MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Que des médias  et des journalistes affidés, cessent d’enfumer les masses déjà déboussolées par ces actes de guerre mystérieux, sous le vocable « d’attentats »...

Et voilà qu’il est déclaré péremptoirement, que si la ligne rouge est atteinte dans le bourbier syrien, on interviendra…Oui, mais comment !!!par des frappes aériennes, pas très courageux, en laissant un pays dévasté comme la Libye, ou au sol, alors on pourrait observer la valeur et le courage des hommes  au combat...ce qui n'est pas évident...

En vérité le problème vient de l’Occidnt qui a cette facheuse manie de vouloir  conduire le monde , suivant ses propres conceptions qui ont démontré qu’elles étaient nuisibles pour la Paix

 L'arroseur... arrosé

 

Katrina, Rita, quel que soit le nom du prédateur météorologique et demain un réveil brutal de la faille de San Andréa en Californie, Etats-Unis…

… la nature a frappé d’une façon déterminée, pour rappeler aux uns et aux autres que les puissants de ce Monde n’étaient pas à l’abri d’une disparition brutale…

… Programmée bibliquement, comme les grandes cités de jadis, tel que Pompéi, Italie

Qu’on se rassure la puissance économique de l’oncle Sam pourra lui permettre de s’en sortir de ce mauvais pas dans l’immédiat…

… En faisant payer notamment par son déficit chronique, les autres territoires de la Planète

Mais à l’occasion de ce drame, les médias de notre pays de résidence n’ont pas hésité d’une façon maladroite à mettre en exergue la misère de la minorité afro-américaine…

…  davantage touchée par les intempéries, certes, il faut rappeler cependant qu’aucun spécialiste de la météorologie n’avait prévu de cyclone d’une telle intensité.

Ce qui a permis à la presse américaine de riposter à juste titre, en rappelant que dans certains pays de l’Europe de l’ouest…

… Les afro caribéens  n’étaient pas mieux traités. lire dans -archives chroniques- -De l'autorité de la chose jugée-

Effectivement, dès lors qu’à la même période des incendie criminels ont détruit des dizaines d’êtres humains sans soulever une réprobation générale au -pays des droits de l’homme-

… dans ces conditions il est difficile de donner des leçons d’humanisme , aux autres...

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires