MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Ils sont restés, revenus, ou venus faire fortune dans une Afrique pauvre, dit-on « indépendante « Ces personnes mènent la grande vie en autarcie. Ce sont les expatriés, gardiens d’un néo colonialisme qui prolonge un francafrique voulant  perdurer avec la complicité des dirigeants  corrompus.

Alors qu’en terre caraïbéenne, le touriste indo européen se comporte en terrain conquis...

A l’inverse il y cette population africaine venue  en Europe pour grossir la masse des sans papier à l’existence plus que précaire…

Et donc pour sortir de l’impasse, je leur conseille avec toutes les minorités ethniques (afro descendants, maghrébins, asiatiques) de tenter une plate-forme commune pour donner une existence concrète à ce Communautarisme tant vilipendé par toutes les tendances de l’échiquier politique national …

 Un fonds de solidarité numérique.

 

 

Et voilà que l'on constate que 15% de la population du Globe bénéfice de plus de 75% de pénétration de la toile - réseau mondial de communication ou www-…

…Alors que la navigation est insignifiante sur le territoire africain...on s'en serait douté.

Alors des politiciens intéressés ont lancé l'idée de la création d'un fonds de solidarité numérique...Fonds de solidarité numérique...

… Dont le produit servirait à développer le réseau internet en Afrique... ah la bonne blague...

…Car le siège de cet étrange organisme serait situé dans une ville de l'Occident…

… Alimenté par des capitaux occidentaux, avec la bénédiction de dirigeants de l'Afrique dite de l'ouest.

La bonne affaire pour les fournisseurs d'accès et autres hébergeurs de sites, tous , occidentaux il va s'en dire…

…Mais attention, quand nos jeunes frères africains auront accès à des sites porteurs d'espoir et de digité…

… Alors sonnera le glas du néo- colonialisme qui s'est installé en Afrique....

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires