Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le terrorisme

 

 

En ce 21 siècle nous vivons dans un monde de fous, où tous les coups diplomatiques sont servis, mensonges manipulations des masses...

 

...et dans ce tableau peu réjouissant les Occidentaux  sont en pôle position , avec deux nations qui se détachent, Les Etats Unis d’Amérique et la FRANCE de l'Europe

 

Car voici venu le temps des commémorations de tous genres, 11 Septembre 2001, les Etats Unis, 13  Novembre 2015 la  France avec un procès  à grand  renfort  de publicité  et  des médias très actifs.

 

Qu’à travers ces démonstrations hypocrites les Occidentaux veulent passer ce message au Monde, qu’ils ont eu un comportement exemplaire dans leur politique et leur diplomatie, alors que ce sont des lâches mécréants qui les   ont attaqués.

 

Qu’en cette nouvelle forme de guerre peu de moyens sans troupes, qu' ils  ont transformé par dérision en terrorisme, plus facile pour tromper les peuples, alors qu'ils pratiquent des frappes aeriennes, peu recommandables pour la morale et la philosiphe militaire.

 

Allons bon qu’au cours des 20   30 annes écoulés  notre monde a vu passer  entre autres  le massacre du Rwanda Afrique Avri 1 994  avec des interférences plus ou moins directes de Nations européennes,

 

Sans oublier le crise Yougoslave des années 1990 avec une jeune  Nation en pleine prospérité  que j’ai visité, mais que malheureusement des Ets européens  démangaient, ce qui a acconduit à le destruction  de l’oeuvre du Maréchal TITO et la dispersion des populations Serbes, Croates etc, demain l’Histoire nous dira plus.

 

Que les Etas unis ont multiplié les méfais en Amérique du Sud et dans la Caraïbe

 

S’agissant de la FRANCE dont elle occupe une partie de l’Afrique sous prétexte de terrorisme malgré la forte opposition deS populations concernées.

 

Et nous sommes en Mars 2011 avec une France  rongée par une forte affaire de financement libyen dans la campagne présidentielle de 2007 .

Une affaire gênante pour une des partis dans ce pays, alors il n’y a qu’une solution  de faire disparaître un témoin gênant,

 

Et d’ailleurs sans vergogne et suivantLL les excitation d'un pseudo philosophe, la France a décidé d’écraser la Lybie avec le soutien de certains membres de l'OTAN...

 

...dont l’Allemagre et  La Grande Bretagne malgré les recommandations du Conseil de Sécurité e l’ONU portant sur la non utilisation des armes lourdes, au titre d’une opération limitée dans le temps et l’espace.

 

 

Cette offensive de plus de 6 mois a laisser sur le terrain des milliers de victimes et d’orphelins dont personnes ne s’en  soucis, et pour moi tous les Officiers généraux ayant pris part à la campagnes libyenne...

 

...et certains membres du Conseil de sécutité et de l'OTAN que vous les connaissez, auraient dû être arrêtés et traduits pour être juger par la CPI

 

Il est évident que si la Libye avait disposé de l’Arme nucléaire, elle n’aurait pas subi un tel sort, d'où  ma préoccupation que toutes les Nations membres de l'ONU DEVRAIENT DISPOSER DE  CETTE HAUTES TECNOLOGIE POUR ËTRE EN PAIX

 

Et  nous voici  en cette  soirée du  13 Novembre 1915 à Paris, face à un étrange commando, composé de pieds nickelés, embarqués  sans stratégie ni connaissance des combats de rue...

 

...dans une opération qui  a tourné en jus de boudin, tous les assaillants ayant été tués, sauf un qui dan un procès fleuve dira  sa vérité alors que personne n’a en mémoire des victimes  Libyennes

 

Mais un tel spectacle fait le bonheur des charlatans politiens de tous poils

 

Enfin la nouvelle Administration américaine a  décidé de déclassifier des documents top secret à propos du crash du 11 Setembre établi par le FBI ...

 

..où l’on apprend que l’Afghanistan n’avait  aucun  rôle dans ce drame  dont le donneur d’ordre était l’Arabie Saoudite

 

Enfin j’ajoute, q' aussi  spectaculaire que fut les crash du 11  Septembre il n'a en rien apporter des solutions aux problèmes de fond que sont l’arrogance des Occidentaux ...

 

...et une  un économie ultra florissante  sans partage, acquise grâce à l’exploitation des Esclaves africains par les Etats unis,la France et la Grande Bretagne

 

Rome fut grand mais Rome sombra à vous d’ en juger

Prochainement Le Séparatisme

 

https://www.youtube.com/watch?v=U3yFpG2E7JE&list=RDU3yFpG2E7JE&start_radio=1

L'Organisation desNations Unis adopte un traité qui bannit l'arme atomique

Les États dotés de l'arme atomique qui ont  boycotté lesnégociations, estiment qu'il n'aura aucunimpact sur la réductiondu stock mondial actuel.

Un  traité interdisant les armes nucléaires a été adopté aux Nations unies mais les puissances nucléaires ont refusé de participer au processus conférant à ce texte une portée largement symbolique.

Le traité a été adopté par 122 votes pour une voix contre  les Pays-Bas membre de l'Otan  ainsi qu'une abstention.

Les partisans du traité y voient une réalisation historique accueillie à l'ONU par des applaudissements à l'issue du vote qui met un terme à trois semaines de négociations par 141 États portées par l'Autriche le Brésil le Mexique l'Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande.

 En revanche les États dotés de l'arme atomique, qui ont d'ailleurs boycotté les négociations, estiment qu'il n'aura aucun impact sur la réduction du stock mondial actuel de quelque 15 000 têtes nucléaires.

 Cette initiative ignore clairement les réalités de l'environnement sécuritaire international  ont fustigé la France les États-Unis et le Royaume-Uni dans un communiqué commun.

Ces trois grandes puissances nucléaires ont d'ailleurs catégoriquement rejeté l'idée de rejoindre a posteriori les signataires du texte. Le traité qui préconise une interdiction totale du développement du stockage et de la menace d'utilisation d'armes nucléaires ne s'appliquera qu'aux États signataires. Il sera ouvert à ratification à partir du 20 septembre et entrera en vigueur après sa signature par 50 pays.

 Ses partisans espèrent que le traité accentuera la pression sur les États nucléaires pour qu'ils prennent le désarmement davantage au sérieux.

 Nous avons réussi à semer les premières graines d'un monde sans armes nucléaires, s'est félicitée l'ambassadrice du Costa Rica, Elayne Whyte Gomez qui a présidé la conférence de l'ONU sur le traité.

Aucun des neuf pays détenteurs de l'arme nucléaire États-Unis, Russie, Royaume-Uni Chine, France Inde Pakistan Corée du Nord et Israël  n'a pris part aux négociations. Même le Japon seul pays à avoir subi une attaque atomique en 1945 a boycotté les négociations, ainsi que la plupart des pays de l'Otan.

Une source diplomatique de l'un des pays opposés à ce texte estime que c'est donner de faux espoirs par rapport à ce qui est vraiment possible en matière de désarmement nucléaire . Ce traité va seulement affaiblir le régime de non-prolifération mondial  juge cette source qui aurait préféré l'idée d'un désarmement progressif .

 L'ambassadrice américaine à l'ONU Nikki Haley avait déclaré à l'ouverture des pourparlers le 27 mars  Il n'y a rien que je souhaite tant pour ma famille qu'un monde sans arme nucléaire, mais nous devons être réalistes.  Qui peut croire que la Corée du Nord accepterait une interdiction des armes nucléaires .

 Les puissances nucléaires font valoir que leur arsenal sert de dissuasion contre une éventuelle attaque nucléaire et rappellent qu'elles restent engagées par le traité de non-prolifération nucléaire Ce traité de 1968 rend notamment les États responsables de la réduction de leurs stocks.

La Corée du Nord a de son côté accéléré son programme d'armement nucléaire et balistique en dépit du TNP et a testé mardi pour la première fois un missile intercontinental.

Les États-Unis, soutenus par plusieurs alliés, ont appelé à renforcer les sanctions contre Pyongyang et laissé entendre que l'option militaire restait sur la table.

 Mais l'impatience grandit parmi les pays non nucléaires qui dénoncent la lenteur du désarmement et craignent que ces armes de destruction massive ne finissent par tomber entre de mauvaises mains.

 Les militants du désarmement estiment que le traité de vendredi stigmatisera davantage les armes nucléaires et aura un impact sur l'opinion publique.

 L'aspect crucial, c'est que ça change le paysage juridique  affirme Richard Moyes directeur de l'organisation britannique Article 36. Le traité empêche les États nucléaires de se réfugier derrière l'idée qu'ils ne sont pas hors la loi 

 Il s'agit vraiment d'effacer l'aspect prestigieux des armes nucléaires  soutient Béatrice Fihn directrice d'un mouvement réclamant l'abolition des armes nucléaires Abolish Nuclear Weapons.

Les armes nucléaires sont considérées comme quelque chose de grande valeur qui donne du pouvoir le traité est censé enlever tout ça. 

Additional information

viagra bitcoin buy