Cialis accept btc
MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

  

La Race

 

En pleine déferlante mondiale sur la problématique raciale,  le contexte ne pouvait pas être meilleur pour évoquer le concept de Race  que la France seul pays des 193 membres  de l’Organisation des Nations Unies (L’ONU) veut voir disparaitre dans les échanges au quotidien, mais le remplacer par quel  stratagème….

 

Car c’est une prétention outrancière, un acte politique, qui veut avoir des conséquences sur le mode de pensée des Africains et autres  Afro descendants, des populations naïves et fragiles écrasées par leur passé d’esclave et de colonisé.

 

Et pour bien cerner la mentalité des Français de l’Europe du 21è siècle il faut avoir en mémoire quelques figures de l’Histoire qui valent mieux qu’un long discours…

 

… nous sommes en 1814 avec le retour de la  Monarchie sensée avoir disparu depuis Janvier 1793 et Louis XVIII est acclamé par un vibrant…Vive le Roi…

 

…mais un an après, 1815 avec le come-back de Napoléon pour  son retour des 100 jours c’est ce même peuple qui le reçoit au cri délirant de  … Vive l’Empereur…

 

Dès cette époque, on relève donc    une population incohérente dans ses choix, versatile, imprévisible et donc faible.

 

Plus de deux siècles  se sont écoulés, on peut multiplier les contorsions les explications saugrenues venant de tout l’échiquier politique pour obsever que ce mode de pensée relevé en 1815 n’a pas changé d’un yotta…

 

Car comment expliquer qu’en, pleine déferlante raciale au 21è siècle on relève des propos hors sol que sont…

 

Racisme, Noir, Blanc, racisme anti blanc, privilège blanc.

Pour mémoire, le vocabulaire « racisme » scandé de nos jours dans toutes les suces est inapproprié, car aucune communauté humaine dans ce pays n’est menacée de destruction en raison de ses caractéristiques physiques ou religieuses.

 

Par contre ce slogan cache une réalité plus méprisable qui est la discrimination raciale, propre à toutes les couches de la société française (les souchistes) dont sont victimes principalement les Africains les Afro descendants et les populations du Maghreb résidant en France…

 

Et donc revisitons l’Histoire du Monde Nègre et sa descente dans l’enfer de l’humiliation.

 

Nous sommes à la fin du XVe siècle, c’est le début de la découverte de nouveaux territoires, Espagnols , Portugais,  Français,  Britanniques s’installent en pays conquis après avoir massacré les premiers occupants, les Indiens, peuples  indociles et rebelles  au travail de terre.

 

 

Et voilà ces Européens partis à la recherche de remplaçants trouvés dans les populations de la côte occidentale africaine, fragiles naïves inaptes à toute résistance armée, qui feront la traversée de l’Atlantique pour être vendus dans les marchés d’esclaves des Amériques et la Caraïbe.

 

Mais l’apparition du concept de Race verra le jour au XVIII è siècle par les écrits et la pensée de certains écrivains et philosophes français qui établiront un dispositif  tendant  à démontrer    la supériorité du monde occidental et la justification de la traite négrière concernant les Africaines de race Nègre et l’établissement de L’Esclave.

 

Espagnols, Portugais , Britanniques pratiquant une stricte surexploitation des territoires colonisés, les Français iront plus loin en se plaçant dans une domestication ( Code Noir )des esclaves afro descendants, par une politique d’assimilation, au résultat catastrophique pour les personnes tombées dans ce piège infernal du big bang cérébral dont les effets désastreux perdurent de nos jours…

 

… dont les  premiers résultats se présenteront en Mai 1802 avec le rétablissement de L’esclavage à la Guadeloupe, une absente totale de résistance de la population du territoire de 90000 âmes à l’époque, malgré les efforts désespérés d’un  certain Colonel Louis Delgres, d’origine martiniquaise pour s’opposer  au Corps. Expéditionnaire de Napoléon Bonaparte…

 

…Alors  qu’à Saint Domingue (devenu Haïti) les troupes armées sous la conduite d’un Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines, arrachaient la victoire et la création de l’Etat haïtien, permière Nation  Nègre à conquérir son indépendance les armes à la main, à compter du Premier Janvier 1804;

 

La suite prochainement.

 

https://www.youtube.com/watch?v=IMKe6QVjT84

Windhoek

 

Windhoek prononcer Vihnt houk est la capitale de la république de Namibie depuis son indépendance en 1990 après avoir été celle du Sud-Ouest Africain.
Windhoek signifie en afrikaans lieu où souffle le vent .

Histoire

Windhoek a connu au moins sept appellations différentes au cours de sa jeune histoire :

Aigams pour les premiers peuples pastoraux,

Otjomuise lieu de vapeurs, pour les Hereros,

Queen Adelaide's Bath en 1836 pour les explorateurs anglais,

Concordiaville pour les pasteurs rhénans,

Winterkoek vers 1840 pour les Namas venus du Cap,

Windhuk en 1890 pour les colonisateurs allemands,

Windhoek depuis 1920 et le mandat sud-africain sur l'ancienne colonie allemande du Sud-Ouest Africain.

Fait assez exceptionnel en Afrique australe, la ville a gardé son nom colonial après la fin de la tutelle sud-africaine et l'indépendance acquise en 1990.
Windhoek est avec Lüderitz et Swakopmund, toutes deux en Namibie, une des trois villes les plus germaniques d'Afrique.

Géographie et démographie

Située à 1650 m d'altitude, la ville et son agglomération comptent 280 000 habitants 2006. Les blancs et les métis basters en Namibie sont le 48,6% de la population.

On y distingue le centre ville, les quartiers principalement blancs, le quartier métis de Khomasdal et le township noir de Katutura où vivent la majorité des habitants de la ville.

Située au centre du pays, Windhoek est la porte d'entrée des touristes au carrefour des routes se dirigeant vers Swakopmund et les dunes du désert de Namib à l'ouest, vers le parc d'Etosha au nord, et vers Fish River Canyon et Lüderitz au sud.

Climat

Windhoek est située dans une région semi-désertique. Les journées d'été sont très chaudes mais les nuits fraiches.
Les mois printaniers de juin, juillet et août sont les moins pluvieux.

Accès

Windhoek dispose de deux aéroports.
L'aéroport international Hosea Kutako de Windhoek WDH, anciennement JG Strijdom, est situé à 42 km à l'Est de la ville. Il est accessible par des vols directs à partir de Londres, Francfort, Munich et Johannesburg et quotidiennement désservi par les compagnies South African Airways, LTU et Air Namibia.

L'aéroport d'Eros de plus faible capacité traite les vols de courte distance et les vols charters.
Les trois routes d'accès principaux à Windhoek sont celles passant par Rehoboth, Gobabis et Okahandja.
La vieille gare coloniale du centre-ville est toujours en activité.

Artères principales et tourisme

L'artère principale qui va du nord au sud est Independence Avenue plus connue pendant 100 ans sous le nom de Kaiser-Strasseet croise au centre de la ville l'artère secondaire, Sam Nujoma Drive ancienne Curt von François. En 1928, Kaiser Strasse fut la première rue pavée de la capitale suivie 10 ans plus tard par Gobabis road.

Independence Avenue et la rue piétonne Post Str. concentrent les boutiques et les restaurants du centre ville Gatheman Haus.


Tout proche, sur Robert Mugabe Av. ex-Leutwein Strasse, l'église luthérienne 1910, véritable symbole de la capitale namibienne, domine la ville au côté du vieux fort allemand et de la statue équestre 1912 de Curt von François Reiter-Denkmal dont semble inspirée celle de Louis Botha à Pretoria.

Aussi proche, le Tinten-Palast 1913 est le siège du parlement et du gouvernement. Dans les environs immédiats se succèdent des villas coloniales de type allemand villa Lanvers, la cathédrale Ste Mary et la vieille gare de la ville.

Toponymie

Depuis 1990 et l'indépendance, de nombreuses rues de Windhoek ont été rebaptisées. Voici la liste des principaux changements intervenus, en commençant par l'ancien nom en rouge/

Kaiser-Strasse: Independence Avenue
Khomas Hochland - Curt Von François - Gobabis , Sam Nujoma Drive
Leutwein St, Robert Mugabe Road
Okahandja road - TV More: Hosea Kutako Avenue
Marconi ,  Hochland Road
Klein Windhoek ,  Nelson Mandela Drive
Republiek Road - Tal Street ,  Mandume Ndemufayo Avenue

Informations supplémentaires

viagra bitcoin buy