MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Ils sont restés, revenus, ou venus faire fortune dans une Afrique pauvre, dit-on « indépendante « Ces personnes mènent la grande vie en autarcie. Ce sont les expatriés, gardiens d’un néo colonialisme qui prolonge un francafrique voulant  perdurer avec la complicité des dirigeants  corrompus.

Alors qu’en terre caraïbéenne, le touriste indo européen se comporte en terrain conquis...

A l’inverse il y cette population africaine venue  en Europe pour grossir la masse des sans papier à l’existence plus que précaire…

Et donc pour sortir de l’impasse, je leur conseille avec toutes les minorités ethniques (afro descendants, maghrébins, asiatiques) de tenter une plate-forme commune pour donner une existence concrète à ce Communautarisme tant vilipendé par toutes les tendances de l’échiquier politique national …

 Une éclatante démonstration.

 

 

Nous étions tous satisfaits de la tournure prise par les évènements à la suite de la médiation du Président du territoire sud africain…

… Dans l'imbroglio ivoirien, dont les combattants de tous bords, avaient décidé pour un temps de laisser leurs divergences au vestiaire.

En terre africaine, c'était une incontestable victoire qui apportait la preuve, que les africains…

…Pouvaient régler leurs différents, sans intervention de -diplomatie extérieure-

Mais voilà, cette victoire a mis en lumière toutes les frustrations que pouvaient ressentir certains pays occidentaux…

… Dès lors que la main mise sur l'Afrique leur échappait.

Nous en avons la démonstration éclatante avec la question des armes…

… Que les belligérants ivoiriens entendent monnayer avant toutes solutions finales de paix...

… Mais d'où leur est venue l'idée de cette revendication antipatriotique... et anti-africaine...

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires