MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

Un diccours incohérent 

 

 

Cette année est marquée dans ce pays par le 100è anniversaire de la loi de 1905 qui a conduit à une séparation des autorités religieuses et de l’Etat, appelée communément, loi sur la laïcité…

… Un dispositif amenant à plus de tolérance et à un respect dû à toute personne, quel que soient sa race sa religion ou son sexe.

Il est précisé par ailleurs que les devises de cette république sont caractérisées par une liberté reconnue à chacun, une égalité au regard des droits et des devoirs…

… Et la fraternité, c'est-à-dire la recherche d’une meilleure qualité de vie entre les personnes qui conduit à une cœxistence pacifique au niveau collectif.

Oui mais à travers les évènements survenus ici ou là, il semble que ces belles résolutions se traduisent par des mots…

… Ou plus exactement qu’elles ne concernent qu’une catégorie de citoyens dans un pays ou la multi-culturalité est élevée à la hauteur d’une institution.

 Et nous débouchons tout droit dans un système de discrimination ethnique qui a du mal à reconnaître son existence…

… Difficilement acceptable dans -la cité des droits de l’homme-. lire dans Forum -Un combat difficile mais nécessaire-

Alors chacun y va de sa théorie pour expliquer la situation de crise survenue…

…Immigration clandestine, chômage, crise du logement, éducation des enfants, laxisme des parents, recherche identitaire.

En fait la vraie cause est à rechercher dans le vécu du quotidien, ou l’autre le -non indo européen  se sent rejeté…

… Dévalorisé par l’autre son –hôte- alors que dans nos pays respectifs, nous avons été élevés dans un climat de vraie fraternité et comme il n'y a pas de réciprocité forcément un jour…

Face à un tel système, seule la recherche de leurs racines et l’existence communautaire…

… Peuvent donner une chance aux minorités de retrouver la sérénité et une confiance dans l’avenir. Lire dans la même rubrique -Communautarisme-

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires