Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le Sahel

 

 Bizarre la vie, durant mon service militaire légal, ma meilleure relation était un Officier d’active, brillant saint-cyrien, de Famille aristocrate, Capitaine à 29 ans. 

et qui a quitté l’Armée avec le grade de Général de Division (3 étoiles) alors que pour moi à terme, il avait l'étoffe de Gouverneur d’une Région militaire...

 

...avec bien entendu les attributs de Général d’Armée (5 étoiles) mais voilà, le destin en a décidé autrement.

 

L’Homme, "superviseur" des champs de tir  durant les périodes de classe, avait été frappé par mes techniques de combat vis à vis des autres appelés...

 

...normal, j'avais derrière moi 3 années de préparation militaire volontaire( PME, PMS)  ouvert aux étudiants bénéficiaires d’un sursis, et il me voyait déja un brillant Officier d’avenir…

 

…. Oui, mais ce n’était pas mon goût, ni la vocation , voire même dans mon choix de carrière professionnelle, et quand est venu pour moi le temps de lever l’ancre, le Capitaine m'avance en substance…

 

… « « Léonce tu vas retrouver la vie civile, ne changes rien de ton comportement, face à des gens prétentieux orgueilleux...

...qui n’arrivent pas à ta cheville, mais nourrissent toujours des sentiments de race supérieure » »…

 

Venant de la part d’un futur Général de l’Armée française, c’était un Conseil qui valait son poids de diamant, et que j’ai utilisé à bon escient si je voulais m’en sortir de ce bassin de requins...

 

...grâce à ma stratégie intitulée l'Ecrevisse et le caïman qui consiste à laisser croire à l'autre (indo européen) qu'il a toujours raison, le laissant mijoter dans son ignorance...

 

...ce gui m’autorise à parler et prendre positon fort et clair…Il est gonflé ce Nègre

 

En effet contrairement à ce que j’ai avancé dans un précédant message, la troisième guerre mondiale m’aurait pas lieu à cause du cluster "sahelien" , de guerre et pour cause.

 

Quand on connait son Histoire, limitons nous au terme des 19è en partie ,20è er 21è siècle, la France a été au cœur ou partie prenante de toutes les crises qui ont traversé notre Monde.

 

Passons rapidement en revue...

 

… 1870  conflit avec la Prusse, défaite cuisante et perte des Régions de l'Alsace et la Lorraine cédées à l'ennemi...

 

...1914, conflit avec l’Allemagne (première guerre mondiale)...

 

...1940  nouvelle crise avec l’Allemagne (deuxième guerre mondiale) pour ces deux conflits le pays est sauvé de justesse...

 

...grâce à la participation active des forces alliées sous la conduite des Etats Unis d’Amérique...

 

A ce propos on relève que le 8 Mai  est récupéré chaquue année sans vergogne en commémoration de l'Armistice du 8 Mai 1945

 

...il s'en suit une certaine confusion bien entretenue qui ferait croire à certains que la France est la seule vainqueur du conflit en cause...

 

.... une confusion qui relève de l'escroquerie intellectuelle, car les seuls vainqueurs de l'Allemegne à savoir ,les Américains, les Britanniques les Russes de l'ex- URSS et les Canadiens...

 

....qui peuvent commémorer légitimement cet évènement historique...

 

... que du reste la France qui était le centre de cette tragédie, son dispositif de défense ayant volé en éclat en Juin 1940 face à la déferlante des forces armées du 3è Reich allemand...

 

...  n'a pas été invitée à cette grande Conférence de Yalta de Février 1945, réunissant les représentants de l'Union Soviétique, les Etats unis d'Amérique et la Grande Bretagne...

 

... avec pour principale mission de régler la situation et l'avenir de l'Allemagne à la fin de cette guerre...                                                                                                 

 

...de 1945 à 1962, guerres de décolonisation engagées contre l’Indochine et l’Algérie....

 

... de Mars à Novembre 2011 destruction de la Nation libyenne avec le concours de l’OTAN...

 

...dont en 2012 le même sort était réservé à la Syrie, mais le barrage ferme des Américains a freiné toute dérive en ce sens

 

Et comme il faut absolument trouver des terrains de conflits, l’Afrique est bien dans la ligne de tir, grâce au concours imbécile de dirigeants corrompus et incompétents.

 

Car le choix du Sahel n’est pas un hasard avec ses 5 territoires, autour du  Mali en pôle position...

 

...bien pourvus de matières premières indispensables à l’économie de l’Occupant occidental...

 

...et il constitue un excellent socle de départ pour la future conquête du Continent dont le plan a été minutieusement établi à Paris...

 

...sous couvert  d’un discours de mensonges et de manipulations des masse, avec pour pilier le terrorisme et le jhadisme islamiste comme instruments idélogiques de combat.

 

Mais voilà si les dirigeants africains sont des incapables, par contre les peuples ne sont pas endormis comme jadis...

 

...et dès qu’ils auront cerné la supercherie, ils demanderont à la France de quitter le Continent, qu’elle refusera d'obtempérer  animée de son bon droit d’occupant...

 

Face à une colère grandissante, l’Exécutif français donnerait l’ordre à ses mercenaires de tirer sur les foules ,faisant des milliers de victimes.

 

A  ce stade, Russes et Chinois appelés en renfort vont délivrer un ultimatum à la France  lui sommant de quitter le territoire africain sous peine de guerre sur son territoire en Europe

 

Et comme la France ne dispose d’aucun soutien occidental, dans cette folle entreprise impérialiste...

 

...elle devra s’exécuter comme en 1954 sur le Canal se Suez (Egypte) sous la pression d'une coalition ponctuelle soviéto-américaine...

 

...ordonnant à la Grande Bretagne et la France de retirer leurs forces armées en ces lieux sous peine de gros dégâts militaires imminents.

 

Ces deux Nations ont respecté l'ultimatum.

 

Ainsi aura pris fin une nouvelle tentative  de recolonisation insidieuse de l’Afrique...

 

...et surtout l’emballement d’un conflit mondial dont la France aurait tout à perdre pour son peuple.

 

https://www.youtube.com/watch?v=gXZVhKvvMVU

 

PME... préparation miltaire élémentaire

PMS...préparation militaire supérieure

 

Les Habitations

 

Les Habitations... des prisons sans muraille, des manufactures odieuses produisant du tabac, du café, du sucre, et consommant des esclaves...

A l'origine du système esclavagiste

Au début de la colonisation, les colons ayant obtenu une petite concession se font aider par des engagés venus de France, pour défricher et mettre en valeur leurs terres. Ils plantent d'abord du pétun ,tabac, puis de l'indigo. Des cultures qui nécessitent peu de main-d'oeuvre et sont d'un bon rendement.

 Avec la découverte du procédé de fabrication du sucre, tout change en quelques décennies. Le sucre est à l'époque, le plus rémunérateur de tous les produits d'exportation . Sa production excite toutes les convoitises.

Les riches colons, les flibustiers enrichis et même les ordres religieux, appâtés par l'espoir d'énormes profits, se lancent dans l'aventure et construisent des habitations sucrières à tour de bras. Plus d'une centaine en moins de 30 ans -1660-1690-.

 L'investissement est lourd. L'habitation sucrière ne se contente pas d'exploiter de vastes champs de canne, c'est aussi un véritable établissement pré-industriel, très en avance sur son temps. La canne, une fois coupée, ne supportant pas le transport, tout le processus de production doit être réalisé sur place.

 Les moulins pour extraire le jus, les chaudières pour cristalliser le sucre, les bâtiments annexes, sont construits au coeur même de la propriété. L'ennui, c'est qu'il faut des bras pour faire fonctionner le tout. Les engagés ne sont pas assez nombreux.

 Le gouverneur de l'île tente bien d'en faire venir en plus grand nombre de métropole, allant même jusqu'à obtenir que des condamnés ou des mendiants lui soient envoyés, mais les nouveaux arrivants étant loin de suffire à la tâche, il faut bientôt envisager une autre solution.

 C'est ainsi, que s'inspirant du modèle des plantations espagnoles, les planteurs martiniquais vont faire appel à l'esclavage.

Les premiers esclaves sont achetés à des trafiquants hollandais ou anglais qui pratiquent la traite des noirs et déversent leurs cargaisons humaines sur les quais de Saint-Pierre.

 Mais les planteurs sont toujours loin du compte. la durée de vie d'un esclave dépassant rarement 25 ans, ils doivent s'assurer d'un constant renouvellement. Le royaume de France flairant la bonne affaire autorise et encourage la mise en place d'un circuit de traite entre les côtes d'Afrique et celles de Martinique.

 Des navires français se mettent à faire la navette, et en moins de 100 ans, plus de 100 000 africains sont déportés sur l'île. Leur travail, leurs souffrances, leurs morts vont enrichir les planteurs et faire de la Martinique une des plus profitables possessions françaises.

 Des villes entières de la côte atlantique, de Nantes à Bordeaux leur doivent leur prospérité, et à l'époque de Louis XIV, près de 400 000 personnes vivent en France du commerce avec la Caraïbe et de la traite des Nègres.

1848, Abolition de l'esclavage et faillite de l'économie de plantation


Les habitations qui dominent l'économie martiniquaise des XVII et XVIIIème siècles ,500 vers 1750, disparaissent ou se reconvertissent au milieu du XIXème à la suite de l'effondrement des cours du sucre et de l'abolition de l'esclavage ,1848.

 A cette époque, le sucre extrait de la betterave produit en Europe concurrence sérieusement un sucre martiniquais dont le coût de production s'envole avec la disparition de la main-d'oeuvre servile.

Après l'émancipation, les planteurs tentent de sauver leurs exploitations en remplaçant dans les champs de canne leurs anciens esclaves par des travailleurs libres qu'ils font venir d'Afrique et d'Asie.

 Mais malgré la mécanisation, les salaires versés aux nouveaux arrivants renchérissent considérablement les coûts d'exploitation. De nombreuses habitations ferment alors leurs portes, ou se reconvertissent sur un marché plus rémunérateur : le Rhum.

 Au début du XXème siècle, la Martinique devient premier exportateur mondial de cette boisson, avant qu'un coup terrible vienne de nouveau frapper son économie chancelante : l'éruption du Mont-Pelé en mai 1902.

 Habitations ouvertes au public


Plusieurs de ces anciennes habitations, en ruines, en exploitation, transformées en distilleries ou en hôtels se visitent aujourd'hui.


Habitation Céron

Cette ancienne sucrerie construite vers 1650, sur la commune du Prêcheur, est une des plus vieilles habitations de l'île. Ouverte au public, elle conserve encore aujourd'hui les ruines (l'habitation fut détruite par l'éruption de 1902), de sa rue Case Nègres où étaient entassés les esclaves, ainsi que tous ses bâtiments de production : moulin hydraulique, chaudières, purgerie...

Visite tous les jours de 9H30 à 17H00. Tel : 05 96 52 94 53. (Sur la route du Prêcheur à l'Anse Couleuvre, prendre à droite après la rivière de l'Anse Céron). Entrée : adultes 6 € , enfants 3 €.


Habitation Clément

Une très belle habitation transformée en musée. La maison de maître, classée monument historique, se visite et offre l'occasion unique de s'immerger dans le mode de vie des planteurs du XIXème siècle et de découvrir l'architecture et le mobilier créole d'époque.

 


La Pagerie

C'est sur cette ancienne habitation sucrière qu'est née Joséphine Rose Tascher première épouse (1796) de Napoléon Bonaparte et future impératrice. Au milieu d'un très beau parc se trouvent les ruines des bâtiments fonctionnels de l'habitation, ainsi qu'un petit musée consacré au souvenir de Joséphine.  

 


Plantation Leyritz

Dans un parc tropical magnifique, au milieu d’arbres centenaires, la Plantation Leyritz vous invite à une jolie balade à travers le temps. De cette ancienne habitation, une des plus importante de la région, aujourd’hui transformée en complexe hôtelier, il reste outre le site somptueux, la plupart des bâtiments d’époque.  

Additional information

viagra bitcoin buy