MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun   

1945, rappelez vous, le Monde aura payé un lourd tribut, avec des millions de « croix de bois », consécutives à l’hyper arrogance des politiciens de tous bords comme en 1914…voire même leur incompéence qui aura été marquée par la gigantesque gifle diplomatique de Munich -1938-

Et ce refrain hypocrite fusant de partout… « Plus jamais ça »

Oui mais on observe depuis 1945, que notre Planète n’a pas connu un seul  jour de paix, avec un Occident lancé pour certains, dans des sordides guerres de décolnisation, grand donneur  de leçons  de «  valeur et de civisation »… « en même temps » en pôle position pour la fabrication d’armes de guerre qu'il faut vendre ,aux fins d' améliorer un commerce extérieur vacillant, fervent  soutien d’un PIB -produit intérieur brute- en difficulté…

Alors la Paix n’est pas pour demain, cet Occident continuera sa politique impérialiste  et expantionniste, par l’occupation insidieuse ici et là, de territoires pouvant assurer sa domination et son économie…

... avec cette nouvelle application stratégique nébuleuse politico-militaire…le Terrorisme qui plonge les masses  indo-européennes dans la peur, et bien entendu les frappes aériennes, avec ces inévitables dégâts collatéraux, frappant les populations civiles du Sud... sans protection nucléaire

Mais voilà, qu’en toute chose il faut considérer la fin, et  donc  demain, les damnés de la terre auront du grain à moudre pour triompher sans scrupule

Egalité à deux vitesses

 

Les hommes naissent libre et égaux en droit dit-on, mais ne serait ce pas un vœu pieux , de principes philosophiques montés de toute pièce, pour faire croire aux damnés de la terre, de quelle que race, ou de quelle que condition sociale, qu’ils auront droit à une part égale des plaisirs de la production et de la croissance consécutives aux efforts consentis.

Car si on applique la règle optimiste précitée, que l’individu soit indien, Nègre européen ou asiatique, seule devrait être retenu sa spécificité d’être humain, pour participer au partage du bonheur terrestre , quel que soit son lieu de résidence, un égalitarisme impossible à appliquer, compte tenu de ceci ou de cela ,il y a mille raisons pour expliquer les égoïsmes…

Alors de New-Orléans - USA- à Yamoussoukro -Côte d’Ivoire-en passant par Paris -France- quels sont les points communs de ces femmes et ces hommes plongés dans la douleur ,à savoir qu’ ils sont de race Nègre, et que les autorités tant américaines que françaises, n’ont entrepris aucune action de prévention massive pour pallier aux désastres naturels, ou à l’action des incendiaires criminels.

Quant à la Côte d’Ivoire, les dirigeants de ce territoire africain, empêtrés dans leurs contradictions, dépourvus de toute africanité, pensant à leur existence propre et manipulés par les forces occidentales, sont incapables d’assurer une voie un destin , à leurs ressortissants…

Toutefois, peuples du Monde Nègre, frères de race d’Afrique, de la Caraïbe et des Américaines, gardons nous de toute indifférence et de tout silence coupable, nous porterions une lourde responsabilité devant l’Histoire, si nous n’étions pas capable collectivement de changer le cours des choses.

Nos successeurs continueraient à évoluer dans un monde à égalité de deux vitesses…inacceptable.

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires