MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Ils sont restés, revenus, ou venus faire fortune dans une Afrique pauvre, dit-on « indépendante « Ces personnes mènent la grande vie en autarcie. Ce sont les expatriés, gardiens d’un néo colonialisme qui prolonge un francafrique voulant  perdurer avec la complicité des dirigeants  corrompus.

Alors qu’en terre caraïbéenne, le touriste indo européen se comporte en terrain conquis...

A l’inverse il y cette population africaine venue  en Europe pour grossir la masse des sans papier à l’existence plus que précaire…

Et donc pour sortir de l’impasse, je leur conseille avec toutes les minorités ethniques (afro descendants, maghrébins, asiatiques) de tenter une plate-forme commune pour donner une existence concrète à ce Communautarisme tant vilipendé par toutes les tendances de l’échiquier politique national …

Conflits dans la Caraïbe

 

Aux termes de trois semaines de conflit qualifié de grève générale, touchant les îles caribéennes de la Guadeloupe et la Martinique, deux territoires encore sous tutelle, alors que partout sur cette planète, y compris dans les Etats africains dotés d’indépendance octroyée, on hisse les couleurs en entonnant hymne avec fierté…à ce niveau la fierté ça se mérite

Alors dans ce contexte il m’a paru intéressant de transférer ce texte çi dessous, car à n’en pas s’en douter, ce mouvement qui devra avoir une fin, n’aura fait que renforcer le piège du ventre.

Soyons objectifs et honnêtes dans l’appréciation des observations, durant ce conflit personne n’aura dénoncé cette surconsommation touchant toutes les couches de cette population caribéenne, non compensée par une production autonome à caractère industriel, moyenne ou petite, une des carences léguées par le carcan colonialiste

Nul n’a remis en cause ce parc automobile excessif, dont sans doute la baisse du coût du carburant ne fera que renforcé, au détriment d’un oxygène de qualité..

En vain, ces 40% de vie chère, un privilège excessif de rémunération… pour compenser le coût surestimé des produits du marché, accordé aux salariés à statut, n’a été remis en cause, alors que toutes les parties concernées, pouvoir, syndicats, et autres institutions ne peuvent ignorer, ce lien de cause à effet entre cette surrémunération et la cherté de la vie dont toute personne se plaint à juste titre, en vérité une belle hypocrisie mais de qui se moque-t-on…

Mais le pire vient du domaine politique, qui place les élus de ces territoires à avoir recours à buana venu d’ailleurs pour résoudre nos problèmes…ils vont facilement à Canossa…trop facilement…

Et pourtant ces responsables d’exécutif que je connais presque tous ont la quasi dimension d’homme d’Etat pour assumer en Caraïbe, seulement il leur manque cette attitude de Nègre, ce comportement de Nègre,cette démarche de Nègre, pour gagner comme l’ex-Sénateur de l’Etat de l’Illinois..

Car mes frères, votre lieu de naissance en Afrique ou en Caraïbe ne fait pas de vous ipso facto des Nègres… le Nègre une qualité se mérite, qui se conquiert qui s’arrache, une posture entièrement à part… un combat permanent pour ces damnés de la terre…

Alors prochainement sur AFCAM…Etre un NEGRE

Léonce Lebrun

 

Informations supplémentaires