MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

La grande proximité de la France avec  l’Etat hébreu, est une source permanente de disfonctionnement, oû disparaît la notion de « souveraineté », qu’à l’occasion d’évènements tragiques du 7 Janvier 2015, un dirigeant de Tel Aviv repart avec des dépouilles mortelles de nationalité francaise, suivant  l’accord du Parquet de Paris et donc du Gouverenement,( secret d'Etat ou de défense) sans doute, alors même que l’institut Médico légal ne s’est pas prononcé, après autopsie des corps, sur la nature des projectiles touchés par les vcitimes, ce qui est une anomalie flagrante, par rapport aux règles du Droit

Que suivant une incivilité ou autre, ayant touché un citoyen de confession judaîque, il lui suffit de faire état de cette appartenance pour bénéficier du label de « circonstances aggravantes » une dispossition contraire à l’Egalité des citoyens devant la loi, et va à l’encontre du concept de la laïcité.

En sommes une religion, le Judaïsme transformé en Race… Mais, où est la place du Racisme dans cette chienlit…

 Fric frac politique en terre africaine.

 

 

De qui se moque-t-on...

…Examinons les faits...

…Un général président, grand ami de l'Occident  plus que de l'Afrique disparaît et est remplacé par son fils dans des conditions dont seule l'escroquerie intellectuelle a le secret…

… Il échappe ainsi au verdict des urnes qui n'était peut être pas favorable à l'heure de la contagion ivoirienne…

 …Mais ce coup de force politico-théâtral évite à un certain –Occident- une campagne électorale, à l'occasion de laquelle aurait peut-être émergé…

… Un leader africain décidé de jouer la carte de l'Afrique, pour l'Afrique, débarrassée des pré-carrés, et de toute tutelle étrangère abusive.

Alors, chacun aura compris qu'avec ces officiers formés à -l'occidental- l'ordre d'humilier le peuple togolais aura sans doute été téléguidé de l'extérieur.

L'Histoire établira les faits, mais en attendant le Monde Nègre prend un rude coup pour son honneur et sa dignité.

Léonce Lebrun

Informations supplémentaires