MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Ils sont restés, revenus, ou venus faire fortune dans une Afrique pauvre, dit-on « indépendante « Ces personnes mènent la grande vie en autarcie. Ce sont les expatriés, gardiens d’un néo colonialisme qui prolonge un francafrique voulant  perdurer avec la complicité des dirigeants  corrompus.

Alors qu’en terre caraïbéenne, le touriste indo européen se comporte en terrain conquis...

A l’inverse il y cette population africaine venue  en Europe pour grossir la masse des sans papier à l’existence plus que précaire…

Et donc pour sortir de l’impasse, je leur conseille avec toutes les minorités ethniques (afro descendants, maghrébins, asiatiques) de tenter une plate-forme commune pour donner une existence concrète à ce Communautarisme tant vilipendé par toutes les tendances de l’échiquier politique national …

 La tentation du reniement

 

La semaine écoulée aura été celle de ce salmigondis politico-culturel appelé –francophonie-

…Et dans les différentes manifestations organisées à cette occasion on aura vu et surtout entendu des responsables politiques de l'Afrique de l'Ouest…

… Faire assaut d'allégeance vis à vis de l'ex-puissance coloniale, au regard de leurs propos qui on s’en doute…

…Aura donné chaud au cœur des occidentaux…

… Mais placé le Continent  et donc le Monde Nègre dans une position plus qu'humiliante.

Car à trop vouloir masquer la réalité historique…

… On finit par donner raison à postériorité, aux nations ayant pratiqué sans remord…

…Plus de 400 ans traite et d'esclavage négrière, suivi d'une colonisation implacable au service de l’Occident.

On n’avait pas besoin de cela…

… Et donc la route de la restauration du Monde Nègre sera longue et difficile...

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires