqMMpMkKXs

Léonce Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy