Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Le terrorisme

 

 

En ce 21 siècle nous vivons dans un monde de fous, où tous les coups diplomatiques sont servis, mensonges manipulations des masses...

 

...et dans ce tableau peu réjouissant les Occidentaux  sont en pôle position , avec deux nations qui se détachent, Les Etats Unis d’Amérique et le FRANCE de l'Europe

 

Car voici venu le temps des commémorations de tous genres, 11 Septembre 2001, les Etats Unis, 13  Novembre 2015 la  France avec un procès  à grand  renfort  de publicité  et  des médias très actifs.

 

Qu’à travers ces démonstrations hypocrites les Occidentaux veulent passer ce message au Monde, qu’ils ont eu un comportement exemplaire dans leur politique et leur diplomatie, alors que ce sont des lâches mécréants qui les   ont attaqués.

 

Qu’en cette nouvelle forme de guerre peu de moyens sans troupes, qu' ils  ont transformé par dérision en terrorisme, plus facile pour tromper les peuples, alors qu'ils pratiquent des frappes aeriennes, peu recommandables pour la morale et la philosiphe militaire.

 

Allons bon qu’au cours des 20   30 annes écoulés  notre monde a vu passer  entre autres  le massacre du Rwanda Afrique Avri 1 994  avec des interférences plus ou moins directes de Nations européennes,

 

Sans oublier le crise Yougoslave des années 1990 avec une jeune  Nation en pleine prospérité  que j’ai visité, mais que malheureusement des Ets européens  démangaient, ce qui a acconduit à le destruction  de l’oeuvre du Maréchal TITO et la dispersion des populations Serbes, Croates etc, demain l’Histoire nous dira plus.

 

Que les Etas unis ont multiplié les méfais en Amérique du Sud et dans la Caraïbe

 

S’agissant de la FRANCE dont elle occupe une partie de l’Afrique sous prétexte de terrorisme malgré la forte opposition deS populations concernées.

 

Et nous sommes en Mars 2011 avec une France  rongée par une forte affaire de financement libyen dans la campagne présidentielle de 2007 .

Une affaire gênante pour une des partis dans ce pays, alors il n’y a qu’une solution  de faire disparaître un témoin gênant,

 

Et d’ailleurs sans vergogne et suivantLL les excitation d'un pseudo philosophe, la France a décidé d’écraser la Lybie avec le soutien de certains membres de l'OTAN...

 

...dont l’Allemagre et  La Grande Bretagne malgré les recommandations du Conseil de Sécurité e l’ONU portant sur la non utilisation des armes lourdes, au titre d’une opération limitée dans le temps et l’espace.

 

 

Cette offensive de plus de 6 mois a laisser sur le terrain des milliers de victimes et d’orphelins dont personnes ne s’en  soucis, et pour moi tous les Officiers généraux ayant pris part à la campagnes libyenne...

 

...et certains membres du Conseil de sécutité et de l'OTAN que vous les connaissez, auraient dû être arrêtés et traduits pour être juger par la CPI

 

Il est évident que si la Libye avait disposé de l’Arme nucléaire, elle n’aurait pas subi un tel sort, d'où  ma préoccupation que toutes les Nations membres de l'ONU DEVRAIENT DISPOSER DE DE CETTE HAUTES TECNOLOGIE POUR ËTRE EN PAIX

 

Et  nous voici  en cette  soirée du  13 Novembre 1915 à Paris, face à un étrange commando, composé de pieds nickelés, embarqués  sans stratégie ni connaissance des combats de rue...

 

...dans une opération qui  a tourné en jus de boudin, tous les assaillants ayant été tués, sauf un qui dan un procès fleuve dira  sa vérité alors que personne n’a en mémoire des victimes  Libyennes

 

Mais un tel spectacle fait le bonheur des charlatans politiens de tous poils

 

Enfin la nouvelle Administration américaine a  décidé de déclassifier des documents top secret à propos du crash du 11 Setembre établi par le FBI ...

 

..où l’on apprend que l’Afghanistan n’avait  aucun  rôle dans ce drame  dont le donneur d’ordre était l’Arabie Saoudite

 

Enfin j’ajoute, q' aussi  spectaculaire que fut les crash du 11  Septmbre il n'a en rien apporter des solutions aux problèmes de fond que sont l’arrogance des Occidentaux ...

 

...et une  un économie ultra florissante  sans partage, acquise grâce à l’exploitation des Esclaves africains par les Etats unis,la France et la Grande Bretagne

 

Rome fut grand mais Rome sombra à vous d’ en juger

Prochainement Le Séparatisme

 

https://www.youtube.com/watch?v=U3yFpG2E7JE&list=RDU3yFpG2E7JE&start_radio=1

EGYPTE , une année après les combats du Caire,  le Président Abdel Fattah al-Sissi tourne la page du printemps égyptien

Le 14 août 2013, un peu plus d'un mois après que le Maréchal Sissi eut destitué et fait arrêter le premier président élu démocratiquement en Egypte, le carnage perpétré au coeur de la capitale par les soldats et policiers du pouvoir repris par les militaires a initié une vague impitoyable de répression visant essentiellement les Frères musulmans, la confrérie  de M. Morsi.

Un an après, le pouvoir du Président Sissi, élu triomphalement président en mai après avoir éliminé toute opposition, religieuse comme laïque et libérale, a réalisé sa promesse de campagne électorale, éradiquer les Frères musulmans.

Le parti politique de la confrérie, Liberté et Justice , qui avait remporté toutes les élections depuis la chute de Moubarak, a été dissous par la justice, à quelques mois des législatives.

Les organisations internationales de défense des droits de l'Homme dénoncent le retour à un pouvoir militaire plus liberticide encore que celui de Moubarak, qui régna d'une main de fer 30 années sur le pays le plus peuplé du monde arabe.

Pour elles, ce président a refermé une parenthèse  dans l'Histoire récente du pays, dirigé depuis toujours par des hommes forts issus de la toute puissante armée.

Pour les jeunes libéraux et laïcs égyptiens qui l'ont conduite , arrêtés par dizaines ces derniers mois et interdits de manifester, les espoirs de liberté nés de la révolte de 2011 sont morts.

Human Rights Watch -HRW- qui devait présenter un rapport mardi au Caire affirmant que le massacre du 14 août 2013 sur les places Rabaa al-Adhawiya et Nahda relevait probablement d'un crime contre l'Humanité, en a été empêchée, l'Egypte a refoulé son directeur, contraignant l'organisation à présenter son rapport accablant de 188 pages par vidéo-conférence.

Le 14 août 2013, policiers et soldats mettaient un terme brutal à deux sit-in pacifiques de plus d'un mois réclamant le retour de M. Morsi au pouvoir.

Invoquant le fait notamment que des manifestants cachaient des armes à Rabaa et Nahda, les policiers ont tué par balles comme en a témoigné un observateur durant l'assaut, plus de 700 manifestants, selon un bilan reconnu plus tard par le gouvernement.

HRW parle de massacre, l'une des plus grandes tueries de manifestants en une seule journée dans l'Histoire récente du monde, évoquant 817 morts seulement sur la place Rabaa.

Le pouvoir dirigé alors de facto par le général Sissi avait accusé les manifestants d'avoir ouvert le feu les premiers. Dix policiers ont péri à Rabaa selon Le Caire, 55 dans tout le pays.

Pour marquer ce premier anniversaire, une coalition pro-Morsi chapeautée par les Frères Musulmans, l'Alliance contre le coup d'Etat , a appelé à manifester jeudi sous le slogan... Nous exigeons un châtiment.

Rabaa et Nahda a marqué le véritable début d'une impitoyable répression qui a fait, depuis, au moins 1.400 morts parmi les manifestants pro-Morsi.

Depuis la destitution de M. Morsi le 3 juillet 2013, plus de 15.000 Frères musulmans et sympathisants ont été emprisonnés. Des centaines ont été condamnés à mort dans des procès de masse expéditifs, qualifiés par l'Organisation des Nations Unies de , sans précédent dans l'Histoire récente.

La quasi-totalité des cadres des Frères musulmans ont été arrêtés et sont jugés, à l'instar de M. Morsi, dans des procès pour lesquels ils encourent ou ont été condamnés à la peine capitale.

En reprenant le pouvoir, l'armée avait invoqué les millions d'Egyptiens descendus dans la rue réclamer le départ de M. Morsi, devenu extrêmement impopulaire un an après son élection, accusé de vouloir accaparer les pouvoirs au profit des Frères musulmans,  et de ruiner une économie déjà moribonde.

Sissi a réussi à éliminer la plus grande partie de l'opposition, analyse James Dorsey, professeur à la S. Rajaratnam School of International Studies basée à Singapour. Il opère dans un environnement où aucun média ne lui demande de comptes , donc il a pu consolider son pouvoir, ajoute-t-il.

Il faudrait 20 à 25 ans pour instaurer une vraie démocratie en Egypte, a déclaré sans fard M. Sissi lors de sa campagne électorale. Cette antienne est reprise par d'innombrables Egyptiens qui lui vouent un véritable culte, assurant que le pays ne peut être dirigé que par un "homme à poigne.

Additional information

viagra bitcoin buy