Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

Viendra le temps... 

Un candidat en campagne présidentielle ne devrait pas dire ca…Ah bon !!! et Pourquoi ???

 Englués dans l’affaire" Théo", médias police et justice ne savent plus comment sortir de ce tunnel par le haut, une chose est sure, le Parquet compétent n’a pas retenu la thèse de l’agression purement et simplement raciste...

...Car je vois difficilement un jeune indo européen  dans les conditions identiques, subir la même humiliation, et que dire d’un ressortissant hébraïque, dont les hurlements de protestation de Tel Aviv à Paris auraient retenti contre cet «odieux acte antisémite »…bref

 Et voilà que tous ces gens qui se réclament d’une laïcité pure et dure, ennemis bien entendue du communautarisme, se bousculent pour des dîners très spéciaux, ignorant ou jouant l’ignorance que les organisateurs de ces agapes politiques, « le loup dans la bergerie ou les chevaux de Troie »,...

...Sont les fermes soutiens d’un sionisme intolérant, en avant garde de la construction d’un Grand Israël , qui sous entend la disparition de  l'Etat palestinien indépendant dans cette région du Moyen Orient.

Or ,ce n’était pourtant pas ce qui avait été prévu en 1949 à l’ONU lors de la création de cet intrus régional, qui de nos jours disposant d’ogives nucléaires et de puissants soutiens hypocrites...

...Peut se permettre toutes les exactions en toute impunité internationnale… qu’en son temps un éminent homme politique avait qualifié d’arrogant et impérialiste, s’agissant  de l'Etat hébreu…

Mais attention, Russes et Chinois ne resteront pas indéfiniment dans l’expectative…

Et revenons au sujet du jour pour écouter la supplique d’un honorable qui me dit…

… « Vous vous rendez compte mon bon Monsieur, ce candidat qui déclare que le colonisation de l’Algérie (ou autre) est un "crime contre l’Humanité", c’est intolérable de dire des choses comme ca , de s’associer à ces vas- nu-pied, ces crève-la-faim qui jadis ont fait notre bonheur, grâce à notre capacité de les avoir... spoliés, pillés, humiliés…

…Je vous garantie qu’en 1789  ce serait un bon client pour l’échafaud… «   (rien que ca)

 Imaginez que ce soit un Africain ou autre afro descendant qui aurait avancé une telle déclaration, une certaine opinion aurait considéré que c’est « un aigri, un revanchard qui veut remettre en question notre supériorité raciale, voire cette domination tout azimut de l’Occident… »

Alors pour cette meute médiatique, ce candidat est considéré comme un salop, un traître…

Mais en ma qualité d’arrière petit fils d’esclave, d’enfant de la colonisation j’ai un autre point de vue au regard de  cette comédie incongrue.

Tout d’abord j’observe que cette montée en puissance de dénonciation de tout bord, apporte la preuve en France, que les vieux démons du passé n’ont pas disparu...

...Que ne se trouve pas engagé dans ce processus identitaire obstiné et virulent, un seul courant de la sphère politique de ce pays…suivez mon regard,  que de récents sondages d’opinion confirment…

Toutefois là n’est pas le problème, car je note que si sur la forme, la déclaration de X est maladroite, car non assortie d’une explication appropriée, par contre sur le fond je suis totalement d’accord..

 Pensez que dans mon dernier message, j'avance urbi et orbi que « La révolution française de 1789 est un mythe », sans une argumentation en béton, rendant toute riposte impossible, je n’aurais plus qu’à revenir en terre martiniquaise pour « déguster des bananes sur pied… »

Et donc avant de poursuivre, je mets sur la table ma philosophie toute simple de la Colonisation, ayant une parfaite connaissance de l’environnement politique et sociétal…

...Sachant que je suis au «  pays des droits de l’homme » que ses nationaux pensent être au « centre du Monde » d’où se dégage un sentiment de supériorité  mal placé … et les incohérences de comportement qui en résultent…

Et posons-nous cette question : l’Occupation allemande de 1940 à 1945 relevait- elle d’une normalité légitime, ou un crime ayant provoqué une humiliation insupportable,  vous avez  le point de vue de Césaire  Aimé dans son excellent ouvrage… Discours sur le Colonialisme, aux Editions -Présence Africaine-… voir bibliographie sur AFCAM

Car pour moi les choses sont simples, « tout pays qui occupe par la force, la ruse ou autre, un territoire loin des sa zone géographique, commet un crime »…

Cette hypothèse mériterait un long développement que je laisse à la réflexion objective du lecteur, pour m’arrêter sur deux modes historiques avérés de colonisation…la colonisation britannique et le colonisation française..

Pour les Britanniques il s’agissait  d’exploiter pour les besoins de leur économie…

S’agissant des Français, cette occupation territoriale illégitime a été beaucoup plus loin que l’appropriation des matières premières , en se drapant d’une mission de civilisation, assimilé les masses, en leur enlevant toute personnalité, tout libre arbitre sur leur destin…

Ce fut l’assimilation  un échec  total au niveau du psychisme  des personnes, un disfonctionnement mental, bien décrit par Frantz Fanon, écrivain et psychiatre dans son brillant essai… « Peau noire et masque blanc »...voir bibliographie sur AFCAM

...Que d’aucun font état de lavage de cerveau que j’ai qualifié de…big bang cérébral, qui mettra de nombreuses décennies avant de se résorber…

C’est à ce niveau que se situe le crime contre l’Humanité, d’où la grande faiblesse de la loi dite Taubira…

A ce sujet, je connais ma race, je connais mon peuple, et ce ne sont ni les africains de l’Oust du Continent, ni les Guadeloupéens, les Martiniquais et autres Guyanais qui oseront un démenti...

...Des peuples qui ont, pour les africains, mille difficultés à assumer les exigences de ces indépendances, il est vrai octroyées, sans combat, avec une diapora démunie de perspective et de projet d'avenir pour promouvoir cet immense et riche Continent... 

Quant aux Caraïbéens et Guyanais, cette obstination à ne pas admettre  intellectuellement et culturellement notre origine africaine, une Histoire tourmentée, et les impératifs de la Négritude, qui  nous plongent dans l’abyme de la servitude et la dépendance  colonialiste, une tutelle insuportable…

Avant de boucler ce voyage dans l’Histoire de la Colonisation, dois- je rappeler  que les populations des territoires occupés n’ont jamais été respectées, que les scènes de massacre font légion,  avec  la force pour un Colonisateur venu occuper le terrain, avec son armée, ses agents de culte, et les commerçants, 

Sans remonter le temps, arrêtons nous à la Guadeloupe, il y aura exactement  50 ans les 26 et 27 Mai 1967, à Pointe à Pitre les forces dites de l’ordre, tiraient sans discernement et à balle réelle sur des ouvriers du bâtiment en grève pour une augmentation de 2% de Salaires…

Il y eut des centaines de morts, suivi de multiples arrestations arbitraires, d’un procès politique pour décapiter le mouvement  nationaliste guadeloupéen conduit alors parle GONG, une phase douloureuse de l’Histoire de ce territoire..

… Que je tenterai  d’immortaliser prochainement par un roman au titre…Dernier amour à Pointe à Pitre, auquel il  me manque quelques précisions, notamment la nature des armes automatiques utilisées par le corps expéditionnaire, face à des manifestants armés de coutelas et de pierres…

A noter qu’en Mai 1968 dominé par un mouvement des étudiants, durant cette longue période on ne connût qu’une victime, un officier de police tué accidentellement  à Lyon en cette nuit du 26 Mai…., A votre réflexion…

Léonce  Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy