MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Ils sont restés, revenus, ou venus faire fortune dans une Afrique pauvre, dit-on « indépendante « Ces personnes mènent la grande vie en autarcie. Ce sont les expatriés, gardiens d’un néo colonialisme qui prolonge un francafrique voulant  perdurer avec la complicité des dirigeants  corrompus.

Alors qu’en terre caraïbéenne, le touriste indo européen se comporte en terrain conquis...

A l’inverse il y cette population africaine venue  en Europe pour grossir la masse des sans papier à l’existence plus que précaire…

Et donc pour sortir de l’impasse, je leur conseille avec toutes les minorités ethniques (afro descendants, maghrébins, asiatiques) de tenter une plate-forme commune pour donner une existence concrète à ce Communautarisme tant vilipendé par toutes les tendances de l’échiquier politique national …

 Des propos décevants.

 

... Mais plutôt la réaffirmation...-d'un marque d'intérêt de considération et d'amitié entre deux peuples qui ont construit leur histoire ensemble-...

 

…dont le site de Gorée en est une illustre démonstration.

Tels sont les propos décevants tenus par un responsable africain, à l'occasion du voyage sur son territoire, d'un dirigeant du monde occidental...

…On n'avance pas.

Il va s'en dire que l'Afrique devra se livrer à une véritable révolution culturelle, si elle veut se doter d'un minimum de crédibilité dans la géopolitique mondiale...

 

A moins que ces dirigeants aient décidé à titre définitif, de jouer dans la cour des petits…

… Au grand désespoir du Monde Nègre...

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires