MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Ils sont restés, revenus, ou venus faire fortune dans une Afrique pauvre, dit-on « indépendante « Ces personnes mènent la grande vie en autarcie. Ce sont les expatriés, gardiens d’un néo colonialisme qui prolonge un francafrique voulant  perdurer avec la complicité des dirigeants  corrompus.

Alors qu’en terre caraïbéenne, le touriste indo européen se comporte en terrain conquis...

A l’inverse il y cette population africaine venue  en Europe pour grossir la masse des sans papier à l’existence plus que précaire…

Et donc pour sortir de l’impasse, je leur conseille avec toutes les minorités ethniques (afro descendants, maghrébins, asiatiques) de tenter une plate-forme commune pour donner une existence concrète à ce Communautarisme tant vilipendé par toutes les tendances de l’échiquier politique national …

 Simple équation

 

Le témoignage d'un officier supérieur de la gendarmerie nationale de Côte d'Ivoire n'était pas nécessaire pour subodorer que la puissance de feu aura agi sans discernement face à des manifestants œuvrant pour la liberté totale de leur territoire.

Mais au fait, voilà un pays –ami- ayant reçu pour mission de s'interposer, qui tire sur des nationaux ivoiriens…

… Et reçoit l'approbation de dirigeants africains acquis à l'Occident, réunis à Ouagadougou pour sabler le champagne…

Alors qu'au même moment de milliers d'africains disparaissaient, terrassés par la faim et la maladie.

On répète sur tous les tons, que l'Afrique est mal partie, mais nous en connaissons les causes…

…Une simple équation à résoudre.

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires