MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun   

1945, rappelez vous, le Monde aura payé un lourd tribut, avec des millions de « croix de bois », consécutives à l’hyper arrogance des politiciens de tous bords comme en 1914…voire même leur incompéence qui aura été marquée par la gigantesque gifle diplomatique de Munich -1938-

Et ce refrain hypocrite fusant de partout… « Plus jamais ça »

Oui mais on observe depuis 1945, que notre Planète n’a pas connu un seul  jour de paix, avec un Occident lancé pour certains, dans des sordides guerres de décolnisation, grand donneur  de leçons  de «  valeur et de civisation »… « en même temps » en pôle position pour la fabrication d’armes de guerre qu'il faut vendre ,aux fins d' améliorer un commerce extérieur vacillant, fervent  soutien d’un PIB -produit intérieur brute- en difficulté…

Alors la Paix n’est pas pour demain, cet Occident continuera sa politique impérialiste  et expantionniste, par l’occupation insidieuse ici et là, de territoires pouvant assurer sa domination et son économie…

... avec cette nouvelle application stratégique nébuleuse politico-militaire…le Terrorisme qui plonge les masses  indo-européennes dans la peur, et bien entendu les frappes aériennes, avec ces inévitables dégâts collatéraux, frappant les populations civiles du Sud... sans protection nucléaire

Mais voilà, qu’en toute chose il faut considérer la fin, et  donc  demain, les damnés de la terre auront du grain à moudre pour triompher sans scrupule

 La Conférence de Paris

Martin Luther King disait, je cite,

« « Pour avoir des ennemis, pas besoin de faire la guerre, il suffit de dire ce que l’on pense… » »

Pour mon action au quotidien je me suis toujours inspiré de cette pensée, pour tout vous dire je dois être en bonne position de l’animosité, ne supportant pas la médiocrité, l’hypocrisie, la malhonnête intellectuelle qu’elle soit publique ou privée, qui a une bonne place dans cette société actuelle …de valeur …

Et j’en suis arrivé à cette conclusion, que si vous n’avez pas d’ennemi, votre place n’est pas dans ce combat qui se livre pour la Dignité humaine, car de vous à moi s'agissant de la République je me battrai, mais au titre de la démocratie, je ne lèverai pas le petit doigt pour cette démocratie là… non, que W Churchill me pardonne … c ‘est gribouille en pôle position…

Et j’ai le plaisir de vous transférer ce jour le compte rendu de la conférence tenue à Paris le 6 Novembre dernier , suivant le thème des Migrations, organisée par l’Association Internationale de Droits de l’Homme – l’AIDH- sous la direction de Madame Françoise Traverso sa Présidente…

Qu’à l’occasion de laquelle j’ai condamné fermement toutes les formes de migration actuelle venant de quel que pays, en vertu du principe « il n’y a de richesses que d’hommes » que donc sa Nation, son peuple est en difficulté de quelle que nature, on met tout en œuvre pour faire face à l’adversité y compris militairement , sinon on sombre dans la désertion et la trahison…

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires