Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce  Lebrun

 

Colonisation, immigration, terrorisme

 

Colonisation, immigration, terrorisme, s’adresse à la même mouvance des minorités ethniques, victime de l’exploitation de l’homme par l’Homme

La colonisation

 

On sait par définition que le Français indo- européen n’est pas très porté par la connaissance de l’Histoire, pas plus que la géographie constituée par la connaissance de l’espace terrien où chacun vit.

 

Demandez à l’homme de la rue de situer la position de Melbourne ( Australie) il vous enverra  en Suède.

 

Au touriste français  indoeuropéen de passage sur un territoire de la Caraïbe, il vous fera état de nos colonie, toujours ce critère de possession, ignorant qu’une loi de 1946 a modifié la donne.

 

En tout cas  dans son subconscient il n’a pas oublié quel était le rôle de la possession de territoires acquis par la ruse la force, que les autochtones étaient privés de liberté d’aller et venir, alors que les richesses du pays occupé étaient pillées au service de l‘économie de l’occupant.

 

Et nous avons un immense espace africain, des zones du Pacifique (Tahiti, Knaki) des territoires de la Caraibe( Martinique  Guadeloupe, Haïti jus qu’en 1804,  de l’Amérique du Sud (Guyane) de l’Océan indien ( Réunion Mayotte)

 

Toute cette politique était axée sur le pillage des richesses minières et autres, et la domination des hommes au service du colonisateur (guerres 1914 -1918, 1940-1945, guerres coloniales d’Indochine  et d’Algérie

 

L’immigration

 

C’est le fait de se déplacer individuellement ou collectivement d’un pays ou continent pour des raisons multiples.

 

D’aucuns feront état de motifs économiques alors que d’autres avanceront des motifs politiques d’insécurité, de non respect des droits de l’Homme.

 

Cette problématique est très sensible en France et donne lieu à des débats et des propos incongrus

 

Quoi qu’il en-soit, l’immigration qui touche particulièrement les ressortissants africains de L’Ouest du Continent, doit être considérée comme un échec totale de la colonisation, mis à la charge de la France.

 

Car pour bien comprendre ce drame, il convient de revenir sur le mode de colonisation française basée sur l’assimilation de masses colonisées

 

A ces masses rien n’a été inculqué, comme des notions de responsabilité, du goût de l’entreprise, du rôle de la vie politique et donc des choix.

 

C’était  pour l’Administration française une bande de demeurés assignés à la servitude du  maître sans espoir  d’évolution vers plus de Dignité.

 

Et donc en  1960, année de début des indépendantes octroyées à certains territoires du Continent , la France régnait sur une tutelle de 110 millions d’indigènes

 

Pas mal comme Nation des droits de l’Homme, on a la force et la mitraille pour imposer sa loi en terre étrangère.

 

Et donc avec ces indépendances octroyées nous avons trouvé à la tête des affaires, des hommes corrompus, incompétents mais faisant tout pour plaire au maitre européen

 

Ces populations sans repère; débousolées n'ont qu’une solution fuir leur pays pour grossir la masse des sans papiers en France et ailleurs.

 

https://www.youtube.com/watch?v=9AjkUyX0rVw

 

Prochainement... Le terrorisme

 Le xxème siècle

 

 

La suprématie du continent se traduisit, sur le plan international, par l'intervention des États-Unis dans les grands problèmes concernant la sécurité et la paix, non seulement en Amérique mais aussi dans le monde entier.

En 1823, la doctrine de Monroe affirma que les États-Unis ne permettraient plus de nouveaux contrôles européens sur les territoires des Amériques, hormis ceux déjà établis à cette époque.

Le seul grand conflit intercontinental fut la guerre du Mexique, de 1846 à 1848, entre les États-Unis et le Mexique. Pendant le XXe siècle, une tendance à la détente se développa entre les nations des Amériques et prit forme, en 1910, avec l'établissement de l'Union panaméricaine.

L'entrée en guerre des États-Unis, tant en 1917 qu'en 1942, fut un élément crucial de la victoire finale contre l'Allemagne et ses alliés. Les États-Unis furent les premiers à se doter de l'arme atomique, et sont les seuls à l'avoir utilisée, en 1945.


La conférence sur la défense du territoire américain de 1947 promulgua le traité américain d'assistance réciproque - le traité de Rio - ratifié par les
États-Unis, le Mexique et dix-sept États d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud.

Ce traité pourvoit au règlement des désaccords entre les différents pays et prévoit une défense unie contre une agression de la région entre la mer de Béring et le pôle Sud. En 1948, l'Organisation des États américains ,OEA, fut créée pour appliquer le traité de Rio et pour servir de système de sécurité collectif.


L'alliance pour le Progrès, établie en 1961, fut acceptée par les
États-Unis et dix-neuf nations d'Amérique latine à Punta del Este, en Uruguay, elle consistait en un plan décennal de développement économique et social, et de renforcement des institutions démocratiques.

Toutefois, après la première période de dix ans, l'alliance constatait des résultats mitigés et cessa progressivement son activité.


L'établissement d'un gouvernement prosoviétique à
Cuba, en 1959, incita les gouvernants libéraux des États-Unis à réagir. Les États-Unis aidèrent des contre-révolutionnaires à tenter de prendre le pouvoir dans l'île en 1961, tentative qui échoua.

En 1962, l'OEA vota l'exclusion de Cuba du système américain en raison de son alignement sur les pays du bloc communiste. Peu après, la découverte de bases de missiles soviétiques sur Cuba provoqua une crise très grave entre les États-Unis et l'Union soviétique.

Les États-Unis effectuèrent un blocus sur l'île et exigèrent le démantèlement des bases. L'Union soviétique se plia aux exigences et retira ses armes.


Les relations entre les
États-Unis et le Canada sont particulièrement détendues depuis la guerre anglo-américaine ,1812-1815. Depuis cette date, il n'existe aucune installation militaire dirigée contre l'un ou contre l'autre sur la frontière entre les deux pays.

Les États-Unis et leCanada collaborèrent étroitement dans le conflit qui les opposèrent aux puissances de l'Axe pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pendant la guerre froide, les gouvernements canadien et américain établirent le plan d'une défense commune contre une éventuelle agression de l'Union soviétique par les régions arctiques.

Plus généralement, les États-Unis se posèrent en défenseurs de l'Occident face au système communiste et notamment face à l'Union soviétique, jusqu'à l'effondrement du système soviétique.

Ils jouèrent également un rôle majeur dans le processus de paix entre les pays arabes et Israël au Proche-Orient. Ils fournirent les plus gros contingents des troupes des Nations unies lors de la guerre du Golfe, et s'impliquèrent dans le règlement du conflit de l'ex-Yougoslavie.


Les graves troubles internes du Mexique, de 1910 à 1920, et les mesures de nationalisation des sociétés américaines en 1938, affectèrent les relations entre les deux pays pendant la première moitié du XXe siècle. Toutefois, depuis peu, leurs relations se sont améliorées.

L'Amérique du Sud

 

 

Additional information

viagra bitcoin buy