MOI2

Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Le Communautarisme

 

Pour qui sonne le glas, ce titre  de l’excellent roman de feu Ernest Emilegay,brillant écrivain  américano -cubain qui nous a projeté dans l’enfer de le guerre civile espagnole -1936-1939, gagnée par les nationaliste, que le 20ème siècle a connue depuis la guerre de cessession américaine de 1860 à1865 remportée par les yankee du Nord…

 

et si nous ne prenons pas garde  ,un tel scénario catastrophe n’est pas exclu à terme en terre française de l’Europe…

 

…car depuis quelque temps nous assistons à un déchainent de comportements  et de propos qui frisent l’intolérance, rapportés sans discernement par des média affidés au Pouvoir en place…

 

… des adversaires politiques sont traités comme des ennemis de la République…

 

… bref, silence dans les rangs, on ne veut voir qu’une seule tête, aucune opposition n’est tolérée…

 

…les races n’existent pas (version française) mais dans les médias on insiste particulièrement sur l’aspect physique de certaines personnes, l’écrivain « noir » l’avocat « noir » l’artiste « noir » pour sans doute marquer la différence, une supériorité supposée de l’indo européen …pitoyable…

 

…allons donc, que l’on cesse  de considérer  les Africains et autres afrodescendants comme des zombis …

 

… et voilà  qu’après avoir dénié aux masses le droit de contester la gouvernance de minorités privilégiées, en les refoulant dans une opposition insultante dite populiste…

 

… on ne reconnait pas  le droit à certaines minorités ethniques de se regrouper pour échapper dans ce pays, avec un climat d’arrogance et d’intolérance, en les cantonnant dans le concept de communautarisme

 

mais au fait de quoi s’agit-il….

 

 …immigration, communautarisme insécurité …

 

 …un triptyque  inconcevable et inacceptable dans une Société, une  Nation de civilisation...

 

wwwxxxwwwxxxwwwxxx la suite , prochainement 

 

Dean... les pesticides... les colonisés

 

 

Dean...Les Pesticides...Les colonisés...

Mais me direz vous, où est le rapport… patience…

…Rappelez vous, il y a quelques mois le territoire africain de la Côte d’Ivoire fut le théâtre d’une catastrophe écologique sans précédant…

… Par le fait qu’une entreprise étrangère avait déversé dans le sud de ce pays, et sans autorisation préalable semble- t-il des tonnes de déchets toxiques…

…Sur ce dernier point, on ne serait pas étonné qu’il y ait eu des complicités intérieures, bénéficiaires de substantiels dessous de table, mais en l’absence de preuve tangible, je ne m’étendrai pas davantage…

… Cependant j’ai retenu que la Côte d’Ivoire, traîne comme tous les territoires de l’ouest africain…

… Son statut d’ancienne colonie, sinon de colonie tout court au regard de la pensée de l’ancienne puissance coloniale…

 …Car comment expliquer un tel forfait, par le fait que ce pays n’est pas considéré comme un Etat souverain donc digne de respect….

… Lire dans Forum ... -Les incohérences africaines-…

…Alors on saisira mieux le rapport entre Dean, un cyclone d’une puissance supérieure à 250km/heure…

… Les pesticides étant des produits chimiques servant à traiter les bananeraies, et les colonisés qui sont les habitants d’une colonie…

…Chacun aura pu constater qu’après le passage du cyclone, les économies de la Martinique et la Guadeloupe ont été réduites à néant pour un temps…

… Du fait que la source essentielle réside dans la pratique d’une agriculture ou de la mono culture destinée à l’exportation…

… Détenue par quelques grosses fortunes au détriment de toutes diversifications de la production agricole, et de l’économie en générale…

…Amenant ces territoires à s’exposer à une importation surréaliste qui conduit les habitants à en être pris par le ventre, condamnés à un consommation démesurée, générée par des besoins artificiels…

…Le pesticide utilisé pour lutter contre les charançons dans les champs de bananes à savoir le chlordécone n’a plus court en Europe depuis 1990…

… Par contre dans nos pays comme tout est permis, son utilisation a conduit à une pollution durable de nos sols et sous sols, exposant les populations à des pathologies de toutes sortes…

 …Cancer de la prostate chez les hommes, du sein chez les femmes au même titre qu’une dégénérescence de l’utérus pour certaines…

…Malgré les réserves des autorités sanitaires, qui prétendraient qu’il n’y aurait pas un lien de cause à effet entre ces maladies et l’utilisation du pesticide cité…

…Il en résulte que quand vous rapprochez les conséquences des dégâts de la nature, et la pratique des puissants dans nos pays…

… Vous constatez que les habitants n’ont aucun poids sur les décisions prises mettant en cause leur avenir et celui de leurs descendants…

…Ces pratiques ne peuvent perdurer que dans des pays à statut colonial, c’est une évidence, que personne ne peut contester sauf les affidés de l’assimilationnistes…

…Encore moins les responsables politiques accourant allègrement à Canossa et dont vous retrouverez les pérégrinations ci-dessous dans un voyage au fin fond de la bêtise humaine…

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires