MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun   

1945, rappelez vous, le Monde aura payé un lourd tribut, avec des millions de « croix de bois », consécutives à l’hyper arrogance des politiciens de tous bords comme en 1914…voire même leur incompéence qui aura été marquée par la gigantesque gifle diplomatique de Munich -1938-

Et ce refrain hypocrite fusant de partout… « Plus jamais ça »

Oui mais on observe depuis 1945, que notre Planète n’a pas connu un seul  jour de paix, avec un Occident lancé pour certains, dans des sordides guerres de décolnisation, grand donneur  de leçons  de «  valeur et de civisation »… « en même temps » en pôle position pour la fabrication d’armes de guerre qu'il faut vendre ,aux fins d' améliorer un commerce extérieur vacillant, fervent  soutien d’un PIB -produit intérieur brute- en difficulté…

Alors la Paix n’est pas pour demain, cet Occident continuera sa politique impérialiste  et expantionniste, par l’occupation insidieuse ici et là, de territoires pouvant assurer sa domination et son économie…

... avec cette nouvelle application stratégique nébuleuse politico-militaire…le Terrorisme qui plonge les masses  indo-européennes dans la peur, et bien entendu les frappes aériennes, avec ces inévitables dégâts collatéraux, frappant les populations civiles du Sud... sans protection nucléaire

Mais voilà, qu’en toute chose il faut considérer la fin, et  donc  demain, les damnés de la terre auront du grain à moudre pour triompher sans scrupule

 Le serpent ivoirien

 

 

Certains observateurs auraient fait état d'imbroglio, au regard de ce territoire africain…

… Dont les électeurs sont appelés prochainement à choisir –démocratiquement- celle ou celui, qui aura en charge leur destin pour un temps.

 Mais nous ne percevons aucun prétendant susceptible d'assumer cette lourde charge …

… Qui requiert le sens de l'honneur de la dignité, et pardessus tout une immense africanité, qu'exige les temps futurs...

Car , la Côte d'Ivoire représente à nos yeux par sa situation actuelle, le prototype même du pays engagé…

… Dans -la phase édulcorée- du processus de -la solution finale du dossier africain-   lire, -dure sera la chute-… par la déstabilisation des institutions suivie d'un climat insurrectionnel…

…Qui a engendré la guerre civile et la vente d'armes aux deux parties, pour conduire au massacre et l'exode des populations civiles...cas de figure déjà connu...

Mais comment en est-on arrivé, à cette tragédie...


Dans les années 1960, la Côte d'Ivoire, qui bénéficiait comme les autres territoires africains, d'une indépendance –octroyée- a évolué dans un calme plat et apparent…

…Sous le regard bienveillant  mais vigilant, de l'ex-puissance coloniale.

Cependant avec la disparition du principal dirigeant –protégé- de l'époque en cause, des appétits de pouvoir ont vu le jour…

… Accompagnés sans doute de velléité de liberté qui n'a pas plu à la puissance susvisée…

…Voyant son pré carré remis dangereusement en cause...et nous connaissons la suite.

D'autre part, le comportement de ces – adversaires-…

… Tous préoccupés à quémander leurs directives à l'extérieure de l'Afrique autour du –champagne-…

 …A jeté un doute sur leur capacité à vouloir la paix civile pour leurs sœurs et frères de race.

Toutefois la Côte d'Ivoire ne doit pas sombrer…

… C'est une affaire africaine qui doit être résolue par la seule diplomatie de l'Afrique.

Toute autre solution conduirait ce Continent à une domination pour des lustres...

… Inacceptable pour le Monde Nègre

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires