Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le Sahel

 

 Bizarre la vie, durant mon service militaire légal, ma meilleure relation était un Officier d’active, brillant saint-cyrien, de Famille aristocrate, Capitaine à 29 ans. 

et qui a quitté l’Armée avec le grade de Général de Division (3 étoiles) alors que pour moi à terme, il avait l'étoffe de Gouverneur d’une Région militaire...

 

...avec bien entendu les attributs de Général d’Armée (5 étoiles) mais voilà, le destin en a décidé autrement.

 

L’Homme, "superviseur" des champs de tir  durant les périodes de classe, avait été frappé par mes techniques de combat vis à vis des autres appelés...

 

...normal, j'avais derrière moi 3 années de préparation militaire volontaire( PME, PMS)  ouvert aux étudiants bénéficiaires d’un sursis, et il me voyait déja un brillant Officier d’avenir…

 

…. Oui, mais ce n’était pas mon goût, ni la vocation , voire même dans mon choix de carrière professionnelle, et quand est venu pour moi le temps de lever l’ancre, le Capitaine m'avance en substance…

 

… « « Léonce tu vas retrouver la vie civile, ne changes rien de ton comportement, face à des gens prétentieux orgueilleux...

...qui n’arrivent pas à ta cheville, mais nourrissent toujours des sentiments de race supérieure » »…

 

Venant de la part d’un futur Général de l’Armée française, c’était un Conseil qui valait son poids de diamant, et que j’ai utilisé à bon escient si je voulais m’en sortir de ce bassin de requins...

 

...grâce à ma stratégie intitulée l'Ecrevisse et le caïman qui consiste à laisser croire à l'autre (indo européen) qu'il a toujours raison, le laissant mijoter dans son ignorance...

 

...ce gui m’autorise à parler et prendre positon fort et clair…Il est gonflé ce Nègre

 

En effet contrairement à ce que j’ai avancé dans un précédant message, la troisième guerre mondiale m’aurait pas lieu à cause du cluster "sahelien" , de guerre et pour cause.

 

Quand on connait son Histoire, limitons nous au terme des 19è en partie ,20è er 21è siècle, la France a été au cœur ou partie prenante de toutes les crises qui ont traversé notre Monde.

 

Passons rapidement en revue...

 

… 1870  conflit avec la Prusse, défaite cuisante et perte des Régions de l'Alsace et la Lorraine cédées à l'ennemi...

 

...1914, conflit avec l’Allemagne (première guerre mondiale)...

 

...1940  nouvelle crise avec l’Allemagne (deuxième guerre mondiale) pour ces deux conflits le pays est sauvé de justesse...

 

...grâce à la participation active des forces alliées sous la conduite des Etats Unis d’Amérique...

 

A ce propos on relève que le 8 Mai  est récupéré chaquue année sans vergogne en commémoration de l'Armistice du 8 Mai 1945

 

...il s'en suit une certaine confusion bien entretenue qui ferait croire à certains que la France est la seule vainqueur du conflit en cause...

 

.... une confusion qui relève de l'escroquerie intellectuelle, car les seuls vainqueurs de l'Allemegne à savoir ,les Américains, les Britanniques les Russes de l'ex- URSS et les Canadiens...

 

....qui peuvent commémorer légitimement cet évènement historique...

 

... que du reste la France qui était le centre de cette tragédie, son dispositif de défense ayant volé en éclat en Juin 1940 face à la déferlante des forces armées du 3è Reich allemand...

 

...  n'a pas été invitée à cette grande Conférence de Yalta de Février 1945, réunissant les représentants de l'Union Soviétique, les Etats unis d'Amérique et la Grande Bretagne...

 

... avec pour principale mission de régler la situation et l'avenir de l'Allemagne à la fin de cette guerre...                                                                                                 

 

...de 1945 à 1962, guerres de décolonisation engagées contre l’Indochine et l’Algérie....

 

... de Mars à Novembre 2011 destruction de la Nation libyenne avec le concours de l’OTAN...

 

...dont en 2012 le même sort était réservé à la Syrie, mais le barrage ferme des Américains a freiné toute dérive en ce sens

 

Et comme il faut absolument trouver des terrains de conflits, l’Afrique est bien dans la ligne de tir, grâce au concours imbécile de dirigeants corrompus et incompétents.

 

Car le choix du Sahel n’est pas un hasard avec ses 5 territoires, autour du  Mali en pôle position...

 

...bien pourvus de matières premières indispensables à l’économie de l’Occupant occidental...

 

...et il constitue un excellent socle de départ pour la future conquête du Continent dont le plan a été minutieusement établi à Paris...

 

...sous couvert  d’un discours de mensonges et de manipulations des masse, avec pour pilier le terrorisme et le jhadisme islamiste comme instruments idélogiques de combat.

 

Mais voilà si les dirigeants africains sont des incapables, par contre les peuples ne sont pas endormis comme jadis...

 

...et dès qu’ils auront cerné la supercherie, ils demanderont à la France de quitter le Continent, qu’elle refusera d'obtempérer  animée de son bon droit d’occupant...

 

Face à une colère grandissante, l’Exécutif français donnerait l’ordre à ses mercenaires de tirer sur les foules ,faisant des milliers de victimes.

 

A  ce stade, Russes et Chinois appelés en renfort vont délivrer un ultimatum à la France  lui sommant de quitter le territoire africain sous peine de guerre sur son territoire en Europe

 

Et comme la France ne dispose d’aucun soutien occidental, dans cette folle entreprise impérialiste...

 

...elle devra s’exécuter comme en 1954 sur le Canal se Suez (Egypte) sous la pression d'une coalition ponctuelle soviéto-américaine...

 

...ordonnant à la Grande Bretagne et la France de retirer leurs forces armées en ces lieux sous peine de gros dégâts militaires imminents.

 

Ces deux Nations ont respecté l'ultimatum.

 

Ainsi aura pris fin une nouvelle tentative  de recolonisation insidieuse de l’Afrique...

 

...et surtout l’emballement d’un conflit mondial dont la France aurait tout à perdre pour son peuple.

 

https://www.youtube.com/watch?v=gXZVhKvvMVU

 

PME... préparation miltaire élémentaire

PMS...préparation militaire supérieure

 

Première abolition de l’Esclavage-1794-

 

Le 4 mars 1794, des nègres résistent dans la maison Muy, quelques-uns sont tués, deux se suicident. 200 sont emprisonnés. Un colon et son nervi assassinent le noir Gentil.

Les Anglais débarquent alors, appelés par les grands européens royalistes.

En 1794, lors de l’occupation anglaise, le Nègre Jean du Gosier participe ardemment à la chasse aux colons républicains.

Les commissaires délégués par la Convention, Chrétien et Victor Hugues, font voile vers la Guadeloupe avec 1.500 hommes.

Le 4 juin 1794, la flotte se trouve en vue des côtes guadeloupéennes. Victor Hugues apporte  la liberté aux esclaves par un décret du 4 février  1794 et proclame  l’abolition de l’esclavage .

6 juin 1794 , attaque du fort Fleur d’Epée, où sont retranchés les Anglais. Des Nègres combattent avec les républicains de Victor Hugues et de Chrétien ainsi que les deux Guadeloupéennes Dandane et Presson.

Le Nègre Vulcain est fait capitaine. Des détachements entiers de Nègres sont alors créés et des officiers formés.

A la bataille de Pointe-à-Pitre, les républicains sont victorieux. Ils tuent l’émigré Madière devenu guide des Anglais et 800 Anglais dont 23 officiers , Madière n’est pas fusillé mais tombe au cours du combat.

Victor Hugues fait mettre à mort près de 900 colons et complices dont une centaine de Nègres. De Vermont, à la tête des royalistes rescapés, s’enfuit avec les Anglais.

Pendant tout ce temps de colonisation, les luttes d’influence les plus diverses se donnent libre cours allant jusqu’au meurtre entre colons guadeloupéens des îles avoisinantes ou de France, colons français et anglais ou encore républicains et royalistes.

 On peut facilement imaginer les péripéties comiques et pathétiques des pillards eurpéens de toute tendance qui continuent encore à notre époque à se voler les uns aux autres ce qu’ils ont dérobé aux Guadeloupéens.

En 1794, les nègres Jean-Charles, Séraphin et Cyriaque attaquent l’habitation Emery Dubois au Gosier.

1795, révolte des nègres au deuxième bataillon. Mathurin tient le maquis avec une centaine de ses frères. Apparition des premiers corsaires guadeloupéens dont quelques nègres. En quinze ans, ils prennent 1.500 navires.

Entrée à Pointe-à-Pitre du bataillon de la  Carïbe composé de 500 européens et 200 Nègres. Parmi eux le Nègre martiniquais Magloire Pélage.

1797 , Goyote, Adon, Jolicœur, se révoltent à Marie-Galante. A 600, ils assiègent la ville. Ils sont fusillés.

En décembre, au Lamentin 300 nègres attaquent la ville. Ils tuent trois européens mais perdent 35 hommes au combat et leurs chefs sont fusillés.

1799 , le nègre Guillaume est battu par l'européen Féraud, Guillaume faisant alors subir à Féraud le même sort est fusillé sur l’ordre du nouveau gouverneur, Desfourneaux.

-     A Pointe-à-Pitre, on fusille un soldat nègre qui a frappé son capitaine européen.

-    Un cultivateur Nègre de l’habitation Dano qui a poignardé un européen subit le même sort.

L’abolition de l’esclavage se conçoit curieusement , les esclaves sont obligés de travailler pour leurs anciens maîtres et d’être en possession d’un laissez-passer pour tous leurs déplacements.

Depuis l’insurrection du Lamentin, des Nègres se sont groupés dans les bois de la Goyave, les marrons du nouvel esclavage se joignent à eux.

Les royalistes étant de retour, Desfourneaux les lance alors à leurs trousses. Les rebelles sont massacrés, les survivants reconduits sur les plantations.

En décembre 1799, Delgrès, Nègre martiniquais, arrive en Guadeloupe.

Le coup d’Etat du 18 Brumaire provoque la fuite des officiers républicains Nègres parmi lesquels Pélage et Delgrès.

19 avril 1801 ,  nouveau gouvernement Lacrosse.

Arrestations des commerçants libres et de quelques militaires Nègres.

Magloire Pélage, réintégré dans ses fonctions, est l’ouvrier docile du rétablissement de l’esclavage ordonné par Bonaparte.

A Petit-Bourg, des bestiaux empoisonnés sont le prétexte à des exécutions sommaires décidées par Lacrosse et exécutées par Pélage.

Joseph Lagarde, jeune Nègre, est fusillé par Lacrosse pour avoir porté des provisions à un prisonnier du fort Saint-Charles.

Le 5 août 1801, le général Bethencourt meurt. Son présumé successeur est Magloire Pélage, mais pour éviter d’avoir à donner le commandement à un Nègre, Lacrosse se nomme chef de la garnison. Pélage s’incline mais non ses troupes.

Ordre est alors donné d’arrêter tous les officiers Noirs. L’un d’eux Gédéon, est appréhendé, le capitaine Ignace s’enfuit, Pélage lui-même échappe de peu à l’arrestation.

Ignace donne aussitôt le signal du soulèvement, mais Pélage l’oblige à réintégrer se heurtant à une compagnie de Nègres, Pélage intervient de nouveau et les empêche de se battre.

Lacrosse, réfugié à Basse-Terre, lève une troupe et marche sur Pointe-à-Pitre. Des soldats Nègres désertent à Petit-Bourg où il s’arrête.

Octobre 1801 , la population de Basse-Terre libère les prisonniers de Lacrosse enfermés sur le brick Les Trois Sœurs. François Rigaud se trouve parmi les rescapés.

Alexis et d’autres Nègres de l’habitation Ducharmoy, responsables de la mort du fermier Salager sont exécutés par Pélage.

Lacrosse s’organise et fait venir les émigrés, aristocrates européens des îles avoisinantes pour reconstituer ses troupes. De Vermont est parmi eux.

Si les chefs Nègres désirent Pélage à la tête de leur révolution afin de débarrasser l’île de Lacrosse, Pélage lui, tient à traiter avec ce dernier.

Bientôt arrêté Lacrosse parvient à s’enfuir avec l’aide de Pélage.

A partir de ce moment Pélage dirige la Guadeloupe en s’appuyant sur les grands indoeuropéens et les notables. Les postes principaux sont distribués à des officiers Nègres ,  Delgrès, Palème, Ignace, Codou, Noël Corbet, Gédéon.

Parmi eux, Massoteau à l’idée de constituer un corps d’armée de 20.000 hommes et d’intégrer le plus grand nombre de Nègres aux postes clés de l’économie.

Le rétablissement

Additional information

viagra bitcoin buy