MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun  

Au pays du "vivre ensemble", et d’absence de race, on supporte difficilement la présence ou la supériorité d’un Nègre en pôle position.  C'est ainsi que  Barack Obamafut l’objet de tous les quolibets des médias français durant sa présidence aux USA  de 2008 à  2017, et voilà q'à l'occasion du Grand Prix de formule 1 (sport automobile) du Mexique, le dimanche 29/10)

Lewis Hamilton, Britannique, ayant été déclaré champion du Monde pour la 4è fois de sa carrière,  ce fut un  déchaînement de haine sur les forums de la presse sportive de ce côté de l’Atlantque..

E vérité , Barck Obama et Lewis Hamiton, même combat pour le prestige de la Race NEGRE

Sport et politique 

 

La politique n’est ni affective ni humanitaire…

… C’est un dur combat permanent, pour lequel certains adversaires ont recours à tous les moyens pour assurer leur mainmise sur la planète…

… Vis à vis d’un continent, sur l’appareil d’un Etat, ou tout autre centre de pouvoir…

… A savoir la démagogie, la ruse, l’hypocrisie, la manipulation, le crime, la force..

…Dans ce contexte malheur aux vaincus qui prennent rang au sanctuaire des parias…

… Et ô désespoir chaque jour qui passe, nous apporte la démonstration, que certains dirigeants africains de par leurs propos ou leurs actes…

… Ne contribuent pas à éloigner le continent de ce scénario catastrophe à plus ou moins brève échéance.

Car depuis longtemps, sport et politique sont intimement liés, l’un étant tributaire du choix de l’Exécutif…

… Imaginez un instant que l’équipe nationale cubaine de foot bal, ait été invitée à affronter celle des Etats-Unis, en terre américaine…

 …On subodore l’étonnement de l’opinion internationale, au regard de Cuba.

 Et vous avez compris qu’il s’agit de la situation en Côte d’Ivoire…

… où à l’occasion d’une rencontre sportive les dirigeants de ce pays ont donné à -l’autre- compte tenu d’une situation de crise interne particulière…

… Des -bâtons diplomatiques- conduisant à réduire à néant tous les efforts entrepris ici et là pour que la communauté noire sorte de l’abyme.

Mais quelle est la raison d’Etat -impérieuse et mystérieuse- qui a conduit à ce choix politique…

… Nécessité sportive…

 …On connaissait déjà le résultat car pour l’hôte, -à vaincre sans péril on triomphe sans gloire-.

Alors il faut chercher les motifs de cette mascarade dans de sombres arcanes politiciennes où l’éthique et la déontologie refusent d’y pénétrer…

… Lire dans forum -La Côte d’Ivoire ne doit pas sombrer- -Le serpent ivoirien…

…Et dans archives croisades -Cessons d’aller à Canossa-

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires