Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le Sahel

 

 Bizarre la vie, durant mon service militaire légal, ma meilleure relation était un Officier d’active, brillant saint-cyrien, de Famille aristocrate, Capitaine à 29 ans. 

et qui quitté l’Armée avec le Grade de Général de division (3 étoiles) alors que pour moi à terme, il avait le profil de Gouverneur d’une Région militaire...

 

...ave bien entendu le grade de Général d’Armée (5 étoiles) mais viola le destin en a décidé autrement.

 

L’Homme, superviseur de champs de tir  durant les périodes de classe, avait été frappé par mes techniques de combat vis à vis des autres appelés...

 

...normal, j'avais derrière moi 3 années de préparation militaire volontaire( PME, PMS)  ouvert aux étudiants bénéficiaires d’un sursis, et il voyait en moi un brillant Officier d’avenir…

 

…. Oui, mais ce n’était ni mon goût ni dans mon choix de carrière professionnelle, et quand est venu pour moi le temps de lever l’ancre, l’Officier me dit en substance…

 

… « « Léonce tu vas retrouver la vie civile, ne changes rien de ton comportement, face à des gens prétentieux orgueilleux...

...qui n’arrivent pas à ta cheville, mais nourrissent toujours des sentiments de race supérieure » »…

 

Venant de la part d’un futur Général de l’Armée française, c’était un Conseil qui valait son poids de diamant, et que j’ai utilisé à bon escient si je voulais m’en sortir de ce basin de requins...

 

...grâce à ma stratégie intitulée l'Ecrevisse et le caïman qui consiste à laisser croire à l'autre (indo européen) qu'il a toujours raison, le laissant mijoter dans son ignorance...

 

...ce gui m’autorise à parler et prendre positon fort et clair…Il est gonflé ce Nègre

 

En effet contrairement à ce que j’ai avancé dans un précédant message, la troisième guerre mondiale m’aurait pas lieu à cause du cluster "sahelien" , et pour cause.

 

Quand on connait son Histoire, limitons nous au terme des 19è en partie ,20è er 21è siècle, la France a été au cœur ou partie prenante de toutes les crises de notre Monde.

 

 

Passons rapidement en revue

 

… 1870  conflit avec la Prusse, 1914, conflit avec l’Allemagne (première guerre mondiale) 1940  nouvelle crise avec l’Allemagne (deuxième guerre mondiale) pour ces deux conflits le pays est sauvé de justesse...

 

...grâce à la participation active des forces alliées sous la conduite des Etats Unis d’Amérique.

 

De 1945 à 1962, guerres de décolonisation engagées contre l’Indochine et l’Algérie.

 

De Mars à Novembre 2011 destruction de la Nation libyenne avec le concours de l’OTAN, dont en 2012 le même sort était réservé à la Syrie, grâce au barrage ferme des Américains.

 

Et comme il faut absolument trouver des terrains de conflits, l’Afrique est bien dans la ligne de tir, grâce au concours imbécile de dirigeants corrompus et incompétents.

 

Car le choix du Sahel n’est pas un hasard avec ses 5 territoires, vialà le Mali en pôle position, bien pourvus de matières premières indispensables à l’économie de l’Occupant occidental...

 

...et il constitue un excellent socle de départ pour la future conquête du Continent dont le plan a été minutieusement établi à Paris...

 

...sous couvert  d’un discours de mensonges avec pour pilier le terrorisme et le jhadisme islamiste.

 

Mais voilà si les dirigeants africains sont des incapables par cantre les peuples ne sont pas endormis...

 

...et dès qu’ils auront saisis la supercherie ils demanderont à la France de quitter le Continent, qu’elle refusera d'obtempér  sure de son bon droit d’occupant...

 

Face à une colère grandissante, l’Exécutif français donnerait l’ordre à ses soldats de tirer sur les foules ,faisant des milliers de victimes.

 

A  ce stade Russes et Chinois appelés en renfort vont délivrer un ultimatum à la France  lui sommant de quitter le territoire africain sous peine de guerre sur son territoire en Europe

 

Et comme la France ne dispose d’aucun soutien dans cette folle entreprise impérialiste, elle devra s’exécuter comme en 1954 sur le Canal se Suez (Egypte).

 

Ainsi aura pris fin une nouvelle tentative  de colonisation de l’Afrique...

 

...et surtout l’emballement d’un conflit mondial dont la France aurait tout à perdre pour son peuple.

 

PME... prération miltaire élémentaire

PMS...préparation militaire supérieure

 

https://www.youtube.com/watch?v=gXZVhKvvMVU

 

lL y aura bientôt  40 ans, c’était en Mai 1967

 

 

Sommé ou invité suivant l'échiquier, à prendre position dans le grand chambardement politico-médiatique en cours, imperturbable je garde le cap, le plus sûr moyen de ne pas m'éloigner de l'essentiel...

 

...Notre Histoire, en vous invitant à la lecture d'une lettre adressée au Maire de Pointe à Pitre, en prévision du 40è anniversaire de la tuerie survenue dans sa Ville, les 26 et 27 Mai 1967.

 

Que le peuple de la Guadeloupe se souvienne, que la diaspora caribo guyanaise se mobilise en la circonstance, pour rappeler à ce Monde que l'Homme ne vit pas que de pain.

 

Monsieur le Maire,

 

Il y aura bientôt  40 ans, c’était en Mai 1967…

L’homme et militant politique, et non le politicien, doit savoir prendre du recul, et se donner le temps de la réflexion, afin d’aller dans ses actions vers l’essentiel, et pour votre serviteur, les problématiques du Monde Nègre, ses perspectives d’avenir... son Histoire précisément…

 

 ...Mai, pour nous Caribéens est un mois chargé de souvenirs  mélangé d’espoir mais aussi de fortes douleurs que le temps qui passe n’a pas estompées.

 

 Et voilà qu’en ce matin du 26 Mai 1967, il avait fait un soleil radieux sur cette bonne terre de la Guadeloupe que vous diront les gens de l’époque.

 

Seulement  ce jour là, et pour la journée suivante du 27, beaucoup de ces patriotes guadeloupéens, auront vu leur destin s’achever brutalement, tombés sous les balles d’un colonialisme féroce et triomphant en territoire caribéen.

 

 Qu’avaient-ils fait ces hommes, ouvriers du bâtiment  de leur état, descendus dans la rue, pour réclamer une modeste augmentation de salaire pouvant assurer une meilleure existence à leurs familles.

 

 Seulement voilà, c’étaient des Nègres, et  avec ces gens là, on ne discute pas, hier c'était le fouet, et aujourd'hui en terre coloniale on fait parler la mitraille.

 

 Combien ont-ils disparu au cours de ces jours noirs du 26 et 27 Mai 19967…peu importe le nombre, mais je me rappellerai toujours, juste terminé un cycle universitaire, que le pouvoir colonial avait saisi  ce drame de l’Histoire de la Guadeloupe, pour décapiter tous les mouvements nationalistes de nos pays, en particulier  le GONG dont l’action à terme aurait conduit à la souveraineté de ce territoire.

 

Au prix certes, d’une saignée nationaliste salutaire, qui fait partie de la médecine politique, à l'occasion d' une de ces guerres coloniales éclair, bien pensées, conduites par des hommes volontaires et motivés, amoureux de la liberté , suivis et soutenus par un peuple qui aurait compris tout l'enjeu de ce combat décisif 

 

De nos jours, le TPI, Tribunal, Pénal International) aurait été saisi pour Crime contre l’Humanité, mais comme par définition ce forfait est imprescriptible on ne peut enfouir dans l’oubli à jamais, ces victimes de la barbarie du 26 et 27 Mai 1967 à  Pointe à Pitre.

 

D’autant plus, fait inquiétant, que les guadeloupéens semblent avoir été touchés au regard de cette tragédie très contemporaine, d’après mes investigations sur le terrain et dans la diaspora, par un étrange autisme  collectif s’apparentant à une forme de syndrome de Stockholm...

 

 ...Les anciens ne se rappellent plus, les jeunes n'en n'ont pas eu connaissance, pas la moindre stèle de souvenir, alors, quel contraste...

 

... Que chaque année nos frères maghrébins de l’Algérie se souviennent de la nuit noire à Paris du 17 Octobre 1961 qui avaient conduit leurs aînés à braver la police pour soutenir les indépendantistes du FLN...

 

...A chacun sa mémoire de l’Histoire, des méthodes, et des résultats de la période coloniale, en tout cas  on ne prépare pas l'avenir  en piétinant le passé avec autant de légèreté.

 

C’est pourquoi Monsieur le Maire, connaissant votre humanisme, et la connaissance de l’Histoire, j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir inscrire le drame rapporté à l’ordre du jour de la prochaine séance du Conseil municipal de la Ville, tendant à prendre une délibération qui rend hommage aux victimes des 26 et 27 Mai 1967.

 

 Il va s’en dire dans ce cadre que toute manifestation pourrait être opportunément organisée, associant les peuples de la Guadeloupe la Martinique et la Guyane à ce douloureux souvenir.

 

 Par la suite une stèle devrait être érigée pour marquer l’Histoire J’invite ce jour les élus responsables des exécutifs du Conseil général et Régional de la Guadeloupe la Martinique et la Guyane à s’associer activement à ce souvenir en leur tenant une copie de cette lettre qui sera publiée

 

 En vous  demandant de réserver à cette  démarche la suite positive qu’elle estime avoir droit Je vous remercie par avance, et,

 

 Vous prie de croire Monsieur le Maire, en l’assurance de mes meilleurs souvenirs, et mes sentiments respectueux 

                                                                                  Léonce LEBRUN

Courrier du 25 Avril 2007 

Additional information

viagra bitcoin buy