MOI2

 Le blog de Léonce Lebrun

Drôle de monde dans lequel nous vivons, un monde  où la Démocratie, ne fait pas bon ménage avec l’éthique et la déontologie, il suffit pour une chapelle de ramasser la mise, que dis-je le pactole du Palais Bourbon ave à peine 20% du corps électoral...

Car Il a fallu la maladresse d’un courant, et une chance extraordinaire, pour  rétablir la Bourgeoisie dans toute sa splendeur, sous couvert d’une habile monarchie républicaine.

Oui mais dans tout ce climat idyllique, il y a une masse qui attend son heure pour renverser la table, par tous les moyens, y compris un remake à la mode de la Commune de Paris (1871) alors là, il n’y aura pas de Versaillais pour sauver la mise, car l’Histoire m’a appris qu’on avait toujours tort d’abuser du peuple,...dure sera la chute... 

Malcom X 1925-1965

 

Né le 19 mai 1925 à Omatha dans l'Etat de Nébraska ,Etats-Unis , fils d'un prédicateur batiste admirateur de Marcus Garvey  après l'école primaire Malcom Little dit Malcom X émigre à New-York.

Il est condamné à dix ans de prison et deviendra membre de la Natoin de l'Islam, une organisation nationaliste des musulmans nègres aux Etats -Unis.

 Libéré en 1952,il prend rang comme l'orateur le plus écouté de l'islam nègre 


En 1963, il se sépare des musulmans de la Nation de l'Islam, et fonde sa propre organisation, le , Black nationaliste Party , dans laquelle il conseille aux Nègres de se cultiver, d'apprendre à se défendre, et à responsabiliser.

Malcom X l'une des figures les plus puissantes du mouvement Nègre aux Etats -Unis était un orateur de talent, doté d'un esprit vif brillant et intuitif, et d'une grande probité morale et intellectuelle, qui ne se contentait pas de discours incantatoires.

 Son engagement sans relâche au service de sa communauté, et des droits de l'homme, reflétait la personnalité d'un militant courageux, vertébré par de fortes convictions, et une foi inébranlable.

Le dévouement de Malcom X, et ses qualités de tribun furent merveille, l'homme connaît une ascension fulgurante au sein de la Nation de l'Islam, devenant l'objet de sollicitations régulières de la presse américaine.

Cependant, la popularité de Malcom X ne manqua pas de susciter des envieux et de jalousies parmi les dirigeants du mouvement islamiste, dont certains s'employèrent à faire circuler des rumeurs d'enrichissement personnel et d'appétit de pouvoir sur son compte, dans le but évident de le discréditer.

C'est dans ce climat trouble que Malcom X est assassiné le 21 Février 1965, il sera enterré au cimetière de Farncliff à New York, après des obsèques suivies

Sékou Touré

Informations supplémentaires