Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le Sahel

 

 Bizarre la vie, durant mon service militaire légal, ma meilleure relation était un Officier d’active, brillant saint-cyrien, de Famille aristocrate, Capitaine à 29 ans. 

et qui quitté l’Armée avec le Grade de Général de division (3 étoiles) alors que pour moi à terme, il avait le profil de Gouverneur d’une Région militaire...

 

...ave bien entendu le grade de Général d’Armée (5 étoiles) mais viola le destin en a décidé autrement.

 

L’Homme, superviseur de champs de tir  durant les périodes de classe, avait été frappé par mes techniques de combat vis à vis des autres appelés...

 

...normal, j'avais derrière moi 3 années de préparation militaire volontaire( PME, PMS)  ouvert aux étudiants bénéficiaires d’un sursis, et il voyait en moi un brillant Officier d’avenir…

 

…. Oui, mais ce n’était ni mon goût ni dans mon choix de carrière professionnelle, et quand est venu pour moi le temps de lever l’ancre, l’Officier me dit en substance…

 

… « « Léonce tu vas retrouver la vie civile, ne changes rien de ton comportement, face à des gens prétentieux orgueilleux...

...qui n’arrivent pas à ta cheville, mais nourrissent toujours des sentiments de race supérieure » »…

 

Venant de la part d’un futur Général de l’Armée française, c’était un Conseil qui valait son poids de diamant, et que j’ai utilisé à bon escient si je voulais m’en sortir de ce basin de requins...

 

...grâce à ma stratégie intitulée l'Ecrevisse et le caïman qui consiste à laisser croire à l'autre (indo européen) qu'il a toujours raison, le laissant mijoter dans son ignorance...

 

...ce gui m’autorise à parler et prendre positon fort et clair…Il est gonflé ce Nègre

 

En effet contrairement à ce que j’ai avancé dans un précédant message, la troisième guerre mondiale m’aurait pas lieu à cause du cluster "sahelien" , et pour cause.

 

Quand on connait son Histoire, limitons nous au terme des 19è en partie ,20è er 21è siècle, la France a été au cœur ou partie prenante de toutes les crises de notre Monde.

 

 

Passons rapidement en revue

 

… 1870  conflit avec la Prusse, 1914, conflit avec l’Allemagne (première guerre mondiale) 1940  nouvelle crise avec l’Allemagne (deuxième guerre mondiale) pour ces deux conflits le pays est sauvé de justesse...

 

...grâce à la participation active des forces alliées sous la conduite des Etats Unis d’Amérique.

 

De 1945 à 1962, guerres de décolonisation engagées contre l’Indochine et l’Algérie.

 

De Mars à Novembre 2011 destruction de la Nation libyenne avec le concours de l’OTAN, dont en 2012 le même sort était réservé à la Syrie, grâce au barrage ferme des Américains.

 

Et comme il faut absolument trouver des terrains de conflits, l’Afrique est bien dans la ligne de tir, grâce au concours imbécile de dirigeants corrompus et incompétents.

 

Car le choix du Sahel n’est pas un hasard avec ses 5 territoires, vialà le Mali en pôle position, bien pourvus de matières premières indispensables à l’économie de l’Occupant occidental...

 

...et il constitue un excellent socle de départ pour la future conquête du Continent dont le plan a été minutieusement établi à Paris...

 

...sous couvert  d’un discours de mensonges avec pour pilier le terrorisme et le jhadisme islamiste.

 

Mais voilà si les dirigeants africains sont des incapables par cantre les peuples ne sont pas endormis...

 

...et dès qu’ils auront saisis la supercherie ils demanderont à la France de quitter le Continent, qu’elle refusera d'obtempér  sure de son bon droit d’occupant...

 

Face à une colère grandissante, l’Exécutif français donnerait l’ordre à ses soldats de tirer sur les foules ,faisant des milliers de victimes.

 

A  ce stade Russes et Chinois appelés en renfort vont délivrer un ultimatum à la France  lui sommant de quitter le territoire africain sous peine de guerre sur son territoire en Europe

 

Et comme la France ne dispose d’aucun soutien dans cette folle entreprise impérialiste, elle devra s’exécuter comme en 1954 sur le Canal se Suez (Egypte).

 

Ainsi aura pris fin une nouvelle tentative  de colonisation de l’Afrique...

 

...et surtout l’emballement d’un conflit mondial dont la France aurait tout à perdre pour son peuple.

 

PME... prération miltaire élémentaire

PMS...préparation militaire supérieure

 

https://www.youtube.com/watch?v=gXZVhKvvMVU

 

Plaidoyer pour une conscience responsable

 

 

Comme indique à juste titre le bon sens populaire,

... On ne nait pas révolutionnaire, on devient révolutionnaire…

... On ne nait pas nationaliste, on devient nationaliste…

 ...On ne nait pas panafricaniste, on devient panafricaniste…

 Ces positionnements dans la vie sont le résultat de connaissances de base et résultent de l’observation du milieu, du mode de fonctionnement de la société dans laquelle on évolue, à cela s’ajoute l’inévitable ingrédient qu’est la conscience, qui autorise de se déterminer en toute connaissance de cause.

 Ainsi donc votre serviteur a été élevé à l’occidental, baigné dans cette culture, mais comme l'a dit ce brillant intellectuel et homme politique disparu, la culture est ce qui reste quand on a tout oublié et j’ajouterai sauf l’essentiel, car si tel n’était pas le cas, il se retrouverait dans la posture décrite avec merveille par Frantz Fanon dans peau noir et masque.

Précisément j’aurais revêtu l’habit mental de l’Occident pour jouer au négrillon de service avec un vocabulaire adapté…bonjou missié -bonjour Monsieur-.padon missié, -pardon Monsieur- messi missié -merçi Monsieur- vive manman partri moin -vive la Mère patrie-...bref un parfait  assimilé  abruti, comme certains en rêvent...

 Mais  le destin en a décidé autrement, et me voilà fier et conquérant dans mon habit de Nègre, jusqu’à ce que l’oxygène m’aura été définitivement supprimé.

 Grâce  à la conscience j’ai donc mesuré tout le chemin que nous avions à parcourir pour assumer notre Histoire, et gagner la place  qui nous est due  dans l’évolution de cette Humanité.

Ainsi  est né AFCAM  (Afrique, Caraïbe, Amérique) en début de l’année 2001, le site du Monde Noir, qui autorise le concepteur à lutter contre toute forme de démission individuelle ou collective, avec un discours où n’apparaît aucune dérive de langue de bois, sachant qu’il y va de la crédibilité du NEGRE.

Depuis, AFCAM a pénétré par effraction virtuelle dans des  millions de foyers sur tout le Globe, ils ne verront peut être jamais Léonce, mais grâce à internet, cet outil admirable, ils ont eu connaissance de son discours prémonitoire, de sa vision du destin de l’Afrique, patrie de ses ancêtres, qui demain aura pris rang de nation puissante, grâce à de nouvelles générations, habitées par un esprit de conquérant.

Du reste, c’est dans le cadre de cette conscience il y a quelques années, j’ai voulu prendre racine en terre caribéenne sur le territoire de la Guadeloupe.

Séduit par cette partie déshéritée de l’Ile appelée La Cote sous le Vent, dans les années 1980 de retour de vacances, je décidai de tomber dans la conquête économique de ce secteur en proposant aux élus et les services ministériels parisiens, la création d’une entreprise de pêche à dimension semi- industrielle.

Au tour de ce projet, je suscitai l’enthousiasme et l’intérêt de certaines parties prenantes, qui étaient stupéfiées par le culot d’un homme, collaborateur d’un grand service public, exerçant une activité qui lui plait, avait décidé de tout quitter pour se lancer dans la vie économique de la Guadeloupe, par le biais de la pêche maritime.

Tout fut mis en œuvre autour de ce projet, congés pour création d’entreprise, aide massive de l’Etat parisien pour la logistique, et le plan financier, soit un investissement de 5 millions de francs...

 Avec des bonification de toute nature, nouvelles formations personnelles, création d’une Association pour le développement économique de la Côte sous le Vent, et in fine, la création d’une société désignée LA BAILLARGENTAISE, avec son siège à Baillargent, lieu dit rattaché à la Commune de Pointe Noire que mes amis de la Guadeloupe connaissent bien.

Seulement voila, un élément essentiel du dossier m’avait échappé, le degré de conscience de mes associées guadeloupéens...

Le dispositif échoua, car je suis un Martiniquais, et que de surcroît, certains ne voulaient pas être commandés par un Nègre… étonnant non...pourtant nous sommes de la même race avec une Histoire commune dans cette partie de la Caraïbe.

Je me retirai de la partie au grand regret des élus de la commune de Pointe Noire.

De retour en Europe je me posai beaucoup de questions sur le devenir des peuples guadeloupéens et martiniquais en terme de solidarité interrégionale, et ce n’est pas gagné ni à titre individuel ni collectif, malgré  à ce sujet  dans une optique politique la déclaration dite de Basse-Terre, Décembre 1999, car la doctrine romaine diviser pour mieux régner a encore de beaux jours vis à vis de nos territoires... 

Mais le combat continue , car  Africains, Caribéens, nous sommes toutes et tous embarqués -es- dans le même bateau de l’irresponsabilité avec nos diasporas respectives, dont à ce sujet il faut noter les inévitables dérapages portant sur la jalousie maladive, la frustration permanente, des comportements et propos médiocres voir malveillants des attitudes ambigües, tournant autour de l'inévitable... pourquoi lui -elle-pourquoi pas moi...Bref, pas de quoi favoriser un climat de convivialité et de solidarité comme jadis, autre temps autres mœurs,  c'est la routine, à classer dans la case pertes et profits...mais plus grave...

...Quand à l'occasion d'un échange, l'interlocuteur vous dit...je cite...

 "Léonce tu es très fort dans ta tête,  probablement l'un des derniers mohicans militants de cette dimension dans nos rangs... le temps a passé, et maintenant c'est le règne du chacun pour soi, dominé par le culte du punch, boudin et accras, la réflexion , l'analyse de la société, trop compliqué, c'est pour les autres, nos communautés ne sont plus crédibles dans ce pays , j'ai décroché, ne voulant plus avoir affaire avec ces gens là..."

Propos amères, déception palpable, mais bilan ô combien authentique, qui appelle à la méditation...

Enfin je finis par une note optimiste, pour souligner que depuis le début de cette 5è République, aucun homme politique du territoire de la Martinique, n'a siégé dans un gouvernement de gauche ou de droite, ministre ou secrétaire d'Etat, pourtant les sollicitations n'ont pas manqué à la pelle... 

Seulement nos élus ont toujours su à juste titre, capter la logique des Institutions, en relevant le subtile distinguo combien politiquement et psychologiquement important, entre élection et et nomination...CQFD, ce dont je m'en réjouis.

Léonce Lebrun

Pour la   BAILLARGENTAISE clickez sur le lien çi dssous/

 

http://afcam.org/index.php?option=com_content&view=article&id=2880&Itemid=2880

Additional information

viagra bitcoin buy