MOI2

 Le point de vue de Léonce Lebrun 

 

Et voilà que l’autre jour, une voisine me dit….

 …Mon bon Monsieur, je ne supporte plus ce monde pourri, et j’ai décidé de fermer télévision, radio, qui nous déversent en continue, mensonges et malfaisances

quant à la presse écrite, ces journalistes corrompus ne font que nous servir l’enfumage de ces politiciens en mal de pouvoir

Après mure réflexion, je me dis que cette personne avance une part de vérité, quoique je ne pourrais pas cesser de m’informer, sachant qu’il faut savoir lire entre les lignes, écouter sans entendre pour forger mon propre jugement, ma propre opinion comme on dit …

 

Replay autour d'une  l’actualité récente…

 

…tiens tiens, un nouvel stratagème pour les migrants en mal de régularisation sur le territoire européen, voire même de  naturalisationapprendre dans leur pays d’origine, à escalader les murs, pour sauver des situations désespérées en Europe, alors là, leur sort serait ipso facto résolu, avec des médias aux anges,  une récupération  politique de circonstance  et une manipulation bien construite en direction des gogos qui croient  aux bienfaits de cet eldorado imaginaire

 

Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises, car voilà que le Premier ministre de l’Etat hébreu en voyage en Europe, exhorte les dirigeants du Continent à durcir leurs positions vis-à-vis de l’IRAN…

 

Mais que diable redoute cette nation , déjà bénéficiant d’une protection internationale exorbitante, disposant de l’arme atomique, grâce au concours actif  de l’Occident, elle sème la mort sans vergogne sur les Palestiniens de la Bande de Gaza en Palestine colonisée en échappant à toutes condamnations , grâce à ce  véto américain au Conseil de sécurité de l’ONU…

 

 Ces Américains, toujours eux, qui vont tenter  à Singapour d’obtenir de la Corée du Nord l’arrêt du développement de son arsenal nucléaire

 

...qui ne doit rien céder, face à ce chantage inqualifiable...

 

…qu’en cas de renoncement ce pays connaîtrait la même destruction massive que la LIBYE..

 

...par le jeu sordide des provocations que les Occidentaux ont le secret...

 

...infiltrations par des forces très spéciales commandos manipulations des masses fragiles population de Bengazi  (Libye) , troubles  intérieures , guerre civile provoquée, et en même temps intervention extérieure...pour sauver la Démocratie, avec l'OTAN  à le manoeuvre militaire.

 

Sauf que face à cette agression inconsidérée, Russes et Chinois ne resteraient pas leurs mains dans les poches

 

… et  notre Planète aurait gagné son armageddon

 

Quand je vous dis qu’une frange entière de notre Humanité marche sur la tête… 

Mehdi Ben Barka

 

Mehdi Ben Barka né à Rabat  Maroc,  en 1920, dans une famille de fonctionnaires, professeur de mathématiques, fondait en 1950, un grand mouvement politique , l’Union nationale des forces populaires , UNFP, opposé au régime en place.

Exilé, cet ardent militant est condamné à mort par contumace en 1953, pour s’être rangé au côté de l’Algérie, dans le différent l’opposant au Maroc

Ben Barka, devait prendre une part active, à la conférence tricontinentale, prévue à la Havane , Cuba en1966, prévoyant notamment la participation des mouvements révolutionnaires du Tiers Monde.

 Mais enlevé à Paris en Octobre 1965, par des policiers français, instrumentalisés par un officier général marocain, ministre de l’intérieur du gouvernement d’alors, il a probablement été assassiné, à la suite de cet enlèvement.

A l’époque de son enlèvement au 29 Octobre 1965, âgé de 45 ans, Ben Barka réunissait plus de 30 ans de vie militante, dont 6 années de prison, il aura connu l’exil en janvier 1960, et en juin 1963, jusqu’à sa disparition...

...Et c’est durant cette période de 5ans, que l’homme a accompli la grande partie de son action politique sur le plan international ,correspondant à la montée du Tiers Monde et des luttes anti-coloniales.

Au siège de son parti, l’UNFP à Casablanca en Janvier 1960, Ben  Barka déclarait avec force…

... Les colonialistes ont reconnu l’indépendance à l’issu de négociations dont ils avaient pris l’initiative, pour mieux garantir leurs privilèges…

...Mais quand fut constitué, en réponse au vœu commun du roi et du peuple, un gouvernement populaire et que celui-ci commença à exercer ses prérogatives dans des conditions difficiles...

...Le colonialisme se trouva pour la première fois en face d’une volonté résolue de rejet de la dépendance…

 ... Nous sommes les adversaires du colonialisme, et nous le combattrons par tous les moyens même s’il pense pouvoir compter sur des satellites qui dénaturent les faits en cherchant à imprimer à la lutte nationale un cachet de dissensions partisanes…

...L’expérience nous a enseigné que le voilement des réalités ne peut jamais aboutir qu’à confondre ceux qui sont les initiateurs, et qu’en fin de compte, ce sont les comploteurs colonialistes et leurs agents qui subissent la défaite… 

Une pensée à méditer pour les dirigeants politiques africains, actuellement aux responsabilités, pour certains 

 

Un hommage

Ce 02 Novembre 2015

Ahmed Ben Bella

Informations supplémentaires