MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Ils sont restés, revenus, ou venus faire fortune dans une Afrique pauvre, dit-on « indépendante « Ces personnes mènent la grande vie en autarcie. Ce sont les expatriés, gardiens d’un néo colonialisme qui prolonge un francafrique voulant  perdurer avec la complicité des dirigeants  corrompus.

Alors qu’en terre caraïbéenne, le touriste indo européen se comporte en terrain conquis...

A l’inverse il y cette population africaine venue  en Europe pour grossir la masse des sans papier à l’existence plus que précaire…

Et donc pour sortir de l’impasse, je leur conseille avec toutes les minorités ethniques (afro descendants, maghrébins, asiatiques) de tenter une plate-forme commune pour donner une existence concrète à ce Communautarisme tant vilipendé par toutes les tendances de l’échiquier politique national …

 Replis stratégique ou retour sans gloire

 

 

Jadis en Europe, le château du seigneur  qui servait de lieu de refuge pour les paysans du domaine…

… Faisait l’objet d’attaques fréquentes par des assaillants qui avaient pour seul objectif de s’emparer des bien de l’autre , en cas d’échec  ils se repliaient en bonne ordre…

…  Avec l’espoir de remettre l’assaut dès que les circonstances seraient devenues plus favorables.

Peut-on comparer la situation de ces assaillants d’hier, avec celles des Africains refoulés à la frontière maroco-espagnole…

… Evidemment non car ces derniers ne sont pas des guerriers, ils se déplacent là où il y a de l’eau et de la nourriture…

… A défaut d’un eldorado imaginaire  lire dans archives chroniques -Le vrai visage du système-...-Sans papiers-

Par contre la responsabilité de cet imbroglio politico-humanitaire  en incombe totalement aux responsables de leurs territoires africains d’origine…

… Qui n’ont pas su ou pas pu prendre les mesures adéquates pour stopper ces immigrations devenues non désirées pour l’Occident  lire dans Forum...-Le nouveau pillage-

A moins que ces départs inconsidérés au détriment de l’Afrique, arrange les affaires…

… De toutes les parties intéressées au non développement de ce Continent qui passe par son unité pleine et entière

En tout cas on ne s’entretient plus de la situation de ces expatriés occidentaux, qui ont dû déjà avec forte complicité…

… Rentrer en possession en terre d’Afrique, de leur situation mirobolante sans être inquiétés par les autorités de ces territoires…

… Certains verront là un des aspects de la realpolitik qui à l’évidence ne nous convient pas…

… Lire dans points de vue croisade...-Une certaine constance-

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires