Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

A propos du 10 Mai
 
Par définition il n’appartient donc pas à la diaspora "caribo- africaine" de prendre en charge  le contenu des manifestations officielles inhérentes à cette journée, tout au plus les associations peuvent avoir un rôle de consultant, pour éviter les incohérences consécutives au manque de connaissances historiques.

 Il s’en suit que les collectivités devraient mettre tout en œuvre, conformément aux directives gouvernementales -logistique, finances, informations,  invitations en amont-, pour faire de la journée du 10 Mai , un temps fort  de la République dans sa lettre et son esprit.

 Or pour certaines villes, ce n’est pas le cas, on assiste aux tribulations de femmes et d’hommes se battant avec de moyens dérisoires , engageant leurs fonds propres dans ces opérations, qui seront suivies d'un remboursement lointain , une pratique anormale, pour le respect du souvenir de leurs ancêtres et leur propre dignité, et qui constatent avec regret  et consternation,  une absence totale des responsables des exécutifs locaux et autres autorités civiles, une attitude anti républicaine qui n'est ni concevable ni acceptable.

Un éditorial cet exercice qui met en exergue la capacité de l’auteur de revisiter le passé pour bien comprendre le présent, et mieux se projeter dans l’avenir…

Mon message de début d’année a débuté par la mise en évidence de cette précieuse qualité qu’est la confiance en opposant un chef d état fictif, et son officier de sécurité, ces deux hommes ne s’aiment pas, mais ils ont animés par un profond respect l’un envers l’autre qui va bien au-delà d’un sentiment d’affection.

Et voilà qu’à la lecture de la page d’accueil, des internautes m’avouent leur parfaite ignorance des personnages DIOP et GARVEY.

Je n’avais jamais entendu parler de ces gens me dit…Mme… j’ignorais totalement l’existence de ce monsieur GARVEY avance Mle…

Et bien oui chères internautes, l’Africain DIOP né au Sénégal, et le Jamaïcain GARVEY inconnus de vous, mais pas des spécialistes, deux géants de lhistoire du Monde Noir qui ont apporté en leur temps dans leur domaine respectif une touche déterminante dans la lutte qui est menée pou notre Honneur.

Il y a de forte que l’on ne se renconte jamais, mais grace à internet vous avez enrichi vos connaissances en ma concédant cette confiance, qui est essentielle pour la motivation et la suite des évènements
Léonce Lebrun

Additional information

viagra bitcoin buy