MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Dans aucun pays du Monde il n’y a un tel vocabulaire de marginalisation des minorités, qu’elles soient politiques ou sociétales, en vertu des diktats de la "Démocratie" qui impose la loi d'une majorité, certes légale, mais non légitime, d’un point de vue morale, car elle peut être idiote, obtenue sous le coût d’un enfumage  bien rodé, destiné aux naïfs d’un Système à bout de souffle…

... Et vous avez : communautarisme, diversité, populisme, islamisme radical,  radicalisation et le dernier né, terrorisme, dont le Pouvoir exploite politiquement les conséquences, avec le concours de médias affidés, tout  en  niant délibérément les causes, par exemple la destruction de l’Etat libyen….

 La Côte d'Ivoire ne doit pas sombrer

 

 

Depuis le début de l'imbroglio ivoirien auquel on subodore l'origine, les causes, et dont les conséquences sont dramatiques pour les populations autochtones…

…On aura tout entendu et notamment les lamentations de ces rapatriés, deux, trois générations, qui ont -tout perdu- haut niveau de vie, communautarisme assuré...

…Mais prêts à revenir dès que la situation sur le terrain sera redevenue normale…

…En fait , l'essentiel est ailleurs, car aucun observateur objectif ne peut ignorer que la Côte d'Ivoire constitue une pièce capitale dans le dispositif du néo-colonialisme de l'Occident…

… Qui ne semble tolérer aucune forme de nationalisme africain.

 Si donc ce pays devait céder, les chances d'une Afrique unie politiquement se trouveraient très compromises…

… Du reste les déclarations de certains responsables africains ne plaident pas pour un climat optimiste, dans le sens souhaité.

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires