Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

Le dernier virage 

Me voici arrivé au terme d’une publication de la Conférence du 30 Septembre dernier, dont je rappelle que la thématique portait sur l’apport de Frantz Fanon et Césaire Aimé à travers leurs ouvrages, sur la pensée et l’évolution politique des damnées de la Terre…

Et dans mon dernier message, à l’intention de mes frères de race de l’Afrique dit de l’Ouest, la Guyane la Guadeloupe et la Martinique, j’ai indiqué sans concession et contestation, que le compte n’y était pas.

Qu’en ce sens nos illustres prédécesseurs n’ont été ni entendus ni écoutés…

Alors je vais sortir de la toile par un coup de tonnerre, avec ce style direct, sans activisme mais pas de langue de bois, en ayant à l’esprit que l’internaute sait chercher analyser et réfléchir…

Et ni dans le sens du poil, car je n’ai cherché  à plaire ou déplaire, ce qui caractérise à mon niveau cette capacité à assumer sans équivoque la dimension de la liberté d’expression…

Autant dire que pour moi, la marche à Paris du 11 Janvier 2015 en présence d’une cohorte de dirigeante africains, égarés de l’Histoire, était une gigantesque comédie manipulatrice, enrobée d’’hypocrisie…

Au surplus je note que la révélation de ces menaces « d’attentats » à répétition à grand relais médiatiques, devient plus qu’insupportable pour le pays…

Rappellez-vous cette phrase anodine d'une série américaine...Le département d'Etat niera toute implication dans cette mission au titre de laquelle, il n'y aura aucun témoin...

Mais revenons à la conception du Monde Nègre « sous tutelle », pour préciser que Césaire et Fanon, en nous donnant les clés pour sortir par le haut, individuellement et collectivement, dans un univers dont ils connaissaient les contradictions...

...Ont indiqué que la ligne d’attaque des Occidentaux, reposait sur notre absence totale de conduite de défense enfermés dans cette naïveté légendaire, toujours prêts à pardonner...

...Fuir les réalités et les rendez vous de l’Histoire, conduisant à assumer les risques et les responsabilité qui en découlent…

Et ce n’est pas un hasard si une bonne partie de l’Afrique est enfermée dans un système de néo colonialisme consenti.

Alors que certains de ces territoires dits outre mer, voient leur destin dans un processus « d’attachés à perpétuelle demeure »…émancipation politique…connais pas…

A l’occasion d’un entretien, Monsieur Abdoulaye Wade, ancien Président de la République du Sénégal me qualifiait de « grand de la diaspora » ce responsable avait des critères pour se prononcer ainsi…Mais ma réponse fut claire et sans équivoque…

…Non Monsieur le Président, car je ne suis pas tombé à la tête de mes compagnons de guerre, les armes à la main, dans une insurrection acharnée pour l’indépendance de la Martinique…

Car les grands de l’Histoire, je les connais, depuis Alexandre en passant par César, Annibal, Bonaparte, Macarthur, Patton, Rommel, qui tous en leur temps ont été au contact, pour justifier de cette position sociale dans les sociétés aux époques en cause…

Mais de nos jours, « l’Occident civilisée » a délivré un « permis de tuer » par le jeu des frappes aériennes et de vous à moi le pilote qui a déversé ses tonnes de bombes à l’aveuglette sur des civiles innocents, et donc sans combat au sol...

...Ne mérite pas le qualificatif de "grand", alors qu’en Europe on s’affole vis à vis de crétins sans doute manipulés, l’Histoire nous le dira, jouant à la Kalachnikov…

Et revenons au scénario en terre martiniquaise, pour spécifier que je n’aurais pas été dépaysé, entrant dans le 20è siècle dans mon imaginaire de réincarné avec le grade de Général de division dans l’Armée du 3è Reich…

Un  Nègre, Général bien placé dans les forces armées allemandes, un des principaux responsables de l’Etat major spécial d’occupation à Varsovie (Pologne) en 1939, tué par un cocktail Molotov lors d’une tournée d’inspection de nos lignes de défense…

La dépouille mortelle du Soldat tombé au combat ,élevé à titre posthume au grade de Général d'Armée, fut ramenée à Berlin(Allemagne) pour des funérailles nationales inédites, en présence de tous les Dignitaires du Régime…

A noter que les hommes placés sous mon commandement, à quel que niveau de leurposition dans la hiérarchie, avaient un grand respect pour leur Chef...

...Au titre duquel il n’a jamais été fait aucune allusion désobligeante vis à vis de sa race sa peau et autres cheveux crépus …

Extraordinaire les révélations de l’univers mystérieux de la réincarnation sur le passé d’une personne…

Et que les amis qui connaissent mon intérêt pour le peuple allemand et la Nation allemande ne soient pas étonnés de cette version de l’homme de guerre.

Dont je dis avec sérénité que l’Allemagne n’est pas seule responsable des deux guerres dites mondiales, il faut savoir comprendre les dessous de l’Histoire non partisane et indépendante…

Je n’ignore pas que cette Allemagne n’est pas aimée, peu importe cette animosité, mais elle est forte, toujours au dessus de la mêlée.

Elle dominera totalement l’Europe le moment venu, sans arsenal nucléaire, imposé par le diktat de Mai 1945 scrupuleusement respecté depuis…

Quand dans une bonne partie de sa vie antérieure, on a commandé des Légions, de la Méditerranée, à la Gaulle jusqu’au fond de l’Ecosse, proche de Jules César...

...Plusieurs siècles après dans un Monde nouveau, on se sent proche de ces peuples germaniques, qui ont le même mode de fonctionnement et de pensée que les Romains d’antan…

Eh oui, nous n’avons pas la même lecture de l’HISTOIRE, voir même une certaine vision de l’Avenir, étonnant ce NEGRE, vraiment hors du commun…

Mais revenons à Césaire Aimé qui martèle « qu’aucune race, aucune Nation ne peut revendiquer le monopole du savoir et de l’intelligence ».

Et cette grand-mère qui rajoute une couche en créole, « ne jamais laisser croire à l’autre (le béké, l’européen) qu’il est plus intelligent que toi »…

Merveilleuse elle était cette NEGRESSE…

Et cette intelligence me conduit à affirmer que la société que j’ai qualifiée de complexe, va sombrer sous peu dans une zone de totale intolérance…

Que relève-ton de significatif par ces temps/

-Une chrétienté qui se fracasse sur le mur de la laïcité, 90% de baptisés certes, mais à peine 5 à 10% de pratiquants, difficile de réclamer le qualificatif de « fille aînée de L’Eglise » un mythe qui s’effondre corps et bien…

-Un Christianisme en Europe, privé de fondamentaux depuis Vatican II et donc débordé par un Islam discret, mais montant irrésistiblement avec ses 75 à 80% de pratiquants.

Un combat de civilisation perdu d’avance à terme, que les jérémiades politico-médiatiques et autres vocabulaires de manipulation ne pourront juguler…

Rappelez vous ma prédiction…ROME fut Grand, mais Rome sombra…

Toutefois à court terme nous avons de la chance que les hommes soient de moins en moins courageux depuis « l’invention de la poudre à canon », car nous fleuretons depuis longtemps avec les affres /

-du« coup d’Etat », pour saccage des institutions de cette République et…

- la « guerre civile » au titre du non respect caractérisé des promesses électorales hasardeuses pas tenues, un mépris du peuple par des politiciens avides des avantages de la Démocratie, ayant comme discours in fine… « Après moi le déluge »

S’il savait ce pauvre roi Louis XV le « bien aimé » où ses propos ont conduit la Monarchie …

Mais comment en est-on arrivé en un temps record à une telle dégradation de la société, dont je laisse le soin aux sociologues ,anthropologues et demain aux historiens...

...D’en expliciter les causes, sachant que le discours sur le « vivre ensemble « s’écrase sur cette avalanche d’opposition…

…pour en revenir aux journées difficiles de Mai 1802… dans la Caraïbe…

Mai 1802, rappelez-vous, Napoléon Bonaparte qui veut financer ses guerres tout azimut, décide de rétablir l’Esclavage dans ces territoires outre-mer, pour tirer un profit de la Traite négrière…

Alors qu’à Saint Domingue, sous la conduite de Toussaint Louverture et Dessalines, ce peuple va repousser victorieusement les prétentions du colonisateur esclavagiste et arracher son indépendance totale au 1Janvier 1804...

...A la Guadeloupe les choses sont totalement différentes, avec une résistance essentiellement militaire dirigée par l’Officier supérieur Louis Degrés d’origine martiniquaise…

A cette époque le territoire de la Guadeloupe est peuplé de 90 000 habitants largement suffisant pour former un bataillon de volontaires capable de repousser les assauts du corps expéditionnaire du Général Richepance…

Oui mais voilà les choses se compliquent pour le Colonel Delgrès avec des hommes épuisés qui ne bénéficieront d’aucun secours populaire contrairement à Saint Domingue à côté…Impensable…

Avec le recul et mon profil de Soldat, je revois toujours cette tragédie, contrarié, abasourdi, effondré, quel gâchis, en pensant que quelques années plus tard en 1836...

...197 Texans auront préféré mourir dans ce camp retranché d’Alamo, plutôt que de céder à la dictature du Généralissime Santa Anna, Gouverneur à l’époque du Mexique, avec son armée de 5000 hommes hyper entraînés…

Degrés sait qu’avec ses 300 compagnons, militairement la situation est perdue et ces hommes se retirent dans les hauteurs de Saint Claude(Guadeloupe) pour disparaître à jamais…Que triste destin… c’était un 28 Mai 1802…

L’Esclavage fut rétablie à la Guadeloupe, l’Ile de la Martinique n’ayant pas été épargnée en 1794, passant sous tutelle britannique jusqu’au Traité d’Amiens de Mars 1802…

S’en est suivi pour le peuple guadeloupéen, une terrible répression faisant de milliers de victimes, pour avoir osé s’opposer au rétablissement de l’Esclavage par une poignée de volontaires…

Car pour moi les choses sont claires et confirment mon essai sur le big bang cérébral qui est le résultat d’un lavage de cerveau pratiqué sur nos populations esclaves depuis bientôt 350 ans...

...Qui a abouti à ce choix désastreux d’un peuple optant pour les chaînes d’un Esclavage européen impitoyable, à une liberté pleinement assumée, arrachée dans la Résistance comme à Saint Domingue..

De l’Esclavage, parlons en, il aura fallu attendre plus de 44 ans après la révolution haïtienne, pour qu’un gouvernement provisoire se pencha sur ce dossier…

Je confirme bien le mot « dossier » pour ces « scholchéristes » car l’abolition de l’Esclavage n’a jamais été le résultat d’un comportement humaniste d’une Nation...

...Mais l’expression de l’expédition des affaires courantes d’un régime aux abois, sous la pression du lobbying des sucriers et la révolte des esclaves de Martinique..

… Par un simple décret du 27 Avril 1848, qu’en matière de texte, et vu l’importance de la problématique, il y a mieux...

...De toute façon aucune assemblée n’aurait donné une suite législative positive portant sur un texte visant l’abolition de l’Esclavage…

Pour la suite concernant notamment l’indemnisation des esclavagistes, la dette d’Haïti, et la vie des nouveaux libres sur les Habitations, je vous renvoie à la documentation d’AFCAMet les ouvrages d’historiens indépendants et objectifs…

Pour clore ce chapitre j’ajoute que pour ces colonies devenues départements d’Outre-mer sans consultation populaire, par une loi d’assimilation du 19 Mars 1946,...

...Il y a beaucoup d’incohérences et de zones d’ombre qui seront relevés ultérieurement sur la base d’une messagerie réduite…

Et maintenant je vais me pencher sur la problématique africaine

On se connaît, inutile de se raconter des histoires, langue de bois, sens du poil, du style « tout baigne », dont vous savez que c’est faux , compte tenu du grand intérêt que je porte à l’Afrique, berceau de mes ancêtres…

Quelqu’un disait que « c’est aux Africains de régler leurs problèmes » oui, mais quand on est originaire de la Caraïbe, on ne tient pas ce discours, car nous sommes tous des Africains, ce qu’avaient bien compris Fanon et Césaire…

Autrement dit Aimé Césaire n’aurait pas rédigé entre autres…Discours sur le Colonialisme et, Une saison au Congo , alors que Frantz Fanon n’aura pas écrit…Les damnés de la terre...

...En s’engageant fermement aux côtés de la révolution algérienne, une démarche que j’ai approuvée pleinement qui correspond à mon mode de pensée..

Et mes amis de Genève(Suisse) auront compris ce détour qui met en lumière toute l’incohérence et les contradictions de nos frères de la Martinique et la Guadeloupe..

Et je vais vos relater une anecdote…

Il y a quelques années, invité pour un week-end dans une famille bourgeoise à Donville (Manche) par un de mes camarades de promotion d’Ecole d’agronomie, il avança en plein repas …

… « Notre hôte Léonce, fréquente de véritables extra-terrestres » »

Bernard(son prénom) faisait allusion à ces jeunes étudiants africains, dont certains avaient un QI bien supérieur à la moyenne…

Dans ma peau de Nègre, inculte, sauvage, peu civilisé, j’ai éprouvé une immense satisfaction intérieure vis-à-vis des propos élogieux tenus à l’égard des Africains…

Des Africains, j’en ai connu de Grands dans ce difficile parcours de militant politique, mais aussi de petits qui ne méritent pas le qualificatif d’Africain…

Car l’Africain doit être habité par cette passion, ce besoin irrésistible de faire bouger les lignes, pour conduire ce Continent, vers une puissance respectée…

Je vous donne donc rendez vous prochainement dans une tribune spéciale …

Avec cette diffusion générale, prend fin sur la toile une longue traversée au service d’une CAUSE grande juste et éternelle , et je ne dis pas adieu car la vie est pleine de surprise…

Retrouvez la bibliographie de Frantz Fanon et Aimé Césaire sur AFCAM, menu Bibliothèque

Léonce Lebrun

https://www.youtube.com/watch?v=CZy6RHMUg2U&list=RDVTzAsWXpedc&index=25

Additional information

viagra bitcoin buy