MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

Un combat difficile , mais nécessaire

 

Dans le pays dans lequel nous vivons pour bien comprendre le mode de fonctionnement de ses habitants…

… Il est utile de connaître son Histoire dominée par des changements radicaux, et de contradictions où se succèdent de grands moments tels que la période révolutionnaire de 1989 à 1794…

… la commune de Paris en 1870, ou le Front populaire de 1936…

… à l’occasion desquels le peuple arrache de nouveaux droits qui l’autorisent à avancer vers plus de liberté et d’humanisme

Mais on relève également des périodes caractérisées par un besoin de domination sur les plus démunis…

… Telles que les monarchies absolues, la Traite négrière transatlantique et l’Esclavage…

…De conquêtes territoriales et d’impérialisme forcené dont nous avons l’illustration avec les campagnes napoléoniennes jusqu’en 1815…

… Et les annexions de territoires lointains pour des raisons diverses ayant entraîné un colonialisme implacable…

… Qui a conduit à la ruine pour longtemps de certains pays occupés dont l’Afrique en particulier.

De ces contradictions que peut-on retenir, sinon que ce peuple a conservé de solides vestiges monarchiques…

…Ce qui permet à certains de ses dirigeants d’en avoir un tel comportement dans la gestion des affaires du pays…

Qu’il est –démocratisé- et donc fait jouer les mécanismes de la majorité avec ses abus très peu –républicanisés-…

 …Dans sa pratique de tolérance et de respect des minorités notamment ethniques.

Dès lors ces minoritaires pour subsister et faire respecter leurs droits positifs…

 …Ne peuvent qu’être animés d’un fort sentiment d’affirmation identitaire.

On ne peut donc que louer et saluer tous les mouvements qui naissent ici et là pour affirmer…

… Que l’homme ne s’intègre à rien et s’adapte aux circonstances en fonction de son intelligence…

… Lire dans croisades- points de vue archives- -Vous avez dit intégration- et – communautarisme-…

… Un combat difficile, mais nécessaire.

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires